Floriane, Therapilates à Marcq-en-Baroeul : cours de pilates pour tous

Floriane, Therapilates à Marcq-en-Baroeul : cours de pilates pour tous

Floriane, kiné, propose des cours de pilates en présentiel et en ligne, une gym douce pour tonifier tout le corps.

coach de pilates TheraPilates

Floriane est kinésithérapeute à Marcq-en-Baroeul. Après plusieurs formations, elle a commencé à proposer des cours de pilates, pour faire un suivi de ses patients sur le long terme. Therapilates est aujourd’hui accessible à tout le monde à Marcq-en-Baroeul, et pas seulement aux patients de Floriane.

Elle nous explique plus en détail son travail.

Pouvez-vous nous raconter un peu votre parcours ?

Je suis kiné de formation depuis 2005, et je me suis formée au fur et à mesure de mes années de pratique. J’ai donc fait de nombreuses formations annexes liées à la kinésithérapie ; puis je me suis axée sur le pilates. Au départ, la méthode Pilates faisait partie de la rééducation, de ce que je proposais aux patients. Mais je me suis rendu compte que beaucoup de personnes avaient besoin d’un suivi, après la prise en charge kinésithérapique, de continuer le sport, mais sans savoir que faire, comment le faire, etc.

Donc j’ai mis en place des cours de pilates pour répondre à leurs attentes. Petit à petit, ces cours se sont développés, le bouche-à-oreille a fonctionné. Il y a maintenant des personnes qui viennent pour un suivi de soin, mais aussi d’autres qui viennent juste en prévention, sans notion de pathologie ou de prise en charge. Je propose ces cours depuis 2012 !

decoration TheraPilates

Pourquoi avoir choisi le pilates comme spécialisation ?

C’était une technique qui fait bien le lien entre les exercices de rééducation et une prise en charge plus globale du corps. Parce qu’en kiné, nous allons traiter ce pourquoi la personne vient localement, alors que le pilates prend en compte la globalité du corps. Alors oui, vous avez mal à la cheville, mais peut-être que vous avez besoin de plus de stabilité dans votre genou, dans votre bassin, d’une ceinture abdominale plus tonique, etc. C’est un tout ! C’est une technique qui s’apparente beaucoup à la rééducation finalement.

Donc le pilates complète bien la rééducation. C’est une technique globale, posturale, qui renforce en profondeur, et de façon plutôt progressive et calme. C’est une gym douce, mais qui est tout de même intense !

ambiance de TheraPilates

Hors temps de covid19, que proposez-vous donc chez Therapilates à Marcq-en-Baroeul ?

Nous proposons des cours collectifs de pilates en présentiel au sein du centre, par groupes de sept personnes. Les personnes venaient une à trois fois par semaine. Nous fonctionnons avec un système d’abonnement. Nous avions 17 cours par semaine, du lundi au vendredi. J’en donnais onze, et j’avais trois autres collègues, coachs pilates, qui donnaient les autres cours.

Facade TheraPilates Marcq-en-Baroeul

Depuis le début de la crise sanitaire, comment avez-vous réadapté le concept de Therapiles ?

Pour l’instant, je propose l’intégralité des cours en visio. Le tout premier confinement de mars 2020 était tombé au milieu des abonnements. Donc pour que les personnes ne perdent pas leurs séances, il avait fallu trouver une solution directement.

L’été dernier, nous avons recommencé les cours en présentiel en extérieur ; puis en intérieur jusqu’à octobre 2020. Et depuis novembre, nous avons recommencé les cours de pilates en ligne, sur un système de visio.

N’est-ce pas plus compliqué de faire ce suivi par des cours à distance ?

Au final, c’est un système qui fonctionne très bien. J’ai eu une révélation sur la visio, parce que je n’en avais jamais fait avant. Je me disais que je n’allais pas pouvoir accompagner les personnes de la même façon et les corriger. Alors, évidemment, je ne peux pas les corriger physiquement ; mais comme ce sont des personnes que je connais déjà, à qui j’ai déjà répété les mêmes choses, et qui connaissent leurs forces leurs faiblesses, elles vont se sentir concernées quand je fais une remarque et vont savoir ce qu’il faut faire pour se corriger. Donc finalement, même avec une consigne verbale, ça marche !

Je ne le conseille effectivement pas pour des personnes qui n’ont jamais fait de sport, ou de pilates. Du coup, pour les nouveaux, je propose une séance individuelle en présentiel pour voir ce qui est possible de faire et si la personne peut ou non suivre les cours en visio. Je m’adapte !

Je propose des cours collectifs accessibles à tous, car je vais adapter pour chaque personne, en fonction de ses besoins. Ce sont des cours tous niveaux. En fonction de l’exercice, je vais l’adapter, en changeant la position, en ajoutant une aide technique, afin que chaque personne puisse être en mouvement et faire l’exercice.

balles de pilates

Vous avez beaucoup bougé avant d’arriver à Marcq-en-Baroeul. Pourquoi avoir choisi cette ville pour vous installer ?

Moi, j’ai suivi ! Je suis originaire du Cher, et je suis partie à Tours pour faire mes études. Mais Tours est une ville très tranquille, et avec mon compagnon, nous avons voulu partir vers une ville plus dynamique. Mon conjoint avait fait ses études à Lille et donc connaissait déjà la Métropole. Moi, ça m’a bien plu, du coup nous sommes partis à Lille en 2010.

En arrivant, j’ai fait des remplacements dans différentes villes de la Métropole Lilloise. Et puis l’opportunité s’est présentée ici, car la personne que je remplaçais avait pour projet de partir. Je trouvais que Marcq-en-Baroeul était le bon endroit pour développer tout ce qui tournait autour du bien-être, des soins préventifs par le corps, de la santé naturelle, etc. D’ailleurs, des cours de pilates étaient déjà en place ici. C’est ça qui m’a poussé à me spécialiser dedans.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans l’aventure The-ring.io ?

Ça fait plus d’un an que je cherche à développer beaucoup plus l’activité de Therapilates à Marcq-en-Baroeul. Donc je me suis formée moi-même sur beaucoup de choses, comme le marketing digital, etc. J’ai vite appris qu’il fallait mettre de nombreuses choses en place pour être vu : booster la visibilité, en parler autour de soi, avoir des partenaires, créer du contenu…

Et j’ai reçu un mail de Valérie Baert des Enseignes des Marcq, qui expliquait le concept de The-ring.io. Donc moi je me suis lancée directement ! Ça allait dans mon envie du moment : c’est local, il y a cette envie de développer le commerce de proximité ; et moi j’aimerais toucher en priorité les personnes qui vivent dans le coin, pour les cours de pilates en présentiel. Donc j’y voyais une bonne opportunité pour augmenter la visibilité de Therapilates !

Portrait Coach de pilates en exercice TheraPilates

Nous espérons tous que la situation revienne à la normale. Qu’attendez-vous vous pour la suite pour Therapilates ?

J’ai beaucoup de projets ! Tout d’abord, je vais reprendre, si possible, les 17 cours de pilates que j’avais avant en présentiel.

Mais j’aimerais quand même garder le digital, parce qu’il y a des personnes qui y ont trouvé leur compte finalement. Je souhaiterais donc développer l’activité de Thérapilates également en version digitale. Je vais proposer des abonnements digitaux, avec des cours en live visio, et une vidéothèque de vidéos à la demande, préenregistrées.

Donc oui, les projets principaux sont de développer en ligne et de reprendre comme avant en présentiel.

J’aimerais aussi proposer des interventions en entreprise. Je suis en train de travailler sur une offre adaptée à cela. Et je vais également organiser des séjours bien-être, dont le premier aura lieu le 10 juin.

Retrouvez également les produits et les bons plans de TheraPilates et achetez en Click & Collect sur l’application The-ring.io par ici :https://the-ring.io/marcq-en-baroeul/shops/therapilates-f2c3b88e