5 curieux projets découverts à l’expo Designer(s) du Design à Lille

Vous êtes-vous déjà demandé comment boire du vin en apesanteur dans l'espace ? (On vous rassure, nous non plus !)

22/10/2020, 18:35 | édité le 28/10/2020, 14:46


Pourquoi faire du design ? Voici la question à laquelle l’exposition “Designer(s) du Design” essaie de répondre. Cette exposition est proposée dans le cadre de Lille Metropole 2020, Capitale Mondiale du Design au TriPostal de Lille jusqu’au 15 novembre 2020.

L’exposition nous emmène dans le monde du design en nous présentant une soixantaine de designers et projets. Parmi ceux-ci, nous vous faisons découvrir cinq projets uniques, parfois audaciaux, parfois plus que curieux.

1. Me.We de Jean-Marie Massaud et Toyota : une voiture sans carrosserie d’acier

Me.We, c’est une voiture électrique plus que particulière. Pour être la plus écologique possible, elle possède une structure tubulaire en aluminium et une carrosserie en polypropylène expansé. Adieu la carrosserie en acier ! Le polypropylène est une matière 100% recyclable.

De plus, les moteurs se trouvent dans les roues, afin de laisser plus de place aux passagers.

Une voiture qui se veut aussi légère et résistante. Mais on se posera tout de même la question de la résistance du polypropylène lors d’un accident de la route…

Designers du Design Tripostal Lille

Me.We de Jean-Marie Massaud • Concept car avec Laurent Bouzige • Toyota • 2012

2. Andrea de Mathieu Lehanneur : purifiez votre intérieur grâce aux plantes

Avez-vous un purificateur d’air chez vous ? Andrea utilise les propriétés métaboliques des plantes pour purifier l’air. L’air intérieur entre dans le dispositif et est nettoyé par les feuilles de la plante, puis par ses racines.

Comment Mathieu Lehanneur a-t-il eu cette idée de purificateur : « Au retour des premiers vols spatiaux et suite à de nombreuses analyses, la NASA a relevé un taux important de composés volatils toxiques dans l’organisme de ses astronautes. Essentiellement constitué de polymères, de fibre de verre, de matériaux isolants, de retardateur de flammes, le « spacecraft » americain avait en effet progressivement empoisonné ses occupants. Il en est à peu près de même au sein de l’habitat.

Chaque objet manufacturé respire, ou plus précisément, expire, et ce, même plusieurs années après sa production. De manière invisible et imperceptible pour l’homme, les objets et les équipements émettent en continu les composants volatils des matériaux qui les constituent. »

Designers du Design Tripostal Lille

Andrea • Système de purification de l’air intérieur • Mathieu Lehanneur • 2009

3. Splash surf de Briand & Berthereau : surfez écologique !

Vous aimez surfer sur des plages paradisiaques ?

Pour cette planche de surf, le studio Briand & Berthereau a voulu proposer une alternative là aussi respectueuse de l’environnement. Splash est composée de fibre de jute du Bangladesh, de mousse légère et rigide réalisée à base de pâte pain, et de broderie.

Designers du Design Tripostal Lille

Splash • Planche de surf • Briand & Berthereau • 2013

4. Distiller par Octave de Gaulle : le service à vin spatial

Vous êtes-vous déjà demandé comment boire du vin en apesanteur dans l’espace ? (On vous rassure, nous non plus !)

Le designer Octave de Gaulle, lui, il y a pensé. Car oui, si dans le futur, le voyage dans l’espace devient monnaie courante pour nous, il faudra « réfléchir à de nouvelles solutions formelles qui permettront d’emmener non seulement du confort mais aussi des rituels et des habitudes terrestres », dont la dégustation du vin.

C’est en partant de cette réflexion qu’a été créé Distiller : « un service à vin d’un nouveau genre, composé d’une bouteille torique (circulaire), et d’un verre en acier partiellement émaillé. »

Si vous êtes plutôt amateur de champagne, ne vous inquiétez pas ! Le space designer Octave de Gaulle a aussi pensé à vous avec Mumm Grand Cordon Stellar, une bouteille de champagne zéro gravité.

Designers du Design Tripostal Lille

Distiller • Maquette de service à vin spatial • Octave de Gaulle • 2014

5. L’Uritonnoir de Faltazi : l’urinoir sec et écolo.

Les festivals, on adore tous ça (même si cette année, c’est plutôt compliqué…). Par contre, devoir aller aux toilettes en plein festival, on aime beaucoup moins, car niveau hygiène, ce n’est jamais top.

Faltazi a pensé à créer un urinoir dans une botte de paille. Pourquoi ? « Ce dispositif permet de remplir d’urine (azote) un volume de paille (carbone) pour obtenir du fumier humain. Une fois composté, celui-ci peut par exemple être utilisé comme amendement pour les plantes et les légumes. »

Autrement dit, avec ce projet, votre urine servira à produire de l’engrais ! Encore un projet pensé dans le respect de notre planète.

Uritonnoir • Urinoir sec • Faltazi • 2013

Designers du Design Tripostal Lille

Et vous, quel est votre projet préféré présenté à l’expo Designer(s) du Design ?

Marine Souxdorf

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité