C’est quoi un commerce de proximité ?

Définition de ce terme clé !

14/05/2020, 18:09 | édité le 14/05/2020, 18:09

commerce de proximité

Le commerce de proximité est une des différentes formes de commerce qui contribuent à l’économie française. Il a toujours existé. Les boulangeries, épiceries, boucheries et fromageries en sont des exemples concrets.

Qu’est-ce qu’un commerce de proximité ?

Selon sa définition, un commerce de proximité est un type de commerce qui propose la vente au détail de produits dont les ménages ont besoin au quotidien. En conséquence, les consommateurs s’y rendent régulièrement, et même quotidiennement pour nombre d’entre eux, afin de se fournir.

Ce commerce est généralement pratiqué dans des points de vente de petite taille. Il s’oppose aux hypermarchés et grands centres commerciaux par sa taille et le type de service offert. Généralement indépendants, les commerces de proximité appartiennent parfois à une grande enseigne. Vous les retrouverez dans des zones d’habitation proches des logements ou des lieux de travail de leurs clients. Ils sont présents en ville et en zone rurale.

Le petit commerçant de proximité peut être une personne physique ou morale.

commerce de proximité

Comment les commerces de proximité attirent-ils de la clientèle ?

Différentes astuces permettent à un petit commerçant de proximité d’avoir de l’affluence dans son établissement.

Ce type de commerce doit être situé dans un espace facilement accessible par n’importe quel moyen de transport ou lors d’une promenade. Il faut y offrir un service personnalisé avec des conseils et assister les clients dans leurs achats.

Pour optimiser l’expérience client, le commerçant doit aussi penser à digitaliser son point de vente avec une application commerce de proximité. Associée à des offres comme le click and collect ou le click and reserve, elle s’adapte à une clientèle de plus en plus connectée, dynamique et exigeante, qui a besoin de flexibilité.

Découvrir aussi