blank
vente en ligne suisse

Site de vente en ligne suisse et gratuit : quelles solutions ?

29/06/2020, 18:28 | édité le 29/06/2020, 18:28


Le secteur de l’e-commerce ne cesse de progresser depuis plus de 10 ans en Suisse où plus de 8 personnes sur 10 font des achats en ligne. Le chiffre d’affaires du secteur était estimé à 10,3 milliards de francs en 2019, soit une hausse de 8,4% par rapport à 2018. Dans la même veine, les sites de vente en ligne ne cessent d’augmenter pour satisfaire une clientèle de plus en plus nombreuse et exigeante.

Toutefois, créer un site de vente en ligne peut coûter très cher et freiner votre business. Il est donc préférable de miser sur des plateformes gratuites lorsque cela est possible. Mais quelles sont les plateformes idéales pour lancer et gérer son business en ligne en Suisse ? En quoi the-ring.io, avec notre application innovante, peut aider les porteurs de projets à développer et rentabiliser leur business ? Voici un point complet sur tout ce que vous devez savoir.

Vendre en ligne : les solutions qui existent

Pour vendre en ligne en Suisse, il existe diverses solutions gratuites parmi lesquelles the-ring.io occupe une place de choix.

The-ring.io, une plateforme de local shopping

En France, le commerce de proximité occupe une bonne place dans l’économie, avec plus de 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017. Dans l’Hexagone, 90 % des individus estiment que ce type de commerce dynamise le territoire. La même tendance se remarque dans d’autres pays européens comme la Suisse. Toutefois, avec la multiplication des boutiques en ligne, les supérettes de quartiers ont du mal à attirer de nouveaux clients.

La plupart des petits commerçants sont réfractaires aux nouvelles technologies et ils ignorent l’importance d’une plateforme de vente en ligne. Or, aujourd’hui, pour améliorer sa visibilité et augmenter son chiffre d’affaires, il faut impérativement être présent sur internet. Investir dans un site (onéreux) de vente en ligne peut représenter un énorme risque pour la viabilité de votre projet. Pour limiter les dépenses, il est alors préférable d’opter pour des solutions gratuites, simples et efficaces comme notre appli the-ring.io. Comment fonctionne notre plateforme de local shopping ? Quels sont ses atouts ?

click and collect en Suisse

Créer un compte pour démarrer ses activités en ligne

Avec the-ring.io, il n’est pas question de créer un nouveau site ou une application. Le vendeur crée simplement un compte sur la plateforme et ajoute ses produits avant de lancer son business en ligne. Vous évitez ainsi d’avoir recours aux services d’un développeur web ou d’un codeur pour créer un site. Cela permet à tout commerçant qui utilise the-ring.io de réaliser des économies importantes.

Une application idéale pour le commerce de proximité

Vous avez déjà créé votre compte ? À présent, toutes vos informations seront visibles sur la plateforme. Il s’agit entre autres des produits, des photos, de votre adresse, de vos horaires… The-ring.io permet aux vendeurs de générer automatiquement leur propre site, s’ils le souhaitent. L’application dispose d’une double interface. Simple et intuitive, l’interface d’administration est réservée aux vendeurs pour la gestion de leurs produits.

De leur côté, les consommateurs ont accès à une interface ergonomique qui permet de faire des achats en ligne. Pour améliorer le trafic dans votre commerce, vous pourrez faire la promotion de votre site the-ring.io auprès de vos clients.

Des services et fonctionnalités adaptés aux besoins des utilisateurs

The-ring.io propose plusieurs services et fonctionnalités adaptés aux besoins de ses utilisateurs. Nos fonctionnalités phares sont :

  • Le click and collect ;
  • La synchronisation automatique avec Google My Business et les boutiques Facebook.

Le click and collect en Suisse est un service qui améliore le parcours d’achat des consommateurs. Après un achat en ligne, on offre deux possibilités de paiement au client. Il peut le faire sur la plateforme ou dans la boutique physique. En fonction de sa disponibilité, le client peut se déplacer et venir récupérer sa commande sur le lieu de vente. C’est donc à lui de choisir le jour et l’heure qui lui conviennent.

Ce service offre un énorme gain de temps et permet aux clients d’éviter les longues files d’attente. De plus, ils réalisent des économies en ne payant pas de frais de livraison. Le click and collect permet également de créer un lien social entre les clients et le vendeur. Lorsqu’il se déplace pour venir chercher son achat sur le lieu de vente, le client découvre le commerce et apprend à connaître le vendeur.

Quant à la synchronisation automatique entre the-ring.io, les boutiques Google My Business (GMB) et les boutiques Facebook, elle simplifie énormément la vie des vendeurs. Actualiser les produits mis en vente sur plusieurs plateformes est souvent une tâche chronophage. The-ring.io reste donc une solution idéale face à ce problème. Les ajouts, suppressions et modifications des produits de votre catalogue the-ring.io se reflètent automatiquement sur votre fiche GMB ou votre boutique Facebook.

Une application aussi pratique qu’un moteur de recherche

Avec the-ring.io, les consommateurs peuvent désormais ne pas compter uniquement sur les moteurs de recherche comme Google. Le grand public peut utiliser la plateforme pour retrouver les commerces de proximité.

Comment ça marche ? Il suffit de se connecter à notre plateforme de local shopping et de lancer une recherche en ligne. Par exemple, si une personne veut acheter un canapé, l’application lui fournira automatiquement des informations sur les boutiques et les vendeurs qui proposent des canapés près de son domicile. Par ailleurs, tout le monde a la possibilité d’accéder à tous les produits locaux présents sur the-ring.io.

Les consommateurs peuvent créer une galerie marchande personnalisée avec leurs boutiques favorites. Ainsi, leur circuit de shopping est optimisé, pour le plus grand bonheur des commerçants.

Une solution pratique pour tous les porteurs de projets

The-ring.io permet de vendre toutes sortes de produits, de l’habillement aux gadgets technologiques en passant par les articles de santé et bien-être. Les produits alimentaires, les livres numériques,et les billets de voyage peuvent aussi être commercialisés sur la plateforme. Enfin, sachez que nous ne prélevons aucune commission sur les ventes.

blank

D’autres solutions pour vendre en ligne en Suisse

Pour avoir un site de vente en ligne ou être présents sur une application pour commerces, voici d’autres options possibles pour les commerçants suisses :

  • Wizishop ;
  • Aliexpress ;
  • Amazon ;
  • CCV Shop.

Wizishop permet de créer un site e-commerce professionnel sans forcément avoir de compétences techniques. Cette plateforme française offre un test gratuit pendant 15 jours et sans engagement, permettant aux utilisateurs de voir la viabilité de leur projet. Mais, pour prolonger l’aventure sur Wizishop, il faut débourser 27 euros/mois. De même, la plateforme prélève une commission de 2% sur le chiffre d’affaires généré par votre commerce en ligne.

Filiale du géant chinois Alibaba, Aliexpress est une marketplace qui met en relation vendeurs et acheteurs. Le droit d’entrée est gratuit, mais la plateforme vous prélève une commission de 5 à 8% sur chaque article vendu.

Pour créer sa plateforme de vente en ligne, on peut également se tourner vers le géant américain Amazon. Ce dernier impose des frais d’abonnement de 39 euros/mois pour les vendeurs professionnels qui commercialisent plus de 40 articles par mois. Les vendeurs individuels (moins de 40 articles par mois), eux, ne versent aucuns frais d’abonnement. Cependant, Amazon facture 0,99 euro pour chaque article vendu.

Pour démarrer rapidement ses activités en ligne, on peut aussi miser sur une solution locale comme CCV Shop. La plateforme est facile à utiliser. Les vendeurs qui n’ont aucune connaissance technique peuvent donc concevoir et gérer leurs boutiques en ligne. Toutefois, CCV Shop limite le nombre de produits à 25. Pour gérer un stock plus important, vous devez payer des frais d’abonnement.

Enfin, adjuger.ch est aussi une solution suisse qui permet de créer gratuitement une boutique en ligne. La plateforme se démarque de ses concurrents par ses ventes aux enchères simples et efficaces. C’est une marketplace qui met en relation vendeur et acheteur après une vente.

Pourquoi vendre en ligne en Suisse ?

En Suisse, le nombre d’internautes représente 92% de la population totale. Internet fait donc partie du quotidien et représente une bonne source de prospection. 82% des internautes font des achats en ligne, contre 56% en 2014. En l’espace de 10 ans, les ventes en ligne ont vu leurs chiffres d’affaires doubler, passant de 5,1 à 10,3 milliards. Elles représentent aujourd’hui 9,1% du commerce de détail suisse. Quant au panier annuel, il a également fait un bond et varie entre 500 et 2000 francs en moyenne par personne et par tranche d’âge.

De plus, aujourd’hui, les internautes suisses sont plus des mobinautes. Plus de 2/3 des internautes préfèrent se connecter à partir de leurs smartphones et tablettes qu’avec leurs ordinateurs. Tous ces chiffres prouvent que les habitudes de consommation ont évolué et qu’être présent sur internet (à la fois sur PC et mobile) est obligatoire pour répondre aux besoins des acheteurs. La présence sur le web vous permet en tant que vendeur de :

  • Augmenter votre visibilité et toucher un plus grand marché ;
  • Réduire les dépenses courantes de votre business ;
  • Recueillir des données fiables sur les clients ;
  • Avoir une surface de vente ou un stockage illimité ;
  • Faire du cross selling.
blank

Une meilleure visibilité et couvrir une plus grande zone géographique

Une boutique physique a des horaires d’ouverture bien précis chaque semaine. Par exemple, elle peut être ouverte du lundi au mardi de 8h à 19h, contrairement à une boutique en ligne qui est ouverte tous les jours, 24H/24, même quand le magasin physique est fermé. Vous pouvez donc réaliser des ventes à n’importe quel moment de la journée.

De plus, un site e-commerce permet au vendeur de toucher un plus grand marché, puisqu’il n’y a aucune frontière sur le net. Depuis la Suisse, vous pouvez atteindre les consommateurs en France et en Belgique. En proposant un site multilingue, vous pouvez atteindre toute l’Europe et plusieurs pays du monde. Gardez à l’esprit qu’il y a plus de 4,5 milliards d’internautes dans le monde, dont 15,9% en Europe. De plus, 54% des internautes se connectent via leurs mobiles. C’est donc une occasion d’élargir votre zone de chalandise et d’augmenter considérablement votre chiffre d’affaires.

Enfin, sur une plateforme e-commerce, on peut proposer de nombreux produits similaires ou complémentaires à ceux que les clients achètent ou consultent. Par exemple, on peut proposer des claviers, des souris, des batteries et des câbles USB à côté des ordinateurs, ou des liseuses et marque-pages pour les internautes cherchant des livres. C’est ce qu’on appelle le cross selling. Cette technique commerciale permet de booster les ventes.

Réduire le fonds de roulement nécessaire à votre business

Lorsque vous possédez une boutique physique, vous devez payer de nombreuses charges : loyer, salaires des vendeurs, frais d’entretien des produits… Créer une boutique en ligne permet de réduire les coûts en diminuant le nombre d’intermédiaires. De plus, les coûts de transactions sont aussi réduits.

Pour réduire significativement les coûts, vous pouvez également choisir le dropshipping. Dans ce cas, vous n’êtes qu’un intermédiaire entre l’acheteur et le fournisseur. C’est ce dernier qui se charge du stockage et de la livraison des produits.

Recueillir des données fiables sur les clients pour mieux les servir

L’un des gros avantages d’un site ou d’une application e-commerce, c’est qu’il permet de recueillir des données fiables sur les clients et prospects. Vous pouvez obtenir leurs nom, prénom, courriel, adresse de livraison et adresse de facturation.

Le vendeur a également la possibilité d’avoir de nombreuses autres informations personnelles comme la date d’anniversaire et les distractions préférées. Ces données permettent de mettre en place une bonne stratégie marketing. Par exemple, on peut envoyer des mails personnalisés pour relancer les clients après un abandon de panier. On peut également envoyer de temps à autre une newsletter pour faire la promotion d’un nouveau produit.

Vente en ligne en Suisse : quelles sont les niches les plus rentables ?

Si vous envisagez de lancer un business en ligne en Suisse, vous pouvez miser sur ces secteurs très rentables :

  • Le high-tech ;
  • La mode ;
  • Le mobilier et la décoration…

La vente en ligne de produits électroniques a généré un chiffre d’affaires de 2,6 milliards de francs suisses en 2019. On estime que 36% des achats dans le high-tech se font désormais sur le web. Dans le secteur de la mode, ce sont les vêtements et les chaussures qui ont été les plus vendus en ligne. Ces articles ont généré un chiffre d’affaires de 2,15 milliards, contre 0,75 milliard pour le mobilier et la décoration.

L’alimentation peut également vous intéresser. Le chiffre d’affaires du secteur a passé le cap du milliard de francs en 2019 grâce aux commandes de vins et cafés. Comme dans plusieurs pays d’Europe, les Suisses préfèrent se tourner vers les commerces de proximité pour les produits de première nécessité.

Que retenir ? The-ring.io offre de nombreux avantages aux entreprises et aux commerces de proximité. Notre plateforme et notre application permettent aux boutiques de quartier de faire des économies, d’augmenter leur visibilité et leur chiffre d’affaires. La plateforme simplifie également la vie des consommateurs grâce à ses services comme le click and collect qui offre un énorme gain de temps.