Gilles & Fanny, la Maison Peigné à Lille: « Il y a un vrai lien social »

Au 179 rue Léon Gambetta, à Lille, se trouve la Pâtisserie Chocolaterie Peigné depuis 2008. Entrez, votre ventre se mettra à gronder 😋

16/02/2021, 15:17 | édité le 16/02/2021, 15:17

Patisserie Chocolaterie Peigné

Au 179 rue Léon Gambetta, à Lille, se trouve la Pâtisserie Chocolaterie Peigné. C’est en 2008 que le Maître pâtissier et chocolatier Gilles Peigné et sa femme Nathalie ont ouvert leur pâtisserie qui connaît depuis un grand succès à Lille. Aujourd’hui, ils travaillent également main dans la main avec leur fille Fanny, qui s’occupe (entre autres) de toute la partie digitale du commerce.

Patisserie Chocolaterie Peigné

Pouvez-vous nous raconter votre histoire ?

Gilles Peigné : Moi, je suis tombé dans la pâtisserie quand j’étais tout petit. J’allais chez les amis de mes parents qui étaient boulangers pâtissiers, et c’est là que j’ai commencé à faire des petites choses. Cette passion ne m’a jamais quitté jusqu’à maintenant, et j’ai 58 ans.

Donc j’ai fait diverses choses dans ma vie : j’ai travaillé au Club Med, au club Aquarius, puis sur Paris pendant un temps, et ensuite, j’ai suivi mon épouse dans le Nord pour la naissance de ma fille. Je suis venu ici en me disant qu’on y restera un an et puis je suis tombé amoureux de la région. Ça fait 30 ans que j’y suis !

Et nous nous sommes installés ici il y a 13 ans maintenant. Avant, j’étais chef pour la Gourmandine de Mouvaux ; et avec le temps, j’ai senti le besoin de m’installer. Donc on a repris cette boutique, qui a été créée en 1905 par M. Leleu, et reprise 4 ou 5 fois avant nous. Et on a créé la Maison Peigné à Lille !

Patisserie Chocolaterie Peigné Lille

C’était déjà une pâtisserie à l’époque ?

Gilles Peigné : Oui, en 1905, ça a été créé en tant que pâtisserie, comme on le disait, par M. Leleu. Pendant la guerre, des membres de sa famille (ses neveux je pense) sont venus l’aider et ont repris l’activité par la suite. La Boulangerie-Pâtisserie Au Lion d’or dans le Vieux-Lille a aussi été créée par la famille Leleu.

D’ailleurs, j’ai encore le gaufrier de l’époque. On fait encore nos gaufres avec ce gaufrier à gaz de la marque Leleu datant de 1905.

Patisserie Chocolaterie Peigné Lille

Pâtisserie ou chocolaterie, où va votre préférence ?

Gilles Peigné : J’ai commencé par la pâtisserie quand j’étais enfant. Mais aujourd’hui, avec le temps, je commence à préférer vraiment la chocolaterie. J’aime mon métier de pâtissier, on innove régulièrement en plus, comme avec notre gamme végétale. Mais ce qui me passionne encore plus, ça reste le chocolat. J’ai vraiment appris à le découvrir en m’installant.

Patisserie Chocolaterie Peigné Lille

Vous parliez de votre gamme vegan (végétale). Quelles sont vos spécialités ?

Gilles Peigné : Sur le végétal, on travaille surtout l’entremet. Et le chocolat de plus en plus, parce qu’il y a des choses qui se développent en chocolaterie qui n’existaient pas, et on commence à travailler différemment. On innove ! La priorité, c’est d’avoir un entremet qui soit sympa, et qui peut se vendre aussi bien à des vegan qu’à des non-vegan, à des allergiques qu’à des non allergiques.

Fanny Peigné : En fait, on ne voit pas la différence entre une recette vegan et une recette non vegan. C’est ça le défi : que ce soit pareil !

Gilles Peigné : Le but du jeu, c’est d’avoir exactement le même goût en bouche, le même visuel, le même plaisir de manger le gâteau, qu’on soit vegan ou pas. Le même visuel, le même goût, mais garanti 100% sans matière animale. Ça permet vraiment d’offrir autre chose.

Fanny Peigné : Le défi, c’était surtout de réussir à proposer aux clients un gâteau tellement similaire que si on ne vous dit pas qu’il est végétal, vous ne le savez pas. Parce que souvent, ça n’a pas le même goût. En 2017, quand on a commencé à proposer des pâtisseries vegan, les clients s’imaginaient du jus de pois chiche, un peu d’avocat, etc. Mais ce n’est pas du tout ça. Il y a des clients qui prennent le même gâteau tous les samedis depuis deux trois ans, et qui apprennent deux ans plus tard que c’est 100% végétal. On a réussi à casser la barrière, cette appréhension au niveau de la clientèle.

Patisserie Chocolaterie Peigné Lille

Et puis mon père est très perfectionniste ! Il fait beaucoup d’essais avant de mettre un produit à la vente. Alors que nous, on trouve déjà ça très bon lors des premiers essais. Il n’est jamais content jusqu’à temps que ce soit parfait ! L’année dernière, on a lancé les galettes des rois vegan. On les a fait goûter d’abord, et tout le monde disait que c’était délicieux, mais il a encore amélioré la recette avant de les mettre en vente. Et ça a cartonné !

Gilles Peigné : Le but du jeu, c’est que les gens repartent avec la banane et soient contents ! La plus grande récompense c’est ça.

Fanny Peigné : Nous sommes vraiment satisfaits de cette gamme végétale ! Là, dernièrement, nous avons fait un gâteau d’anniversaire pour une jeune fille intolérante au lactose. La maman était ravie parce qu’elle était toujours bloquée pour les choix de gâteaux d’anniversaire, et elle devait le faire elle-même. Sa fille était tellement heureuse d’avoir un vrai gâteau pour son anniversaire ! C’est un peu la récompense, quand on a des retours comme ça. On se dit on n’a pas fait ça pour rien !

Patisserie Chocolaterie Peigné Lille

La Maison Peigné est une entreprise familiale. Comment est composée votre équipe ?

Gilles Peigné : Oui, nous travaillons en famille ! Nathalie, ma femme, Fanny, ma fille, et moi.

Nathalie et Fanny s’occupent surtout de l’accueil des clients et de la vente. Et puis nous avons aussi intégré il y a peu une jeune fille super dynamique et souriante pour nous aider tous les week-ends à la boutique.

Moi, je travaille avec un jeune, Hugo, qui a 20 ans. C’est un garçon passionné par ce qu’il fait et moi, j’essaie de lui donner en retour ma passion des choses, et ça fonctionne bien ! En général, je m’occupe de tout ce qui est fabrication et lui fait toutes les finitions, la petite touche finale.

Patisserie Chocolaterie Peigné Lille

Vous faites tout vous-même ?

Gilles Peigné : Oui, à deux, avec Hugo. Il y a juste le pain qu’on ne fait plus. C’est Monsieur Pitman à Lambersart, un des très très bons boulangers de la Métropole de Lille, très très bon artisan, qui fait notre pain.

Fanny Peigné : Du pain qui est bio et artisanal. C’est important de préciser.

Patisserie Chocolaterie Peigné Lille

Il y a toujours au moins un client dans votre boutique (voire beaucoup plus) ! Comment vous expliquez ce succès de la maison Peigné à Lille ?

Gilles Peigné : Le patron ! 😂

Non, je pense que c’est parce que ce qu’on fait, on essaie de le faire bien. Quand j’ai un jeune qui travaille avec moi, je lui fais souvent faire la pièce montée. Et il est toujours content du résultat. Et à chaque fois, je lui dis : « Ce n’est pas ça le résultat. Le résultat, c’est de la livrer entière chez le client, et puis de voir le retour du client. Et quand le client revient et qu’il te dit qu’il est super content, que ses invités étaient super contents, là et seulement là tu peux dire que tu as réussi ta pièce montée. »

L’important, c’est de bien faire son travail, d’essayer de le faire au mieux possible. Je me mets souvent à la place du client quand je mange quelque chose ou quand je regarde visuellement quelque chose. Quand on met 1,10€, 1,30€ dans quelque chose, ce n’est pas grand-chose en soi, mais c’est important. Il faut toujours que ça soit parfait ! Il faut que le client ait juste le plaisir de manger son petit gâteau, et que ce plaisir lui donne envie de revenir. Parce que le but du jeu, c’est qu’il revienne !

Patisserie Chocolaterie Peigné Lille

Fanny Peigné : Selon moi, ce qui joue aussi sur la réussite de la Maison Peigné à Lille, c’est que c’est une entreprise familiale. On travaille tous ensemble, il y a une bonne ambiance, ma mère est toujours souriante, les clients l’adorent. Il y a vraiment un échange de proximité. On a des clients qui viennent absolument tous les jours !

Gilles Peigné : Oui, c’est du commerce de proximité ! Il y a une vraie proximité, un peu comme une grande famille. On essaie de maintenir et de tisser des liens sociaux avec tout le monde, et inversement, les gens aussi aiment tenir un lien avec nous, parce que c’est important.

Patisserie Chocolaterie Peigné

Comment s’est passée votre année 2020, cette année si spéciale ?

Fanny Peigné : Notre force, cette année, c’est qu’on a réussi à rebondir. On ne s’est pas laissé mettre la tête sous l’eau par la pandémie. Ça n’a pas été facile du tout ! C’est pour ça qu’on a mis en place notre site internet, la vente en ligne, le Click & Collect, etc. Pendant le premier confinement, on a surtout fait de la livraison tous les après-midi, avec tout un protocole sanitaire pour prendre soin des gens. Et ça a très bien fonctionné ! Et depuis, les gens ont vraiment pris l’habitude du Click and Collect, car ça leur permet notamment de découvrir nos nouveautés sur le site.

Gilles Peigné : Ça nous a vraiment permis de rebondir, parce que lors du premier confinement, quand on ouvrait, il y avait deux personnes à l’heure sur le trottoir ! Les boulangers travaillaient beaucoup, mais nous, étant pâtissiers, étant un peu secondaires, ce n’était pas la même chose. Ça nous a fait plonger. La première semaine était une vraie catastrophe !

Et puis, à Pâques, nous avons eu un rebond énorme ! Les gens on fait la queue pour venir chez nous. Il y avait 45 minutes d’attente ! Les gens venaient chez leurs artisans. Tous les artisans. Ils ont soutenu leurs artisans et leurs commerçants de proximité.

Patisserie Chocolaterie Peigné Lille

On le voit encore aujourd’hui, il y a une réelle demande de proximité, et c’est tant mieux ! La plupart des gens se sont retrouvés confinés, sans plus vraiment de vie sociale. Il manquait un lien quelque part, quelque chose qui unisse et qui vous raccroche à l’ensemble de la population. Et effectivement, ce lien, c’est le petit artisan, c’est le commerçant de quartier, c’est la personne à qui vous souriez et qui va discuter avec vous. Il y a un vrai lien social. Si je fais du commerce, c’est aussi pour ça, pour avoir du lien !

Fanny Peigné : Depuis l’année dernière, tout le monde a pris le temps d’ouvrir les yeux sur leurs commerçants. Maintenant, il faut qu’on transforme l’essai, c’est-à-dire qu’il faut qu’on garde ça, cet engouement. C’est le défi des mois et des années à venir !

Patisserie Chocolaterie Peigné Lille

>> La Maison Peigné à Lille : 179 Rue Léon Gambetta, 59000 Lille

>> Retrouvez également la pâtisserie chocolaterie Peigné de Lille sur l’application The-ring.io

Propos recueillis par Marine Souxdorf

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité

S'inscrire à la newsletter