À la découverte du beffroi de Comines

Comines a possédé plusieurs beffrois. Le premier fut érigé en 1276 par Baudoin de Comines.

beffroi de Comines
09 déc. 2020

Quelque part en France, à Comines plus précisément, s’élève fièrement une magnifique et historique tour. Il s’agit ni plus ni moins dubeffroi de Comines, un joyau touristique réhabilité au XXe siècle.Inscrit au patrimoine de l’UNESCO en 2005, ce beffroi suscite un intérêt assez impressionnant auprès des touristes. Que faut-il savoir sur la ville de Comines ? Pourquoi venir admirer son beffroi ? Découvrons-le ensemble dans cet article.

beffroi de Comines

Comines : une ville riche en histoire

Fondée au XIVe siècle, la ville de Comines était un grand lieu de commerce où s’échangeaient de la draperie et du blé. Elle était dirigée par la famille des Clyte avant d’être gouvernée au XVIe siècle par la famille des Croÿ. Au fil des ans, Comines sera très touchée par les conflits de religion et de conquête de terres. Ces différentes guerres occasionneront la division de la ville en deux parties vers le XVIIIe siècle. Rendez-vous sur notre blog de Comines pour découvrir davantage cette merveilleuse commune.

Comines a possédé plusieurs beffrois. Le premier fut érigé en 1276 par Baudoin de Comines. Ce fut à cette occasion que la ville obtint sa charte communale. Quelques années plus tard, le beffroi fut brûlé par les troupes du roi. Ce fut le début d’une série de destructions pour cette tour. Dynamité au cours de la Première Guerre mondiale (1914-1918) par les Allemands, le beffroi fut reconstruit en face de l’édifice original par l’architecte Louis Marie Cordonnier en 1932. Il connut ensuite plusieurs rénovations. D’où la beauté majestueuse qu’il a aujourd’hui.

beffroi de Comines

Un beffroi moderne dans un style classique à Comines

Situé à l’extrême nord-est de l’Hôtel de ville de Comines, le beffroi est constitué d’une tour quadrangulaire construite sur une fondation faite de briques rouges et de moellons de pierres blanches. Avec 22 mètres de hauteur, ce soubassement est dominé par un bulbe et une longue flèche l’ensemble fait 58 mètres de haut. La tour est desservie par des escaliers qui donnent accès à trois différents niveaux qui sont : le rez-de-chaussée, ancienne salle de permanence des élus; le premier étage avec son balcon où se trouve une salle de réunion ; le deuxième étage, ancienne salle de l’horloge, dont la conception remonte à 1932 ; puis le chemin de ronde et ses quatre tourelles d’angle ; et enfin, le bulbe recouvert d’ardoise qui abrite actuellement le mécanisme de l’horloge moderne.

Il faut noter que la principale façade de l’hôtel de ville s’ajuste avec le beffroi. Un chef-d’œuvre à vous couper le souffle, une véritable merveille. Le beffroi n’est malheureusement pas accessible au public.

beffroi de Comines

Anecdote sur le balcon de l’Hôtel de ville de Comines

Chaque année à Comines, on commémore une vieille tradition : le jet de louches. La légende raconte qu’un messire (seigneur) de Comines fut emprisonné dans la tour de l’ancien château par un usurpateur qui voulait prendre sa place. Pour avertir la population de sa présence, il aurait lancé une louche sculptée de ses armoiries. En souvenir de cet évènement, chaque année, on jette des louches des fenêtres de l’hôtel de ville, jour de la fête de Saint-Denis.

Le beffroi de Comines est un attrait touristique que vous devez absolument voir. N’hésitez pas à vous y rendre pour une belle découverte lors de votre séjour.