Peggy de Pampa à Compiègne : "Revivre et renouer avec la liberté"

Peggy de Pampa à Compiègne : « Revivre et renouer avec la liberté »

Rentrez dans l'univers de la Pampa, et découvrez un tout nouveau concept-store en plein cœur de Compiègne ✨

Peggy George de Pampa à Compiègne

Peggy George est une commerçante déjà connue à dans la ville impériale ! Après avoir ouvert plusieurs boutiques à Compiègne, elle a créé son nouveau concept store : Pampa (dont les portes ouvriront pour la première fois au public ce 19 mai 2021). Une enseigne de prêt-à-porter féminin multimarque, d’accessoires, et bien plus…

Rencontre avec Peggy 🎤

Pampa concept store Compiègne caisse

Pouvez-vous nous en dire plus sur le concept de Pampa à Compiègne ?

Dans ce nouveau concept store Pampa à Compiègne, je propose du prêt-à-porter féminin multimarque, des accessoires ; tels que des bijoux, des sacs, des chaussures, de parfums ; mais aussi des objets de décoration. J’ai voulu également me lancer dans la décoration, car j’adore ça et j’ai voulu implanter dans le magasin quelques petites bougies, des diffuseurs de parfum en sticks, des tasses, etc.

La particularité du magasin, c’est que tout est à vendre à l’intérieur. Tout ! Canapés, fauteuils, vases… Tout est possible. Vous aimez le canapé ? Vous pouvez acheter le canapé ! Ça me permet de renouveler régulièrement le mobilier de la boutique, mais aussi de proposer un concept vraiment différent et unique.

Quel est votre parcours jusqu’à cette boutique ?

En 2006, j’ai ouvert une première boutique de prêt-à-porter féminin, puis, en 2007, une autre de prêt-à-porter enfants, et encore de prêt-à-porter multimarque pour femmes. Je les ai revendues petit à petit, parce que c’était compliqué de gérer trois boutiques. Je me suis reconcentrée sur une seule : XO, qui proposait du prêt-à-porter féminin des marques Ikks et One-Step. Je l’ai ensuite revendue il y a deux ans.

Puis, j’ai travaillé dans la formation pendant deux ans. Des formations sur le bien-être et la personnalité. Mais avec la covid19, ça a été de plus en plus compliqué de travailler avec des entreprises.

Donc j’ai voulu créer ce nouveau projet commercial, Pampa à Compiègne. Pourquoi ? Parce que j’adore la relation avec l’autre, parce que j’adore la mode, et que c’est ce que j’aime faire ! J’avais envie de créer ce concept-store de toutes pièces. Une boutique multimarques, ce qui me permet de choisir moi-même mes marques, et de m’adapter à ce que recherchera la clientèle. Malheureusement, j’avais prévu d’ouvrir le 25 mars 2021, mais Monsieur Castex a annoncé le troisième confinement la veille ! Donc je prends mon mal en patience… Pour l’instant, je montre ce que je propose via les réseaux sociaux et via The-ring.io ; et j’ai déjà fait plusieurs commandes en Click & Collect.

Pampa pret à porter Compiègne

Vous avez aussi toute une dimension écoresponsable et Made in France dans vos choix de marques…

Oui, complètement ! Ça, c’est très important pour moi, l’écoresponsabilité. Je sais qu’en achetant du prêt-à-porter, nous sommes moins écoresponsables, mais j’essaie vraiment de faire en sorte que la marchandise soit de fabrication française, de marques françaises.

D’ailleurs, je vais également implanter un portant de seconde main. Ça me tient à cœur, parce que ça reste dans la tendance, et parce que ça permet également de rendre ma boutique plus accessible à des personnes qui n’auraient pas forcément les moyens d’acheter des grandes marques. La vente de seconde main, c’est quelque chose que je fais depuis des années, notamment en organisant des vide-dressings avec des amis.

Vous proposez donc différents concepts dans votre boutique !

Oui ! J’ai la chance d’avoir une boutique avec une surface d’à peu près 140 mètres carrés, très lumineuse. Ça me permet de profiter de tout cet espace pour m’étaler, me diversifier sur plein de choses et plein de concepts.

accessoires et déco Pampa Compiègne

Pourquoi ce nom : Pampa ?

Et bien, j’adore la Corse. Et là-bas, il y a des pampas partout ! J’adore ces fleurs séchées qui donnent une sensation de liberté, de nature profonde. Donc voilà, tout simplement parce que j’aimais beaucoup la fleur de pampa, et j’aime aussi beaucoup l’intonation de l’enseigne Pampa. Ça fait voyager !

Comment avez-vous vu évoluer le commerce à Compiègne depuis l’ouverture de votre première boutique ?

Il y a eu une belle évolution ! Une évolution dans les marques, dans la diversification des commerces… Ce qui permet de garder la clientèle locale sur Compiègne. Beaucoup de clientes me disent aujourd’hui qu’elles vont de moins en moins sur Paris, parce qu’elles ont de plus en plus de possibilités et de diversité ici. En effet, à Compiègne, il n’y a pas beaucoup de boutiques fermées. À chaque fois qu’il y en a une qui se vend, il y en a une qui se rachète derrière. Et il y a toutes les marques confondues. Je trouve qu’il y en a pour tous les goûts !

C’est pour tout cela d’ailleurs que j’ai voulu me réimplanter sur Compiègne avec Pampa. Déjà, j’aime beaucoup la clientèle compiégnoise. C’est une clientèle très fidèle, une clientèle de proximité qui aime ses petits commerces et qui les soutient. Mes clientes me manquaient ! Les relations, le partage, tout cela me manquait. Je crée cette nouvelle boutique ici parce que je fais un pari d’avenir sur le commerce local compiégnois !

À Compiègne, nous travaillons beaucoup plus sur la proximité. Nous fidélisons notre clientèle, nous nous adaptons à leurs besoins et à ce qu’elle recherche, nous sommes à l’écoute.

Compiègne a vraiment bien évolué dans ce sens !

Compiègne rue

Et pourquoi avoir commencé l’aventure The-ring.io ?

On est venu m’en parler justement au moment où je commençais à créer mon site marchand. Mais quand j’ai compris le concept de The-ring.io, je me suis dit que c’était génial, parce que ça me permettait d’avoir une meilleure visibilité, et que c’était très adapté à ce que je voulais ! The-ring.io me permet justement d’avoir un support, un site marchand.

J’ai tout de suite démarré avec l’application en y mettant plein de produits, et ça a tout de suite bien marché, car je voyais qu’il y avait énormément de personnes qui consultaient ma boutique en ligne. J’ai déjà mis à peu près 90 produits sur The-ring.io ! J’ai eu une commande d’ailleurs. C’est top !

Qu’attendez-vous de votre grande ouverture le 19 mai ?

J’attends avec impatience de pouvoir enfin faire découvrir ma boutique ! Parce que pour l’instant, il y a des frustrations qui se sont créées… Tous les jours, il y a des clientes qui frappent à la porte pour rentrer, et donc je leur montre un peu la boutique depuis l’extérieur… J’attends vraiment une super ouverture de ma Pampa à Compiègne, une découverte de la boutique, et enfin montrer ce que je propose. Bien entendu, il y aura des jauges à l’entrée, mais c’est bien, car ça me permettra de proposer du conseil sur-mesure, un peu en mode VIP !

J’ai tellement hâte ! J’ai hâte de montrer ce que je fais, de retrouver une clientèle nouvelle et ma clientèle d’habituées. J’ai hâte de partager mon bonheur et ma passion avec toutes ces femmes qui ont un besoin de s’évader, de prendre plaisir, de revivre, de renouer avec la liberté… Je suis là et je veux être là pour leur permettre d’accéder à tout ça !

Pampa Compiègne magasin féminin

Retrouvez également les produits et les bons plans de PAMPA et achetez en Click & Collect sur l’application The-ring.io par ici :https://the-ring.io/compiegne/shops/pampa-532c23a6