Cinq maisons de Lille à l’architecture spéciale.

Il existe à Lille des maisons à l'architecture vraiment étrange ...

18/02/2020, 21:14 | édité le 23/03/2020, 12:16


Des maisons à Lille, ce n’est pas ce qu’il manque ! Mais il y en a avec une architecture plutôt originale. Nous vous proposons d’en découvrir cinq. Des maisons qui n’ont rien en commun, mais qui attireront votre œil la prochaine fois que vous passerez à côté.

La maison haute et penchée

La Tour de Pise, vous connaissez ? Oui, cette haute tour qui penche. A Lille, nous n’avons pas la tour, mais la maison qui penche. Au 10 place de Gand, vous pouvez observer l’un des lieux les plus insolites de Lille : la Maison Haute. Cette maison dénote parmi les autres. En effet, elle est beaucoup plus haute et étroite. Avec ses cinq étages, cette maison est le témoin du manque de place qu’a connu Lille au 19ème siècle. Elle a été construite, étage par étage, alors que la base n’était même pas droite.

La maison bleue en bois

Pour cette seconde découverte, direction Wazemmes, au 38 rue d’Anvers. A cette adresse se trouve une maison bleue en bois. C’est le théâtre lillois Barraca Zem. Cette maison est une ancienne maison construite en bardage bois. Elle est la dernière maison typique de l’époque des « glacis », au 19ème siècle. En ces temps-là, les édifices situés à l’extérieur des remparts de Lille devaient être construits avec des planches de bois. Pourquoi ? Pour pouvoir les brûler facilement en cas d’assaut et ne laisser aucun lieu de refuge à l’ennemi.

La maison bizarre

Vous verrez, la maison Coilliot a vraiment une architecture qu’on pourrait qualifier de bizarre. C’est sûrement la plus connue des maisons de Lille. Située au 14 rue de Fleurus, cette maison de style Art nouveau est construite en pierres de taille, briques, lave, fer forgé et céramique. Oui, vous avez bien lu : de la lave ! De près, son architecture a l’air complétement asymétrique. Pourtant, de loin, son ensemble est harmonieux. Son intérieur est lui aussi objet de fascination de bons nombres d’architectes, mais étant devenue une propriété privée, la maison Coilliot ne se visite pas. Un édifice qui vous laissera certainement perplexe …

La maison triangle

C’est au numéro 4 de la rue Baignerie que cela se passe. Vous avez vu ? Cette maison en forme de triangle a ses deux façades qui se rejoignent en angle aigu. Mais pourquoi ? Parce qu’à l’époque de sa construction, la ville était traversée par un canal. Un canal qui croisait la rue Baignerie et la rue des Bouchers (où vous pouvez retrouver le restaurant bistronomique Chez Brigitte). Ce croisement entre la rue et le canal laissait donc un terrain de une forme plutôt originale : un triangle. C’est par conséquent la forme qu’a pris la maison qui y a été construite.

maison rue Baignerie de forme triangle

La « dent creuse »

Avez-vous déjà bu un verre dans le dernier bar avant la fin du monde, ce bar pour les amateurs de jeux de société et vidéo ? Mais avez-vous déjà observé son architecture ? La décoration extérieure, et notamment le balcon, a l’air d’être en bois. Mais ce n’est qu’un leurre : c’est du béton ! L’édifice situé au 12 Rue de Pas dénote aussi par sa couleur sombre à côté de ses voisins aux couleurs claires et vives.

Avant d’abriter le fameux bar, l’édifice a été totalement détruit par un incendie. Et pendant plusieurs années, c’était une maison abandonnée. A cette période d’abandon, les lillois surnommèrent cette maison sombre et vide la « dent creuse ».

Et vous, vous vous voyez vivre dans ces atypiques maisons de Lille ? Dans une maison penchée ou encore une maison triangle ?

Marine Souxdorf

>> Vous pensez tout savoir sur la Déesse de la Grand Place ? On vous dévoile cinq choses que vous ne saviez sûrement pas sur la statue symbolique de la ville.

Découvrir aussi

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité