Le palais de Compiègne : historique demeure royale.

Ce palais de la commune de l'Oise est classé monument historique depuis le 24 octobre 1994.

25/03/2020, 16:47 | édité le 01/04/2020, 20:18


Inscrit dans la liste des demeures royales françaises, le palais de Compiègne se situe dans l’Oise en France. Il est classé monument historique depuis le 24 octobre 1994.

Histoire et architecture

L’actuelle commune de Compiègne a vu quatre palais se succéder. Le palais royal mérovingien fut le premier et remontait au règne de Clovis 1er. Probablement construit en bois, ce palais sera la dernière résidence de ce roi qui y décéda en 561. Plus tard, ce palais sera un lieu diplomatique important où de grands événements verront le jour, notamment entre 604 et 833.

Le palais de Charles II le Chauve fut le deuxième palais de Compiègne et sera le siège de l’autorité royale puis impériale. C’est dans ce palais qu’en 877, son fils Louis II le Bègue sera intronisé. Il y est enterré deux ans plus tard, dans la chapelle Palatine. Après la mort du dernier des Carolingiens, Louis V le Fainéant, en 987, le palais perd progressivement son rôle politique.

Le palais médiéval à l’origine du palais de Compiègne actuel fut érigé en 1374 par Charles V le Sage. En 1751, le projet de reconstruction de l’architecte Ange-Jacques Gabriel est agréé par le roi Louis XV et les travaux commencent. À l’exception de son plan triangulaire assez inhabituel, l’architecture du palais de Compiègne est semblable à celle de nombreux autres palais édifiés au XVIIIe siècle. La façade sur le parc, en surélévation, possède deux niveaux et un mur de terrasse. Les autres façades sont édifiées sur trois niveaux (attique, rez-de-chaussée et étage).

Intérieur du palais de Compiègne

Petite anecdote sur le palais de Compiègne

Le 18 décembre 1852, Louis-Napoléon, alors empereur des Français, arrive à Compiègne pour y passer une dizaine de jours. Parmi les nombreux invités qui l’entourent se trouve Mlle de Montijo, comtesse de Teba, venue en compagnie de sa mère. Très vite, les invités se rendent compte qu’elle bénéficie d’une attention particulière de la part de l’empereur.

Par exemple, lors de la chasse à tir du 21 décembre, elle reçoit deux ravissants fusils des mains de l’empereur. Elle se verra également offrir une broche d’émeraudes et de diamants en forme de trèfle de Compiègne au lendemain d’une promenade dans le parc. Ce fut les prémices d’une longue histoire d’amour qui durera jusqu’au décès de l’empereur.

Informations pratiques

Le Palais est actuellement une attraction touristique. Il est possible de parcourir les appartements impériaux, de visiter le musée national de la voiture et du tourisme ainsi que les jardins. Le palais est ouvert tous les jours de 10 h à 18 h sauf le mardi et les jours fériés. Le tarif plein pour les visiteurs varie de 9,5 euros en période d’exposition à 7,5 euros hors période d’exposition. Il se trouve juste à côté de la géante Forêt de Compiègne.

Image de couverture : © P.poschadel

Découvrir aussi

Palais de Compiègne

25/03/2020, 16:47 | édité le 01/04/2020, 20:18