Passage des trois anguilles : le passage secret de Lille …

Seulement un mètre vingt de largeur et plus de 100 mètres le longueur : cette ruelle est la plus étroite de la ville.

12/02/2020, 18:13 | édité le 23/03/2020, 13:02


C’est la rue la plus étroite de Lille ! Si étroite qu’elle n’a pas l’appellation de rue mais de passage : le passage des trois anguilles. Vous adorerez vous y faufiler (telle une anguille) !

Vous aimez les histoires d’agents secrets ? Cette ruelle a justement eu un roman policier à son nom : « Passage des Trois-Anguilles », par Marc le Piouff. Un roman qui part sur la piste d’un criminel … Et c’est vrai que la ruelle a une petite allure effrayante. Vous n’aimerez clairement pas vous y balader la nuit.

A la recherche du passage secret

Le passage des trois anguilles relie la rue Voltaire (au n°22) et la rue Négrier. Vous ne l’avez jamais vu ? C’est normal, il est si étroit que beaucoup passent devant tous les jours sans même connaître son existence.

Du côté de la rue Négrier, son entrée est indiquée par un panneau en bois avec l’inscription « Passage des trois anguilles ». De l’autre côté, du côté de la rue Voltaire, vous aurez encore plus de chance de le rater, parce que son entrée a l’air de faire partie intégrante d’une maison.

Entrons dans la ruelle la plus étroite de Lille

Allez, n’ayez pas peur, entrez-y ! Si vous êtes plusieurs, nous vous conseillons d’y aller en file indienne. Eh oui, le passage ne fait pas plus d’un mètre vingt en largeur. Même pas sûr que vous y passez avec votre vélo (mais ne vous inquiétez pas, il existe d’autres rues pour ça!) Il est tellement étroit qu’on est content d’arriver au bout des 100 mètres de la ruelle … Et dans ce passage, vous n’y trouverez presque rien à part quelques graffitis qui jonchent les murs et un panneau indiquant l’emplacement d’un dojo (institut d’arts martiaux). Envie de prendre des cours d’Aikido ? Ce dojo est toujours en activité ! Enfin, si vous levez la tête, vous pourrez apercevoir les murs des maisons bourgeoises qui l’entourent.

Une histoire mystérieuse

Cette ruelle fine a une origine plutôt inconnue. Elle a surement été crée lors de l’agrandissement de la ville par Vauban après la reconquête de Lille par le Roi Soleil. On suppose qu’avant, il y avait beaucoup plus de passage comme celui-ci. Aujourd’hui, ils sont très rares. A l’époque, les habitants du quartier devaient fermer les portes du passage le soir et les rouvrir le matin. Aujourd’hui, il est constamment ouvert. Mais comme on vous l’a déjà dit, qui a vraiment envie de s’y balader la nuit ? …

Vous êtes claustrophobe, restez à l’entrée ! Vous êtes curieux ? Allez-y ! Vous êtes un claustrophobe curieux, bon, ok, mais allez-y accompagné !

Marine Souxdorf

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité