Claudine, Esprit Fleurs Compiègne : «Je suis une vraie passionnée»

La spécialité d'Esprit Fleurs : les fleurs artificielles haut de gamme, mais aussi des vases et autres objets de curiosité 🌷

13/08/2020, 15:57 | édité le 12/09/2020, 21:44


En plein milieu de centre historique et commercial de Compiègne, Claudine Gréhan vous invite à entrer dans sa boutique aux milles couleurs, Esprit Fleurs. Sa spécialité : les fleurs artificielles haut de gamme, mais aussi des vases et des objets de curiosité.

Quel est le concept de votre commerce ?

Ma boutique s’appelle Esprit Fleurs. Je suis installée dans le centre-ville de Compiègne, dans les rues piétonnes et historiques de la ville.

Moi, je suis artisan fleuriste, et ma spécialité, c’est la fleur artificielle. Donc je propose à Esprit Fleurs des fleurs artificielles haut de gamme, ainsi que des vases et des objets de curiosité.

C’est un commerce que j’ai ouvert il y a un peu plus de sept ans maintenant, suite en fait à une première expérience en fleurs fraîches. Puis j’ai décidé de m’orienter vers la fleur artificielle haut de gamme. 

Esprit Fleurs Compiègne

Pouvez-vous nous raconter votre parcours personnel ?

C’est un long parcours ! En fait, je suis artisan fleuriste suite à une reconversion que j’ai faite il y a un peu plus de 10 ans. J’étais déléguée médicale pour un grand laboratoire pharmaceutique et j’ai voulu changer. Et j’ai donc décidé de reprendre des études pour travailler la fleur fraîche. J’ai passé un diplôme reconnu par le ministère de l’agriculture, ce qui m’a permis de m’installer en tant qu’artisan fleuriste. Et puis par la suite d’ouvrir Esprit Fleurs à Compiègne.

Qu’est-ce qui rend votre commerce spécial ?

Déjà, la particularité, c’est d’être indépendante, et donc de n’avoir aucun contrat avec mes fournisseurs. Cela veut aussi dire que j’ai aussi très peu de référence d’un même produit. Donc ma boutique est en perpétuelle modification, en perpétuel mouvement. Une personne qui va venir en boutique au mois de septembre verra des objets et des fleurs complètement différents au mois de décembre. Ça, c’est ce qui me différencie par rapport à une boutique de décoration classique.

Et puis ce qui me différencie vraiment par rapport aux fleuristes, c’est que je propose uniquement de la fleur artificielle, mais de la fleur artificielle haut de gamme, qui théoriquement s’adresse plus aux architectes et aux décorateurs d’intérieur. Et c’est ce qui me rend atypique, de proposer cela aux particuliers, mais également aux entreprises.

Esprit Fleurs Compiègne

Avez-vous un type de clients plus ciblé ?

Tous ceux qui aiment la décoration en général. Et puis toutes les femmes qui font attention à leur intérieur et qui veulent l’embellir. C’est également une clientèle fan de fleurs, qui ont des magnifiques jardins, la plupart du temps, mais qui ne veulent pas couper les fleurs de leur jardin, et qui viennent donc à la boutique pour acheter des fleurs artificielles et les mixer avec du feuillage coupé dans leur jardin. Ça, c’est une première clientèle. Une clientèle qui est essentiellement féminine, même s’il y a quelques hommes qui viennent me voir.

Et puis en ce qui concerne l’âge de ma clientèle, alors là j’ai vraiment de tout ! Ça va aussi bien de la jeune fille qui a envie de faire un cadeau pour la fête des mères et qui a un budget de 5 euros (parce que j’ai des vases à partir de 5 euros) jusqu’au chef d’entreprise qui a envie de décorer et d’apporter du bien-être dans son entreprise (parce que j’ai aussi des vases qui montent à 700 euros).

Justement, pour les entreprises, vous proposez aussi de la location ?

Oui, pour les entreprises, je travaille sous forme de location de fleurs, de bouquets. Et donc j’interviens toutes les six semaines dans l’entreprise pour changer les fleurs qu’on a mis en place. Généralement, ce sont des fleurs qui sont sur le comptoir d’accueil, dans le hall d’accueil, dans les salles de réunion également …

Parce que depuis quelques années, les chefs d’entreprise travaillent énormément sur le bien-être de leurs collaborateurs. Et les fleurs, ça fait partie du bien-être, ça apporte du bien-être. Et c’est ce que nous proposons aussi chez Esprit Fleurs Compiègne.

Esprit Fleurs Compiègne

Que préférez-vous dans votre travail ?

J’aime tout ! Ce que j’aime par dessus tout, c’est le contact. C’est de voir des personnes tellement différentes, de tous milieux socio-culturels venir dans ma boutique. Ça, c’est vraiment un réel plaisir. Parce qu’en plus, ça veut dire que j’ai des tarifs qui sont intéressants pour tout le monde, donc ça, ça me plaît énormément. 

Ce qui me plaît aussi, c’est d’apporter du conseil. Parce que déjà, je suis une professionnelle dans ce domaine, parce que les fleurs, je les connais du bout des doigts. Donc je suis une vraie passionnée, et souvent les clientes viennent me voir pour cela, parce qu’elles ont besoin de conseil. Et le conseil, c’est quelque chose qu’on peut apporter en plus dans nos commerces et qu’on ne retrouve pas sur internet. Le conseil et le service.

Oui, le service aussi qu’on propose chez Esprit Fleurs à Compiègne. Je prends un exemple : une cliente a un vase et elle ne sait pas comment faire pour le décorer. Et c’est l’œil du professionnel qui peut l’orienter. Parfois, elles viennent directement avec leur vase et on retourne la boutique s’il le faut pour trouver les fleurs parfaites pour ce vase, et puis je compose devant elle. Je créé le bouquet à partir du vase. Parfois, elles viennent aussi avec des photos et dans ce cas là, je leur donne quelques idées et conseils, généralement, elles repartent avec des fleurs. Et ce qui est sympa, c’est qu’elles reviennent souvent avec des photos de ce qu’elles ont créé. Les clientes me font confiance, et ça, c’est hyper agréable. 

Au contraire, quelles sont les problématiques que vous rencontrez tous les jours ?

Il y a parfois des personnes qui viennent dans ma boutique à la recherche de fleurs fraîches. Dans ces cas là je suis embêtée, parce que je ne peux pas les servir. Il y a un peu une insatisfaction de ma part, car la cliente repart sans avoir trouvé son bonheur chez Esprit Fleur Compiègne. Et donc je l’oriente vers un autre commerce compiégnois qui propose des fleurs fraîches. 

Mais j’en profite toujours pour leur faire faire le tour de la boutique et pour leur montrer que les fleurs artificielles ont énormément évolué. Parce que ce ne sont plus du tout les fleurs en plastique qu’on imagine (souvent dans les cimetières). Non, c’est fini ça ! La majorité des fleurs artificielles aujourd’hui sont en tissu, elles sont en soie, elles sont flexibles, on peut les mettre dans l’eau avec du vrai feuillage, … Donc j’informe un peu la personne sur la fleur artificielle aujourd’hui.

Esprit Fleurs Compiègne

Pourquoi avoir choisi Compiègne pour installer votre commerce ? 

Parce que Compiègne est une superbe ville ! Il y a un peu plus de 450 commerces dans le centre-ville. C’est extrêmement dynamique. C’est une ville aussi historique, donc il y a quand même pas mal de touristes aussi. Et puis on a une zone de chalandise qui est assez grande, parce qu’il y a des personnes d’Amiens et de Paris, bien entendu, qui viennent se promener à Compiègne. Le fleuron des boutiques indépendantes de l’Oise se trouve à Compiègne.

Le centre-ville de Compiègne, c’est un peu un grand centre commercial à ciel ouvert. Il y a une multitude de boutiques, il y a de l’animation dans les rues, il y a du décorum. Et il y a plein de choses à faire. Si on a envie d’aller se promener, faire un peu plus que du shopping, il y a le Château de Compiègne. Si on veut aller se balader en forêt, on peut acheter un pique-nique dans le centre et partir dans la Forêt de Compiègne, il y a des magnifiques balades, et aussi la possibilité de louer des vélos. Enfin voilà, c’est vraiment un lieu qui est propice au développement du commerce.

Et il y a même un souci parce que les commerces qui veulent s’installer à Compiègne, ils ont souvent du mal à trouver un commerce libre, puisqu’il y en a très près peu. Il faut savoir qu’il y a quand même un turnover plutôt important, mais ce qu’il se passe, c’est que les commerces ne restent pas vides longtemps. Il y a toujours quelque chose. 

Sentez-vous que votre commerce souffre de la vente en ligne ?

Pas trop, parce que la fleur artificielle, ce n’est pas quelque chose qu’on achète sur internet. Mais par contre, peut-être un peu sur les vases et sur les objets de curiosité que je propose. De temps en temps, j’ai des femmes qui viennent en boutique, qui prennent en photos des produits, et je sais de toute manière qu’elles vont aller sur internet pour voir si elles ne trouvent pas de meilleurs prix. 

Mais après, à coté de ça, je suis aussi présente sur les réseaux sociaux. Je suis sur Facebook, Instagram, Pinterest, et j’ai un site internet. Pour justement capter le regard d’une jeune femme qui n’aurait pas forcement le temps de se promener en ville, mais qui ira sur internet faire ses courses et voir ce que la toile peut proposer. Donc c’est pour cela que j’ai un site internet sur lequel je fais quelques ventes. 

Esprit Fleurs Compiègne

Comment est composée votre équipe ?

Je ne suis pas toute seule. Il y a une personne qui m’assiste en boutique et j’ai aussi une webmaster. Parce qu’avoir une boutique en ligne, c’est avoir une deuxième boutique. En fait, c’est même beaucoup plus compliqué, parce que je pars du principe que quand on vend en ligne, c’est comme si on s’adressait à un aveugle. C’est à dire qu’il faut tout expliquer, décrire tous les produits : la longueur de la tige pour la fleur, la couleur, les associations qu’on peut faire, etc. C’est donc énormément de travail. Et quand on tient une boutique physique plus une boutique en ligne, il vaut mieux être secondé !

Vous faites partie des premiers commerçants compiégnois à s’être référencé sur The-ring.io. Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer dans cette aventure ?

D’abord parce que j’y crois ! C’est aussi ça l’évolution et dans un commerce, il faut constamment se remettre en question. 

Deuxièmement, parce que c’est une application qui m’a l’air relativement rigoureuse et intéressante, parce qu’elle est déjà présente à Lille et dans d’autres villes. Elle est très interactive, autant pour le consommateur, mais surtout pour le commerçant. C’est très facile, car tout se fait par le biais du téléphone.

Et nous, commerçants, on a besoin de rapidité, parce que quand on ouvre nos commerces le matin, maintenant, on doit déjà être sur nos réseaux sociaux, qu’on ait une actualité. Il faut qu’on fasse ceci et cela et donc, il faut que ça aille vite. Parce qu’à partir du moment où les clients arrivent, après, on n’a plus le temps de gérer ça. Et The-ring.io, c’est facile d’accès pour les commerçants. 

Esprit Fleurs Compiègne

Quel conseil donneriez-vous à un jeune entrepreneur qui souhaiterait ouvrir son propre commerce ?

Déjà, de voir ce qui se fait autour de lui et dans le centre-ville. Et si son idée n’est pas représentée, il faut qu’il se pose la question « pourquoi mon idée n’est pas représentée ». Parce que son idée, elle a sûrement dû etre réfléchie avant et si ça ne s’est pas fait, il faut se poser la question de savoir pourquoi.

Après, ce que je lui conseille c’est vraiment d’avoir une bonne et longue réflexion. Et aussi, de ne pas en parler qu’à ses amis, parce que ce ne sont pas les amis qui vont faire que votre commerce va fonctionner. Ce sont les amis des amis des amis des amis… Donc il faut vraiment bien se poser, mettre sur table le pour et le contre, bien mettre les chiffres, bien réfléchir et puis après voilà, c’est parti ! 

>> Esprit Fleurs à Compiègne : 26 bis Rue des Lombards, Compiègne

Propos recueillis par Marine Souxdorf

Découvrir aussi