Call & Care, ce dispositif pour venir en aide aux « décrocheurs »

Sept fondations de la Région ont créé le Call & Care, un guichet unique pour venir en aide aux "décrocheurs" de la Covid-19.

03/04/2021, 09:00 | édité le 02/04/2021, 16:30

Dispositif Call & Care

Dans les Hauts-de-France, l’heure est à l’expérimentation. Alors que la crise sanitaire continue de creuser les inégalités, sept fondations de la Région ont travaillé ensemble pour créer quelque chose d’inédit ; le Call & Care, un guichet unique pour venir en aide aux « décrocheurs » de la Covid-19. Une expérimentation qui continuera jusqu’au 30 juin. Et si le bilan est positif, le dispositif sera peut-être étendu dans la France entière.

« L’enjeu : lutter contre le décrochage à l’école, à l’université et dans le monde du travail »

Les décrocheurs, mais qu’est-ce que cela veut dire au juste ? Un décrocheur, c’est cet étudiant qui ne peut pas suivre ses cours en ligne car il ne dispose pas d’ordinateur ; c’est ce lycéen qui n’arrive pas à avancer seul sur ses devoirs à la maison, sans aucune aide extérieure ni connexion wifi ; c’est cet homme qui essaie en vain de trouver un travail depuis sa rupture de contrat… Évidemment, les inégalités existaient déjà avant la crise sanitaire, mais le virus n’a fait que les creuser. Aujourd’hui, le taux de pauvreté dans les Hauts-de-France s’élève à 18%. Le nouveau dispositif Call & Care a été créé pour venir en aide à ces personnes qui subissent les conséquences de cette crise : les décrocheurs scolaires, les décrocheurs étudiants, et les décrocheurs de l’emploi.

Le Call & Care, basé à Lille, a donc pour objectif de connecter les besoins des acteurs sociaux, et les engagements des collectivités, entreprises, fondations. Ceci se fait par le biais d’un guichet téléphonique unique : 03 59 56 44 80. Un numéro qui sera accessible 5 jours sur 7 de 9h à 18h. Call & Care met aussi en place un mail : info@call-care.fr.

« C’est une mobilisation sans précédent des Fondations pour cette Grande Cause Régionale 2021. C’est ensemble que nous réussirons à raccrocher les décrocheurs »

Hervé Knecht, Président de La Fondation de France région Nord

Aux commandes de cette initiative, sept fondations des Hauts-de-France ; la Fondation AnBer, la Fondation des Lumières, la Fondation du Nord, la Fondation de France, la Fondation des Possibles et la Fondation de l’Université de Lille.

Comment cela fonctionne ?

Le principe est simple : que vous soyez un acteur de terrain avec des besoins particuliers, ou une entreprise, ou tout autre organisme qui veut s’engager concrètement pour relever les décrocheurs de la Covid-19, le numéro est le même : 03 59 56 44 80 (ou le mail : info@call-care.fr). Marion et Nathalie vous répondront et s’occuperont de connecter les besoins des uns et les engagements des autres. Ordinateurs, véhicules, moyens financiers, matériel… Chaque engagement et chaque contribution sont importants !

« Concrètement, vous êtes une association, une fondation ou une collectivité et vous avez besoin de temps, de matériel, d’ingénierie pour accélérer une action. Vous pouvez contacter la plateforme et indiquer vos besoins. En face, vous êtes une entreprise, une collectivité, une fondation, vous avez, par exemple, du matériel informatique dont vous ne vous servez plus, vous souhaitez vous engager financièrement ou proposer des compétences : vous pouvez le faire via ce numéro »

Thierry Cardinael de Croisons Le Faire

C’est par exemple l’entreprise d’habitat social Maisons et Cités qui s’est mobilisée pour venir en aide aux décrocheurs. Plusieurs salariés ont offert leurs RTT pour permettre d’acheter des chaussures de sécurité aux jeunes en formation, et l’entreprise a fait don de 100 ordinateurs à réhabiliter.

L’objectif de ce dispositif pour juin :

  • accompagner 2021 décrocheurs ;
  • avoir offert 2021 ordinateurs aux étudiants qui en ont besoin ;
  • Et rassembler 2021 personnes engagées pour aider les décrocheurs de la région.

Un bilan plutôt positif aujourd’hui, car lors du lancement, Mathias Povse, président de la Fondation du Nord, a affirmé que plus de 400 acteurs économiques avaient déjà répondu à l’appel du Call & Care.

« L’urgence sanitaire s’accélère, rassemblons nos énergies envers ceux qui en ont le plus besoin. »

Marine Souxdorf

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité

S'inscrire à la newsletter