blank

Opération “Sauvons la Bière” à Lille : amateurs de bières, par ici !

Rendez-vous ce week-end dans une dizaine de bar pour un gigantesque déstockage de bières ! 🍻

08/04/2021, 19:14 | édité le 09/04/2021, 09:57


Lilloises et Lillois, vous avez peut-être déjà entendu parler de cette opération. C’est l’opération “Sauvons la bière”, deuxième édition. Une dizaine de bars lillois se sont réunis pour lutter contre le gaspillage de cette boisson qui nous est si chère. En ce week-end du 10 et 11 avril, ils organisent à Lille un grand déstockage de bières en fûts dont la DLUO (date limite d’utilisation optimale) est presque dépassée ou à peine.

Une opération possible grâce aux growlers de Jean Bouteille, et son mécanisme qui permet de mettre ces bières en bouteilles ; pour que vous puissiez les emporter et les boire chez vous.

boulangerie Bar Lille

Nous avons voulu en savoir plus sur cette problématique de gaspillage de la bière, ainsi que sur l’action “Sauvons la Bière” en elle-même. Nous sommes donc allés à la rencontre de certains gérants des bars participants. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cet événement :

Le gaspillage de la bière est un vrai problème

La bière qui n’est pas vendue, c’est tout simplement de la bière qui sera jetée !” Cette affirmation de Lucas, cofondateur du Barnett’s à Lille, résume bien le problème auquel sont confrontés les acteurs du monde brassicole aujourd’hui. Cela fait déjà six mois que les bars sont fermés ; et bien plus longtemps que les festivals et autres événements où la bière coule à flots ont été annulés. Résultat : des litres, des litres, et encore des litres de bière qui ne seront ni vendues, ni bues.

Le premier acteur impacté par cette problématique, ce sont les brasseurs. “Il y a certaines brasseries qui ont plusieurs milliers de litres à écouler”, nous explique Paul, gérant de la Boulangerie Bar, située rue des Postes à Lille.

L’une des réponses à cette question de gaspillage, c’est Jean Bouteille qui la donne, grâce à une machine qui permet d’embouteiller la bière en fût. Les bars qui participent à l’opération « Sauvons la bière » se servent de ce mécanisme pour proposer leurs bières pression à emporter.

Le but premier, c’est vraiment d’éviter le gaspillage, ajoute Paul. Et pour l’instant, au bar, nous n’avons pas encore dû jeter de la bière. Donc, clairement, on peut dire que c’est réussi !”

boulangerie Bar Lille

Mais la bière, ça périme ?

Alors, la réponse, c’est oui, et non ! Pour les bières, on ne parle pas de date limite de consommation (DLC), comme pour une viande ou un fromage, mais de date de limite d’utilisation optimale (DLUO). “La DLUO, c’est la date à partir de laquelle la bière est considérée comme n’étant plus optimale au niveau de la qualité gustative”, explique Paul. Donc ne vous inquiétez pas, vous ne tomberez pas malade en buvant une bière avec une DLUO dépassée ! Ce problème de la DLUO ne concerne d’ailleurs que les bières en fut. Les bières en bouteille ont aussi une date butoir, mais beaucoup plus éloignée, car la bouteille est un moyen de conservation plus performant.

Mais alors, est-ce que ça change vraiment quelque chose au goût quand la date de la bière est passée ? Eh bien, ça dépend. Elle peut être un peu moins pétillante, ou les saveurs peuvent être moins fortes en bouche, mais la plupart du temps, la différence est infime. Petit détail intéressant : il y a même certains types de bières qui se bonifient après la DLUO, un peu comme le vin.

Mais pas de panique, si la bière est vendue par vos bars préférés en ce week-end « Sauvons la bière », c’est qu’elle est encore très bonne. “Évidemment, nous goûtons toutes les bières avant de les fournir aux clients !”, explique Lucas du Barnett’s.

bière lille

L’union fait la force !

Dix ! Ce ne sont pas moins de dix bars qui se sont alliés pour lancer l’opération « Sauvons la bière » de ce week-end :

À l’origine de ce mouvement : Bertrand, fondateur de la Mousse Touch et de la Craft Touch, qui travaille avec Jean Bouteille depuis le premier confinement, et qui a transformé son bar en cave à bières régionales.

La majorité de ces bars organisait déjà des ventes à emporter ou différents événements pour écouler leurs stocks. Mais comme le dit le proverbe, l’union fait la force. “L’idée du projet de ce week-end, c’était plutôt de faire une communication commune, pour vraiment toucher un maximum de monde”, ajoute Paul de la Boulangerie Bar. Et c’est une stratégie qui paie, car les pré-commandes ne s’arrêtent plus !

Venir en aide aux brasseurs régionaux

Comme nous le disions plus tôt, les premiers concernés par cette question du gaspillage de la bière, ce sont les brasseurs. C’est pour cela que l’opération du 10 et 11 avril à Lille a également pour objectif de les soutenir. Les bars n’ont pas pour unique but d’écouler leur propre stock. “Nous voulons soutenir nos potes brasseurs, précise Lucas. Il faut les aider à écouler leur stock, parce que du stock perdu, c’est également de l’argent qui ne rentre pas pour eux”.

Les bars travaillent donc main dans la main avec leurs fournisseurs ; brasseurs et distributeurs ; pour que ce grand déstockage du week-end bénéficie à tous.

micro-brasserie du Singe Savant
La micro-brasserie du Singe Savant à Lille

Des prix plus que cassés

Pour que chacun y trouve son compte, et même vous, client et amateur de bière, tous les acteurs de cette opération se sont accordés pour proposer des bières à emporter à prix très très réduits. Moins chers encore que dans les supermarchés ! “Nos prix tournent autour de 4 euros le litre (pour les bières spéciales, autres que d’entrée de gamme), indique Paul. En supermarché, pour la même bière, mais de 75cl, comptez généralement 4,50 euros.”

Un autre aspect important de cette opération, et qui finira peut-être de vous convaincre d’y participer : la dimension zéro déchet. Les bières vous seront vendues dans des bouteilles consignées. Ce qui signifie que vous pouvez revenir au bar pour rendre la bouteille (on vous rendra bien évidemment les 1,50€ de consigne) ; ou pour la remplir encore et encore !

Et puis le but, c’est aussi de revoir les clients, et ça, ça va nous faire chaud au cœur !” se réjouit Lucas.

Informations pratiques

  • Cette opération aura lieu en ce week-end du 10 avril, mais la plupart des bars continueront de proposer de la vente à emporter de bières pression par la suite (et certains le faisaient déjà).
  • Avec dix bars participants, nous pouvons vous affirmer qu’il y aura tous types de bières à vendre ! 
  • Pour la plupart, ce sont d’ailleurs des bières de la Métropole Lilloise ou de la région, dans une optique d’aider à l’échelle locale. 
  • Vous pouvez pré-commander vos bières sur les sites ou réseaux sociaux des bars pour gagner du temps. Sachez tout de même que la pré-commande n’est pas une obligation.
  • Pour plus d’informations sur les horaires et autres détails, rendez-vous directement sur les réseaux sociaux des bars.
  • Vous pourrez également étancher votre soif avec quelques petits mets à emporter ; comme par exemple les empanadas et spécialités argentines de Pampa au Barnett’s.
  • Une fois votre bière dégustée, n’oubliez pas de garder la bouteille et de la ramener au bar où vous l’avez achetée ; ou à un autre bar participant à l’opération (les joies de la consigne !)
boulangerie Bar Lille
Paul de la Boulangerie Bar vous attend dès samedi !

Marine Souxdorf

Découvrir aussi

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité

S'inscrire à la newsletter