blank

Alexandra du Dressing d’Alex à Compiègne : « mon shopping géant »

"En fait, je pars sur le principe que je vends mon look, ma personnalité"

13/11/2020, 14:34 | édité le 13/11/2020, 14:38


Alexandra Gorju a créé il y a un an, le 27 octobre 2019, Le Dressing d’Alex, boutique de prêt-à-porter féminin à Compiègne. Le concept : proposer son propre dressing, ses coups de coeur vestimentaires, à la grandeur d’un magasin.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le concept du dressing d’Alex à Compiègne ?

En fait, je pars sur le principe que je vends mon look, ma personnalité. Je suis passionnée de mode depuis toujours et du coup, je ne travaille pas avec une marque en particulier. Je fais un shopping géant, et je propose dans ma boutique seulement ce que moi je porterais.

D’où le nom le Dressing d’Alex. Le nom est dans le concept ! C’est vraiment comme si vous arriviez le matin dans mon dressing pour vous habiller. Tout ce que je vends je le porte, sans exception.

Et je propose donc du prêt-à-porter féminin, mais aussi des accessoires : des bijoux, des sacs à main, des chaussures, des écharpes pendant l’hiver, des chapeaux, etc. En fait, chez moi vous pouvez vous faire une tenue complète !

le Dressing d'Alex Compiègne

Qu’est-ce qui vous a poussé à ouvrir votre propre boutique ?

J’ai étais coiffeuse pendant 11 ans, mais j’ai dû arrêter ce métier pour des raisons de santé. Alors je me suis reconvertie et j’ai été technico-commerciale pendant 4 ans, puis responsable d’une agence d’intérim, mais ce métier ne me plaisait pas du tout. Après mon départ, j’ai commencé à me poser cette question : « qu’est-ce que je vais faire maintenant ? « 

Et en fait, j’avais toujours rêvé de me mettre à mon compte. Puis, un matin, je vais boire un café juste en face de ce qui est aujourd’hui ma boutique, et je vois que l’emplacement était libre. Trois semaines plus tard, j’avais lancé le projet !

Comment faites-vous pour choisir vos collections ?

Avant d’ouvrir la boutique, je suis allée plusieurs fois faire du repérage à la recherche des meilleurs fournisseurs. Du coup, j’avais fait une sorte de sélection avant.

Après, je suis tout le temps sur Instagram. Et du coup, je ne loupe rien ! Je passe ma vie à regarder tous les défilés. Je m’inspire énormément de ça pour connaître les tendances. Je suis également énormément d’influenceuses, avec plein de styles différents.

le Dressing d'Alex Compiègne

Pourquoi ce local et pourquoi Compiègne ?

Le local, parce que c’est la meilleure exposition possible ! Comme je suis à un angle sur une place semi-piétonne, et que j’ai deux grandes vitrines, on me voit de droite, de gauche, du côté route et du côté piéton !

J’ai choisi Compiègne, car je suis compiégnoise, tout simplement. Et il ne faut pas oublier que j’avais déjà coiffé les compiégnois pendant 11 ans avant ! Je les connais bien, je suis une personne assez connue en centre-ville parce que j’y ai travaillé pendant longtemps, et ça, ça aide énormément. D’ailleurs, il y a une partie de ma clientèle au Dressing d’Alex que je coiffais avant.

Proposez-vous de la vente en ligne ?

Oui, j’ai un site internet de e-commerce que je viens de refaire.

J’ouvre la boutique à des horaires assez tardifs le matin (11h), et je ferme à 19h. Donc, ce que je fais, c’est que je prépare mes commandes le matin et je les envoie le matin, tout simplement. Et en journée, dès qu’il n’y a personne en boutique, je m’occupe de la vente en ligne aussi.

le Dressing d'Alex Compiègne

Comment ça se passe d’entreprendre et de gérer tout ça seule ?

Le plus compliqué, c’est l’administratif. Mais après, le reste, quand on est débrouillard, on y arrive. Il faut chercher, se poser les bonnes questions, et puis il faut avoir un bon comptable, un bon banquier, etc. On n’est pas seul au final, on a quand même des partenaires quand on ouvre une boutique. Mais donc ce sont ces partenaires qu’il faut bien choisir dès le début.

Eh puis, tout mon temps est mélangé, c’est à dire que je travaille aussi bien le matin que le midi que le soir, que quand je suis à la boutique. Parce que du coup, par exemple, quand je reçois une nouveauté, je l’essaie, je fais une story devant le miroir ou alors des petites vidéos, puis je l’installe en boutique… Je prends tout et je fais au plus urgent, voilà. Je fais comme ça arrive. J’ai un petit garçon de 3 ans et demi, j’ai une boutique, j’ai une famille, j’ai quand même beaucoup de choses à gérer au quotidien, mais je me partage en vingt.

Pour votre commerce, quel est votre réseau social de prédilection ?

Instagram ! Parce que c’est national, et selon moi, Facebook commence à avoir une image vieillissante. Instagram, c’est tout ce qui est nouveau, c’est tout ce qui est dans l’air du temps. Et puis ça touche une génération qui correspond plus à ma cible. Il y a des personnes de tous les âges qui viennent dans ma boutique le Dressing d’Alex à Compiègne. C’est parce que moi-même, je porte tous les styles, et je propose donc tous les styles. Et du coup, je touche toutes les générations de clientes, de 18 à 70 ans.

le Dressing d'Alex Compiègne

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans l’aventure The-ring.io ?

Je me suis lancée sur cette plateforme au moment où mon site de e-commerce était en reconstruction, donc c’était le moment opportun pour continuer à faire du Click & Collect.

Sur The-ring.io, je partage les nouveautés, les bons plans et les photos. Parce que du coup, avec The-ring.io, il y a une vraie dynamique qui se créé en ville, et pour moi, c’est une vitrine supplémentaire en fait. Et plus il y a de commerçants, plus il y a visibilité, donc forcément, moi, j’encourage les commerçants de Compiègne à s’y référencer.

Ce qui est bien, c’est également pour les personnes qui maîtrisent moins les réseaux sociaux et les canaux de communication, car ça fait office de site internet et de moyen de vente. Le fait que ce soit une Marketplace, c’est vraiment bien.

En plus, c’est très très simple d’utilisation ! J’ai eu ma commande, j’ai reçu un mail, j’ai préparé la commande, je l’ai signifié à la cliente avec les différentes étapes, la cliente a mis le jour et l’heure auxquels elle venait, et elle est venue. Et l’autre avantage non négligeable, c’est qu’il y a eu un achat cumulé en boutique, en plus de la commande faite sur l’appli !

Quels sont les futurs projets pour votre commerce ?

Je suis en train de réaménager la boutique et de changer le logo également. Nouveau logo, nouvel aménagement de boutique, nouveau site internet !

Je vais surtout m’atteler à développer à fond le e-shop, car c’est l’avenir, en tout cas pour ma boutique. Et donc, l’avenir, c’est de faire de plus en plus de collaborations avec de plus en plus d’influenceuses différentes pour donner plus de visibilité au e-shop de manière nationale.

>> Le Dressing d’Alex à Compiègne : 29 Place du Change, Compiègne

le Dressing d'Alex Compiègne

Propos recueillis par Marine Souxdorf

Découvrir aussi

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité