Prune, de Série Noire à Lille : « Nous, on aime trop être avec les clients !»

A 29 ans, Prune Axer est PDG de Série Noire, boutique de Luxe et Créateurs dans le Vieux Lille.

06/02/2020, 12:51 | édité le 07/07/2020, 12:56

Prune de Série Noire Lille

Prune Axer est gérante du magasin de Luxe et Créateurs Série Noire. Fondée en 1982 par ses parents, la boutique se trouve en plein cœur du Vieux Lille, au 14 rue Lepelletier, dans un magnifique bâtiment classé historique. Prune Axer a repris la tête du magasin l’année dernière, en travaillant toujours main dans la main avec ses parents.

Série Noire à Lille

Qu’est-ce qui rend Série Noire spécial ?  

Il y a deux choses. Premièrement, nos choix de marques et notre sélection de produits. On a une affinité pour les produits bien faits, bien sélectionnés, et on veut qu’il y ait une cohérence dans le magasin, un vrai univers : notre univers. Et puis le lieu qui est très emblématique et qui fait notre notoriété.

Pourquoi avoir choisi cet endroit pour installer votre commerce ?

Parce que c’était un sacré pari ! Nous nous sommes installés à cette adresse en 2000, et nous avons fermé nos deux autres magasins pour se concentrer sur celui-ci. C’est un lieu d’exception, mais un énorme challenge qu’on avait envie de se lancer. Malgré sa beauté, les commerces précédents du lieu avaient fait faillite à cause de son aménagement atypique : il y a un couloir à l’entrée qui fait qu’on ne nous voit pas forcément en passant dans la rue. Et quand on rentre on ne soupçonne pas le lieu exceptionnel qu’il y a derrière. C’est aussi pour ce côté atypique et le fait que ce soit un monument historique qu’on l’a choisi. Aujourd’hui ça fait partie de nous !

Intérieur du magasin Série Noire à Lille

Que préférez-vous dans votre métier ? 

Moi, en tant que gérante, c’est donner une cohérence à tout ce qu’on fait de A à Z : le choix des créateurs, le choix des produits, l’image qu’on veut en donner, l’équipe… On est le chef d’orchestre de tout ça. Faire en sorte que tout ait un vrai sens. Moi c’est vraiment ça qui m’anime.

Et pour tous, notre passion c’est le temps passé avec les clients. C’est échanger avec eux, passer du temps. C’est vraiment du lien et même de la pédagogie. Ça c’est génial, vraiment génial !

Quelles sont les problématiques que vous rencontrez dans votre métier quotidiennement ?

Le pire, c’est de gérer les stocks. Parce que les stocks, on les achète six mois à l’avance, et il ne faut vraiment pas se louper ! C’est un challenge quotidien de limiter les stocks et d’échanger très vite si on s’aperçoit qu’un produit ne fonctionne pas.

Il y a aussi la relation avec les fournisseurs. Ça, c’est quand même une sacrée bataille !

Série Noire à Lille

Maintenant que s’approchent les élections municipales, qu’attendez-vous des prochains élus ?

On a vachement souffert du sens de circulation, quand il a été totalement chamboulé en 2016. Et tout a été fait très vite !  On avait beaucoup de clients belges et étrangers en général, mais aussi de la périphérie, qui ont arrêté de venir d’un coup. Alors, même si le sens de circulation reste ainsi, il faut que l’accès à Lille soit facilité et trouver des alternatives pour venir à Lille, tout simplement. Que dans la tête des gens, ce ne soit plus : « ah non, moi je ne viens plus à Lille le samedi, c’est mort, c’est trop compliqué !»

Et qu’on ait aussi plus de liberté pour organiser des évènements et activités sans avoir à demander plein d’autorisations. Parce qu’on a besoin de réattirer les clients, de donner envie. Faire en sorte que les gens puissent et veulent revenir.

Avez-vous un type de clients plus ciblé par votre commerce ? 

Notre clientèle, c’est souvent du long terme, parce qu’on a eu les grands parents, on a eu les parents et maintenant on a les enfants. On a souvent les trois générations de clients, et c’est rigolo, parce que ça nous arrive de les voir arriver ensemble. Série Noire, c’est une vraie histoire de transmission.

Même si on attire souvent les personnes qui connaissent plus les produits et les matières, les plus avertis, nous avons aussi une clientèle plus jeune grâce à nos marques plus dynamiques. Avec eux, c’est aussi une histoire d’information : on passe du temps avec eux, on leur explique, on leur montre qu’il y a autre chose et pas seulement les marques qu’ils connaissent cela se passe comme cela chez Série Noire à Lille.

Série Noire à Lille

Sentez-vous que votre commerce souffre de la vente en ligne ? 

Nous avons nous-même notre site de e-commerce. Mais nos clients aiment le contact et être en boutique. Notre clientèle, elle est fidèle. Ça fait 40 ans qu’on l’a ! Ils ne viennent pas seulement chercher un produit ou une marque, ils viennent aussi chercher le conseil et passer du temps avec nous. On peut passer parfois une journée entière avec un client. On prend un café, parfois on va manger ensemble. Il repart le soir et on a passé du temps avec lui. L’achat internet ne peut pas remplacer ça. Ça a toujours été comme ça et ça va le rester.

Comment gérez-vous votre présence sur les réseaux, sur le web chez Série Noire ?

On a intégré le digital au magasin (e-commerce et réseaux sociaux), mais l’idée est tout de même de se concentrer sur la boutique et le relationnel avec la clientèle. L’objectif est donc de mettre le digital au service du magasin, mais jamais l’inverse. Nous, on aime trop être avec les gens !

Série Noire à Lille

Pourquoi avoir décidé de vous lancer dans l’aventure the-ring.io ? 

Premièrement, on n’avait rien à perdre. Deuxièmement, c’était facile. Et de trois, ça fait bouger un peu les lignes, c’est un truc pour les commerçants. Je trouvais ça cool ! Et puis ça ne peut nous apporter que du bon, donc on s’est lancé sans hésiter !

Quels conseils donneriez-vous à un futur commerçant qui souhaite se lancer ? 

Il faut qu’il soit passionné ! Parce qu’il ne tiendra pas sinon. C’est la passion qui me fait me lever le matin. C’est un métier hyper dur. On n’a pas assez d’une journée pour tout faire, tout est dans le détail. C’est sans cesse se surpasser.

Et de bien s’entourer aussi. Moi, j’ai la chance de le faire en famille avec mes parents et d’avoir une équipe d’enfer ! Et ça aussi ça me fait me lever le matin.

Série Noire à Lille

>> Série Noire : 14 Rue Lepelletier, Lille

>> Retrouvez aussi la Maison Arthus Bertrand dans la même rue que Série Noire.

Propos recueillis par Marine Souxdorf