Sylvie de la Maison de Beauté à Mouvaux : «apporter des solutions»

La Maison de Beauté de Mouvaux est spécialisée dans les technologies anti-âge, d’amincissement et d’épilation définitive.

10/09/2020, 13:59 | édité le 30/09/2020, 12:46


Sylvie est présidente de la Maison de Beauté de Mouvaux. Ce centre est spécialisé dans les technologies anti-âge, d’amincissement et d’épilation définitive. Avec cet institut clinique, elle veut apporter des solutions à toutes les femmes (et hommes) à chaque étape de leurs vies …

Quel est le concept de la Maison de Beauté à Mouvaux ?

Nous sommes un salon esthétique à la limite du médical. Nous ne sommes pas vraiment sur un institut classique, car nous sommes sur un secteur précis et nous ne proposons pas les services classiques d’un institut, comme l’onglerie par exemple.

Nous accompagnons les femmes et les hommes sur différents secteurs : l’épilation définitive, la minceur et le visage. Nous utilisons différentes technologies en fonction de la demande et de la personne. Ce qui est important à la Maison de Beauté de Mouvaux, c’est le bilan, ce sont les résultats. A chaque fois, nous allons écouter les attentes de nos clients afin de percevoir ce qu’ils souhaitent traiter et on va établir un diagnostic afin d’avoir des résultats. Pour nous, c’est crucial : le résultat. On va faire des photos avant et après, et on va faire un véritable suivi au fil des séances.

Maison de Beauté Mouvaux

Quand avez-vous ouvert votre centre ?

J’ai d’abord créé mon centre à Paris en 2015. Pourquoi Paris ? Parce que j’ai commencé par l’épilation définitive. Et l’épilation définitive en 2015, ce n’était pas très connu ici et ce n’était pas encore dans les moeurs. J’ai ensuite créé la Maison de Beauté à Mouvaux en 2018. Ici, avant, c’était un institut classique. Donc on a fait des travaux et j’ai spécialisé le centre de Mouvaux de la même façon qu’à Paris, pour travailler sur ces trois problématiques : le rajeunissement, la minceur, et l’épilation définitive. Pourquoi ? Parce que ça intéresse toutes les femmes (et les hommes) !

Quel est votre rôle ici ? 

Alors, moi, je suis présidente de ce centre et de celui sur Paris. Je pratique aussi toutes les technologies utilisées. Je travaille notamment sur tous les bilans des clients. Ma collaboratrice, Anais, a aussi été formée sur toutes ces technologies. En fait, on est toujours dans la recherche et dans l’apprentissage. Nous sommes constamment formés par les laboratoires.

L’objectif, c’est déjà de comprendre quelle technologie est associée à quelle problématique. Nous savons appliquer des protocoles précis suivant la morphologie de la personne et ses attentes. Toutes les technologies ne correspondent pas à tout le monde.

Maison de Beauté Mouvaux

Vous travaillez aussi avec un coach sportif ?

Oui, pour la partie minceur. Pourquoi ? Pour accompagner les clients à tous les niveaux : avec nos technologies et nos soins, au niveau de son alimentation (sans parler de régime non plus) avec un coaching et des astuces pour mieux se nourrir, mais aussi au niveau sportif. C’est une trilogie. On va travailler avec un coach sportif et le Miha Bodytec, une technologie qui vous permet de faire en 20 minutes l’équivalent de 4 heures de sport. Donc quand on n’a pas le temps, quand on n’a pas envie d’aller en salle … Nous donnons des cours particuliers de Miha Bodytec.

On va travailler aussi avec d’autres experts de l’esthétique, comme une naturopathe et une sophrologue pour proposer un suivi complet.

Maison de Beauté Mouvaux

Pourquoi avoir choisi Mouvaux pour ce deuxième centre ? 

Mouvaux, ça s’est vraiment présenté comme ça. Ça a été une opportunité quand je cherchais un centre. J’aime bien ce côté un peu maison, à l’étage, un peu atypique. Et je pense que c’est un endroit où se sent bien, un endroit cosy, en endroit chaud. Et je veux que les personnes se sentent chez elles et qu’elles aient une certaine discrétion également. Et ici, c’est le cas.

Maison de Beauté Mouvaux

Avez-vous une clientèle plus ciblée par votre centre ?

Ici, on a une clientèle très variée. Pourquoi ? Parce qu’on travaille avec des technologies différentes. Par exemple, avec nos technologies de traitements de peau, on va traiter les problématiques d’acné, de rongeurs cutanés, ainsi que les rides et les tâches pigmentaires. On a des technologies qui vont répondre aux problématiques de différentes générations, des différentes étapes de la vie… 

Avez-vous toujours travaillé dans le monde de l’esthétique ?

Non, avant, j’étais assureur. Mais je pense qu’il y a quand même un lien entre ces métiers : aider l’autre, apporter à l’autre. Quand j’étais assureur, c’était pour moi aussi important. Quand je faisais de la prévoyance ou quand je proposais des placements pour les enfants, c’était la même démarche : apporter des solutions et ne pas vendre des produits. Je travaillais aussi à l’écoute des clients et de leurs besoins.

J’ai quitté l’assurance en 2002. J’ai ensuite accompagné les chefs d’entreprise dans leur développement commercial pendant quelques années.

Et un jour, je suis allée au salon de la franchise. A ce moment là, je voulais vraiment créer quelque chose à mon compte. Et là, je découvre une franchise portugaise qui commercialisait une technologie pour l’épilation définitive. Et à ce moment là précisément, personnellement, j’en avais marre de me faire retirer les poils à la cire, et je n’avais jamais le temps ! Je me suis dit que c’était génial comme technologie. Et c’est parti de là.

J’ai démarré par l’épilation définitive puis j’ai commencé à travailler sur le corps et sur le visage. J’ai été formée par des laboratoires, des médecins, etc. Et puis je ne me suis jamais arrêté !

Proposez-vous en parallèle de la vente de produits ?

On ne fait pas de la vente de produits, mais on travaille avec des traitements. C’est à dire que nous prodiguons des traitements et des protocoles qui vont avec nos soins. Donc si quelqu’un vient ici et me demande une crème, par exemple, il repartira les mains vides. Nous travaillons en accord avec des protocoles, avec les laboratoires. C’est toujours relié au médical.

Maison de Beauté Mouvaux

Ressentez-vous la concurrence des grandes enseignes d’esthétique ?

Non. Car nous sommes vraiment spécialisés. Nous sommes différents des autres, on ne fait pas la même chose. Il y a environ quatre instituts de beauté sur Mouvaux, mais chacun propose des choses différentes. Nous, on propose autre chose. Les clientes qui viennent chez nous viennent pour autre chose.

Quel est le principal obstacle que vous rencontrez dans votre profession ?

La communication ! Faire comprendre et expliquer d’abord ce que l’on fait. Ce que l’on fait est tellement spécifique… Et je pense qu’on n’est pas nombreux à le faire. On est un peu à contre courant du business et du marketing.

Donc la difficulté aujourd’hui, c’est la communication. Aujourd’hui, on est à l’étage, on ne fait pas de publicité à la télévision. On travaille avec les réseaux sociaux pour se faire connaître mieux et plus. Et après, c’est le bouche à oreille qui fonctionne beaucoup.

On essaie de s’entourer, mais c’est difficile dans une petite structure d’avoir un webmaster, un photographe, un journaliste, un community manager … La communication, c’est indispensable, mais ça demande énormément de temps et ça coûte ! 

Maison de Beauté Mouvaux

Quels sont les projets futurs pour la Maison de Beauté de Mouvaux ? 

De toujours se développer et d’apporter constamment à nos clientes des résultats, de pouvoir leur apporter des soins de qualité et de faire profiter de nos expériences pour freiner le vieillissement, garder une belle silhouette et vivre sans poil ! On s’améliore toujours sur nos technologies.

Et faire toujours en sorte que nos services soient accessibles à tous. C’est pour cela que j’ai également essayé de démocratiser nos soins. Tous ces soins là coûtent très cher en temps normal et on a ramené les prix à un seuil pour qu’ils soient accessibles au maximum. On fait des promotions, on propose de payer en 3 fois, 4 fois, 10 fois ! On arrive toujours à trouver des solutions. Mais on travaille toujours avec des produits de qualité

Donc le premier objectif, c’est d’apporter des solutions. Et le deuxième, de démocratiser pour que tout le monde puisse avoir accès à ces soins là.

Maison de Beauté Mouvaux

>> Maison de Beauté à Mouvaux : 91 Rue de Lille, 59420 Mouvaux

Propos recueillis par Marine Souxdorf

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité