blank

Commerçants : que retenir du discours d’Emmanuel Macron ?

Nouveau confinement ! Mais qu'est-ce que tout cela veut dire pour les commerces de proximité ?

29/10/2020, 15:53 | édité le 29/10/2020, 16:40


Ce mercredi 28 octobre, le président Emmanuel Macron s’est de nouveau adressé aux Français. Comme beaucoup le craignaient, il a annoncé un nouveau confinement dès la nuit de ce jeudi, et jusqu’au 1er décembre minimum.

Une décision prise pour lutter contre la propagation du virus Covid19 : « Le virus circule à une vitesse que même les prévisions les plus pessimistes n’avaient pas anticipé. Le nombre de contaminations a doublé en moins de deux semaines. »

Mais qu’est-ce que tout cela veut dire pour les commerces de proximité ? Commerçants, voici ce qu’il faut retenir du discours du Président de la République.

Confinement, épisode 2

  • Un confinement généralisé et égal dans toute la France. « Tout le territoire national est concerné, avec des adaptations pour les seuls départements et territoires d’outre-mer »
  • Une nouvelle fermeture des commerces « non-essentiels » pendant minimum deux semaines. « Les établissements recevant du public, notamment les bars et restaurants seront fermés. »
  • Une aide financière aux petites entreprises. « la prise en charge jusqu’à 10 000 euros par mois de leur perte en chiffre d’affaires. »
  • Prolongation du dispositif d’activité partiel. « Les salariés et les employeurs qui ne peuvent pas travailler continueront quant à eux à bénéficier du chômage partiel.« 
  • Plus de mesures d’aides que pendant le premier confinement . « Nous compléterons par des mesures de trésorerie pour les charges, les loyers des prochaines semaines, et un plan spécial sera fait pour les indépendants, les commerçants, les très petites et moyennes entreprises qui, je le sais, redoutent plus que tout les prochaines semaines. »
  • Le Click & Collect et la livraison seront possibles pour tout commerce. « Je vous invite donc, dans la mesure des possibilités de chacun, à participer à cet effort en travaillant, en soutenant les entreprises aussi qui, proches de chez vous, ont innové à travers des commandes à distance, la vente à emporter ou la livraison à domicile.
  • Un soutien sera apporté à toutes ces initiatives de digitalisation des commerces et des entreprises en général. »Le gouvernement accompagnera les très petites et petites entreprises, comme les moyennes entreprises, les artisans aussi, qui entreprendront des démarches de numérisation.
  • Les mesures seront réévaluées toutes les deux semaines, notamment pour les commerces. « Je sais que beaucoup de commerçants espéraient ne pas fermer. Je sais que pour les commerces de centre-ville, je demande un très gros effort. Tenons-le avec beaucoup de rigueur pendant quinze jours. Si d’ici quinze jours, nous maîtrisons mieux la situation, nous pourrons alors réévaluer les choses et espérer ouvrir certains commerces, en particulier dans cette période si importante avant les fêtes de Noël. »
discours d'emmanuel macron reconfinement

Fermeture des commerces « non-essentiels »

Les commerces qui resteront ouverts sont donc les établissements (commerciaux ou non) considérés comme « essentiels. En voici la liste :

  • Supérettes
  • Supermarchés
  • Hypermarchés
  • Marchés de plein air et halls couvertes autorisés sauf refus du maire ou du préfet pour des raisons de sécurité.
  • Magasin d’alimentation générale
  • Magasin de produits surgelés
  • Primeurs
  • Bouchers
  • Poissonniers
  • Boulangers
  • Pâtissiers
  • Cavistes
  • Autres magasins spécialisés en détail alimentaire
  • Distributions alimentaires assurées par des associations caritatives
  • Marchands de journaux
  • Papeteries
  • Bureaux de tabac
  • Pharmacies
  • Opticiens
  • Magasins d’articles médicaux et orthopédiques
  • Magasins pour les animaux de compagnie
  • Blanchisserie-teinturerie
  • Pressings
  • Stations-service
  • Garages automobiles
  • Magasins de moto et de vélo
  • Magasins nécessaires aux exploitations agricoles
  • Magasins d’équipement informatique
  • Commerce d’ordinateurs, d’unités périphériques et de logiciels
  • Commerce de matériels de télécommunication
  • Magasins de matériaux de construction, quincailleries, peintures et verres 
  • Vente par automates et autres commerces de détail hors magasin
  • Hôtels et hébergements de courte durée lorsqu’il constitue pour les personnes qui y vivent un domicile régulier.
  • Camping et parcs pour caravanes ou véhicules de loisirs lorsqu’ils constituent pour les personnes qui y vivent un domicile régulier.
  • Services funéraires
  • Cimetières
  • Parcs et jardins
  • Bureaux de poste
  • Agences d’intérim
  • Pôle Emploi
  • CAF
  • Guichets des impôts
  • Guichets des mairies
  • Commissariats
  • Préfectures
  • Banques et assurances

(liste définie par l’arrêté du 15 mars 2020 / Source : linternaute)

Ce jeudi, après un vote au Parlement, le gouvernement détaillera toutes les mesures de ce nouveau confinement.

« Notre objectif à terme est simple : réduire très fortement les contaminations et passer de 40 000 contaminations par jour à 5 000, ralentir significativement le rythme des entrées à l’hôpital et en réanimation. Et ce n’est que dès lors que nous pourrons pleinement redéployer une stratégie. »

Marine Souxdorf

Découvrir aussi

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité