Boco & Co à Marcq-en-Baroeul & Mouvaux : « Chaque geste peut compter ! »

Charlotte et Amandine vous accueillent dans leur épicerie sans emballage et vous expliquent comment consommer autrement ! ♻️

Portrait de la gérante de Boco&Co a Marcq

Boco & Co, c’est votre épicerie sans emballage installée à Marcq-en-Baroeul et depuis peu à MouvauxCharlotte et Amandine, collègues et amies, ont créé cette boutique ensemble en 2019, avec pour objectif que chaque personne ait une épicerie sans emballage près de chez elle.

Rencontre avec Charlotte.

Rayon de produits en vrac et table présentoir à boco and co

Quel est le concept de Boco & Co à Marcq-en Baroeul et à Mouvaux ?

Le concept de Boco & Co est de vendre des produits (plutôt alimentaires) sans emballage. Donc l’objectif est de réduire le surplus d’emballage, autant pour le client lors de ses achats, qu’entre nous et nos fournisseurs.

Comment faites-vous pour éviter le surplus d’emballage avec les fournisseurs ?

Le but, c’est de travailler le plus possible avec des produits locaux, car en travaillant avec des artisans du secteur, nous fonctionnons vraiment sur un échange de contenants.

Par exemple, nous travaillons avec D’iz & d’Oli pour des cookies, un biscuitier de Tourcoing. Il nous fournit des seaux fermés hermétiquement, que nous lavons et que nous lui redonnons lorsqu’il vient nous livrer.

Boco & Co épicerie sans emballage à Marcq et Mouvaux

Et du côté du client, comment fonctionne votre système sans emballage ?

Alors, l’objectif, c’est que le client vienne avec ses propres emballages. Vous pouvez venir avec vos bocaux, vos pots, vos boîtes, vos tupperwares, des sacs en papier ou en tissu réutilisable… Il n’y a aucune règle. Nous, nous allons peser les contenants vides avant que vous vous serviez. Et ensuite, vous prenez ce dont vous avez besoin, sans minimum ni maximum de contenance. Tous les prix sont au poids, donc nous pesons de nouveau, et vous repartez avec ce dont vous avez besoin, et vous n’avez pas d’emballage supplémentaire à la maison !

Et si le client n’a pas ses propres contenants ?

Nous avons toujours une petite réserve de sacs en papier kraft. Certes, ce n’est pas l’idéal, mais vous pouvez les garder pour les réutiliser la fois suivante. Sinon, nous mettons aussi à disposition une banque de bocaux avec des bocaux en verre que des clients déposent (bocaux de confitures, bouteilles en verre, etc). Nous les lavons pour pouvoir les proposer aux clients en cas d’oubli de contenants.

rayon de produit en "vrac" dans le commerce Boco&co a Marcq-en-Baroeul

Comment l’aventure Boco & Co a-t-elle commencé ?

Nous sommes deux à avoir créé ça : Amandine et moi. Avant, nous étions collègues, en tant qu’infirmières. Toutes les deux, nous faisions attention à nos déchets et nous consommions déjà en vrac. Mais nous faisions beaucoup de kilomètres pour trouver une épicerie sans emballage… On se disait souvent que chaque centre-ville devrait avoir une épicerie sans emballage, parce que ça pousse le consommateur à ne pas utiliser sa voiture et à faire ses courses à pied ou à vélo. Je pense que si nous avons ce qu’il faut au pied de notre porte, ça nous incite à consommer différemment. Parce que quand on travaille, qu’on a des enfants, et déjà beaucoup de choses à gérer, nous n’avons pas vraiment le temps de prendre sa voiture et de faire plusieurs kilomètres pour aller faire ses courses. C’est plus simple si c’est au coin de la rue ! C’est cette idée qui a fait son chemin dans nos têtes, et nous nous sommes lancées. Notre objectif, c’est que chaque centre-ville ait sa petite épicerie sans emballage, comme il peut avoir sa fromagerie, sa boulangerie, etc.

Nous avons donc ouvert Boco & Co à Marcq-en-Baroeul en septembre 2019, puis une deuxième à Mouvaux en octobre 2020.

Êtes-vous satisfaites par ce choix de villes pour vos premières boutiques ?

Oui, nous sommes très contentes ! À Boco & Co à Marcq-en-Baroeul, nous avons tout de suite reçu un très bon accueil et encore aujourd’hui nous avons de nouveaux clients qui nous découvrent. Et à Mouvaux, c’est le même succès ! Le bouche-à-oreille se fait, et les clients viennent et reviennent. Et quand les gens reviennent, c’est très bon signe, car ça veut dire qu’ils sont satisfaits des produits et de l’accueil.

Ce sont deux villes très différentes finalement. Déjà, nous ne retrouvons pas forcément les mêmes produits dans les deux points de vente, parce que les attentes des clients sont différentes.

Nous avons vraiment tout type de clientèle. Des personnes vraiment très impliquées dans le zéro déchet et qui sont contentes d’avoir un point de vente comme le nôtre près de chez elles. Mais aussi des personnes qui veulent doucement commencer à s’y mettre. C’est ça qui est chouette aussi : d’aiguiller les gens qui veulent consommer différemment, consommer mieux, de meilleurs produits ; des produits moins dangereux pour eux et pour la nature.

Rayon vrac produit de beauté et lessive a Boco&co a Marcq

J’imagine que vous veillez tout particulièrement à la qualité des produits que vous proposez ?

Oui, bien sûr ! Déjà, nous évitons les produits qui viendraient du bout du monde si nous pouvons les trouver ici. D’ailleurs, les clients sont assez surpris quand on leur dit, mais il y a du quinoa et des lentilles qui poussent ici à Marcq-en-Baroeul !

Nous travaillons avec des produits ménagers qui sont tous certifiés Ecocert, et/ou Nature et Progrès, donc beaucoup moins nocifs. Aujourd’hui, les gens se rendent compte qu’utiliser trop de produits ménagers ou trop de produits de beauté peut nuire à leur santé. C’est important de prendre conscience de tout cela.

Nous ne sommes pas là pour juger ou pour être moralisateurs. Notre objectif est d’expliquer, et de montrer aux gens qu’ils peuvent déjà commencer par consommer des fruits des légumes de saison, qui poussent dans le coin, par trier leurs déchets, par éviter le gaspillage alimentaire… Ça commence par là !

Justement, beaucoup de personnes aimeraient commencer à consommer mieux, mais ne savent pas forcément par quoi commencer. Qu’est-ce que vous leur conseillerez ?

Il faut vraiment y aller par étapes, parce que sinon, on se met vite la pression et on abandonne ! Donc nous, nous conseillons d’y aller petit à petit. Pour commencer, il faut prendre conscience qu’on peut trouver des produits autour de soi, dans des petites fermes, chez des petits producteurs, et dans des petites épiceries comme Boco & Co. Pour ce qui est du vrac, je pense vraiment qu’il faut y aller étape par étape. En commençant par la salle de bains, ou la cuisine, ou par les pâtes… Mais pas tout en même temps.

Chaque petit geste est déjà un grand geste ! Il ne faut pas vous dire que ce n’est pas avec ce que vous faites que vous allez révolutionner le monde ; car si tout le monde fait un petit quelque chose comme vous, nous pouvons tous aller très loin !

Il y a de plus en plus d’épiceries et de concepts zéro déchet. Comment pourrions-nous expliquer le rapide succès de cette nouvelle manière de consommer ?

Je pense que les gens prennent conscience que les océans sont pollués, que la couche d’ozone est saturée, que nous avons atteint un point de non-retour au niveau de la surconsommation… Alors, peut-être qu’il est déjà un peu tard et qu’on aurait déjà dû prendre conscience de tout cela il y a déjà très longtemps, mais il n’est jamais trop tard pour changer et pour bien faire ! Je pense vraiment que chaque petit geste peut compter. Ne pas mettre ses déchets par terre, par exemple. Ça peut paraître bête, mais c’est déjà un geste !

La génération d’avant a vécu pendant cet essor des grands magasins, à l’apogée de la surconsommation. Maintenant, nous prenons de plus en plus de recul sur tout cela. On se dit que c’est bizarre de jeter une télé alors qu’on pourrait la donner, la vendre ou la réparer… Parce que la surconsommation ne concerne pas uniquement l’alimentation. Il y a aussi tous ces produits que nous achetons et que nous jetons au bout de peu de temps… Ça n’a pas de sens !

Gros plan sur des bocaux de friandise a Boco and co

Quels sont les prochains projets pour Boco & Co ?

Pour l’instant, avec le contexte actuel, nous profitons de nos deux magasins qui fonctionnent très bien. Nous sommes très contentes d’avoir deux boutiques qui ont pu rester ouvertes lors des confinements. Les confinements ont d’ailleurs bien fait connaître les boutiques !

Et peut-être qu’en septembre nous trouverons un troisième centre-ville dans la Métropole Lilloise où installer Boco & Co. En tout cas, si tout va bien, ce serait notre objectif !

>> Boco & Co à Marcq-en-Baroeul : 20 rue de l’Egalité

>> Boco & Co à Mouvaux : 25 rue Franklin Roosevelt

Retrouvez également les produits et les bons plans de BOCO & CO et achetez en Click & Collect sur l’application The-ring.io par ici :https://the-ring.io/marcq-en-baroeul/shops/boco-and-co-f2684a5f