Naviguons sur l’historique Canal de la Deûle à Lille …

Des témoignages archéologiques ont permis de relever que la Haute-Deûle était déjà exploitée par l'homme à la fin de l'antiquité.

30/03/2020, 18:32 | édité le 30/03/2020, 18:32

canal de la deule lille

Vieux de plusieurs siècles, le canal de la Deûle dans le nord à Lille représente aujourd’hui un site touristique unique non seulement par son histoire, mais aussi par le cadre agréable qu’il offre.

Présentation et histoire du canal de la Deûle

La métropole de Lille possède une histoire riche, marquée par plusieurs cours d’eau. Certains d’entre eux ont été aménagés et font de Lille une ville exceptionnelle que vous pouvez découvrir plus amplement sur notre Blog Lille.

Le plus connu aujourd’hui est bien sûr la Deûle avec son canal historique. L’histoire de ce canal remonte à l’an 1271. À cette époque où les voies de communication étaient impraticables, voire inexistantes, Jean III, Châtelain de Lille, s’est engagé dans la construction d’un canal pour relier La Bassée à Lille. Cependant, le canal tel que nous le connaissons aujourd’hui fut construit entre 1631 et 1693. Long de 59 km, il relie Lens à Deûlémont où la Deûle se jette dans la Lys.

Avant d’être aménagé, ce canal a servi de voie de transport durant plusieurs siècles. Au Moyen Âge, la vallée de la Deûle était un site d’exploitation de tourbe.

Activités à pratiquer

La Deûle a longtemps été polluée, notamment durant la révolution industrielle. Mais aujourd’hui, elle connaît une nette amélioration écologique et offre un cadre agréable aussi bien pour la population lilloise que pour les touristes étrangers. Sur ce canal, vous pouvez pratiquer plusieurs activités dont :

  • La pêche ;
  • La balade en bateau ;
  • Les balades à vélo le long du canal…

Le canal est situé entre plusieurs parcs et jardins de Lille, dont le parc de la Deûle aménagé sur plus de 400 hectares.

Anecdote

Des témoignages archéologiques ont permis de relever que la Haute-Deûle était déjà exploitée par l’homme à la fin de l’antiquité. Ainsi, les premières navigations sur la Deûle remontent à l’époque gallo-romaine. Durant cette période, la rivière était encore très capricieuse.

La Haute-Deûle fut achetée par la ville de Lille vers 1244, après que Marguerite, comtesse de Flandre, eut concédé l’usage de ses marais aux paroisses locales.