Jean-Pierre, Chez JP à Comines : cordonnerie, clés, cadeaux…

Découvrez cette boutique multiservice en plein coeur de la ville de Comines.

28/04/2021, 09:05 | édité le 28/04/2021, 11:50


Jean-Pierre Hoang est le gérant de la cordonnerie chez JP à Comines. Bien plus qu’une cordonnerie, ce magasin vous propose de nombreux services et produits, comme la réparation de chaussures et la réalisation de doubles de clés, mais également des bijoux et des cadeaux divers.

Quel est le concept de votre commerce Chez JP à Comines ?

Tout d’abord, c’est une boutique multiservice, donc il n’y a pas que de la cordonnerie. Nous proposons des services de retouche, de clés minute, de faire des doubles de clés (de voiture également), de la gravure sur bijoux, des bijoux divers, des cadeaux divers, etc.

Des bibelots, des horloges, des montres, des fleurs, des portefeuilles, des couteaux de collection… Vous trouverez beaucoup de choses ici ! Nous vendons également des fleurs de la Toussaint durant toute l’année, car nous avons des clients qui viennent chercher ces fleurs pour l’anniversaire du décès de leurs proches par exemple.

Au tout au début, quand j’ai commencé en 2006, c’était les cadeaux qui marchaient le mieux dans le magasin. Mais aujourd’hui, c’est plutôt l’inverse. Ce sont nos services de clés et de cordonnerie qui ont le plus de succès. Nous avons également des services de personnalisation, comme des horloges personnalisées, des gravures photos, etc. Cela marche encore assez bien aujourd’hui !

Pouvez-vous nous raconter votre histoire ?

Nous avons ouvert ce magasin en 2006. Et j’espère qu’on va pouvoir tenir encore un longtemps ! Ici, avant, c’était un café brasserie. Donc j’ai créé mon entreprise. Je connaissais la ville de Comines grâce à ma sœur, qui possède le salon de coiffure Art Coiff dans cette même commune. Elle était déjà installée ici à l’époque. Elle m’a prévenu dès qu’elle a su qu’un local commercial se libérait, je l’ai visité et je m’y suis installé.

Comment a évolué votre commerce depuis 2006 ?

Sincèrement, ça évolue difficilement. C’est compliqué, c’est vrai, mais nous arrivons à nous maintenir. Heureusement que c’est une boutique multiservice ! Parce que si je n’avais fait que du cadeau par exemple, je ne pense pas que nous serions encore là aujourd’hui. Nous avons dû nous adapter. Nous adapter pour survivre.

Il n’y a plus de journées type comme avant. Avant, quand le week-end arrivait, nous savions que nous allions bien travailler. Maintenant, le samedi est parfois même moins mouvementé que les jours de la semaine, surtout depuis que les enfants n’ont plus école le samedi. Avant, le samedi, c’était le jour où nous rattrapions tous les chiffres de la semaine. Mais cela a évolué au fil des années.

Qu’est-ce que The-ring.io vous apporte en tant que commerçant ?

Ça m’a apporté de la visibilité, notamment pendant les confinements. Au tout début, j’avais beaucoup de vues, entre 600 et 700. Depuis, cela a baissé, c’est vrai, mais selon moi, c’est parce que l’application n’est pas encore assez connue des Cominois. Plus il y aura de Cominois et de commerçants, mieux ça marchera !

Quels sont vos projets futurs ?

Pour l’instant, c’est compliqué de faire des projets ! Avec tout ce qu’il se passe, nous n’osons pas trop investir. Il faut passer cette période et on verra après, parce que pour l’instant, l’avenir n’est pas lisible. Vivement qu’on en sorte !

Mais mon magasin reste ouvert, c’est une bonne chose, donc je suis prêt à accueillir les clients ! 😊

Propos recueillis par Marine Souxdorf

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité

S'inscrire à la newsletter