Thomas et Guillaume de Tradi’Balade à Lille : «Une balade en 2 CV ?»

Une visite de Lille en deux chevaux, ça vous dit ? C'est ce que vous propose Tradi'Balade 🚗

07/07/2020, 18:45 | édité le 09/08/2020, 11:01


Une visite de Lille en deux chevaux (la voiture), ça vous dit ? C’est ce que vous propose Tradi’Balade. Thomas est gérant et Guillaume est chauffeur guide de cette entreprise touristique plutôt particulière.

Comment a commencé l’aventure Tradi’Balade ?

Thomas : L’aventure a commencé en 2010. Cela fait bientôt 10 ans ! On a commencé avec une voiture, une 2 chevaux jaune de 1979. De fil en aiguilles, on a commencé à avoir les premiers clients, qui étaient des clients français d’ailleurs, et puis ensuite, des étrangers : des anglais des belges… Et l’idée, c’est de faire découvrir ou redécouvrir la ville de Lille sous un bel angle, en donnant des anecdotes sur les monuments, sur l’histoire de la ville et sur l’architecture.

Tradi Balade à Lille, balade en 2 CV

C’est toi, Thomas, qui as créé Tradi’Balade ?

Thomas : Oui ! J’ai vendu ma petite 206 pour acheter ma première 2 CV, jaune donc. Et ça a commencé avec les flyers, avec les partenariats avec les hôtels et l’office du tourisme.

Et puis c’est vrai qu’on a de la chance, car c’est un concept qui a tout de suite plu ! Nos clients ont directement vu que par notre intermédiaire, en peu de temps, ils avaient une visite complète de la ville de Lille, tout en ayant ce moment sympa, convivial. Parce que c’est surtout ça Tradi’Balade, c’est cet échange avec le chauffeur. Le chauffeur raconte ses anecdotes, qui sont propres à lui, aussi, parfois. Et donc ce sont tous ces moments qui sont conviviaux, qui sont enrichissants. C’est vrai que quand on visite une ville à l’étranger, souvent, ce qu’on aime bien, c’est rencontrer une personne de la ville, un local. Et là, c’est le cas, c’est le guide le local.

Et pourquoi ce choix de la 2 CV ?

Thomas : Déjà, c’est une voiture qui est décapotable, donc c’est hyper pratique. Ça permet de bien voir l’ensemble des monuments. Et c’est vrai que, que ce soit pour les touristes ou pour les locaux, on ne s’attarde pas toujours à regarder l’architecture, à lever la tête. Donc là, le fait que ça soit décapotable, ça donne un beau point de vue. Ensuite, au niveau des vitres, la voiture a une vue panoramique. Il n’y a pas d’angle mort, il y a vraiment des vitres partout. Donc ça permet vraiment d’avoir cette impression d’être à l’air libre, finalement. Après, elle est assez étroite, donc c’est rigolo, et c’est facile à manier dans les petites rues du Vieux Lille, qui sont également étroites.

Et puis la 2 CV, c’est la voiture populaire, voire très populaire à l’étranger. D’ailleurs, elle a été élue par les anglais comme la voiture française la plus populaire. Et elle a ce gros capital sympathie, pour toutes les générations et toutes les classes sociales. On voit parfois des enfants avec une petite 2 CV à la main et quand ils nous voient, ça les fait rigoler. Ou alors, quand on attend des clients devant le Palais Rihour, on croise des personnes un peu plus âgées dont c’était la première voiture.

Tradi Balade à Lille, balade en 2 CV

Quelles sont les différentes balades que vous proposez ?

Thomas : Alors, il y a plusieurs parcours. Durant l’ensemble des parcours, vous êtes avec le chauffeur qui fait donc office de guide, qui raconte des anecdotes et qui répond aux questions des clients. Il y a un parcours de 30 minutes qui cible essentiellement le Vieux Lille, avec des commentaires appuyés sur l’architecture, et aussi des petites anecdotes croustillantes un peu plus contemporaines. Après, ça dépend aussi des questions des clients. Parfois on nous demande où on achète le pain le matin, où on sort le soir, dans quel bar, etc.

Après, il y a le parcours de 45 minutes qui cible aussi le Vieux Lille, avec une partie de Lille Centre.

Ensuite, le parcours d’une heure, avec les incontournables lillois. On dit que c’est un peu le temps nécessaire pour avoir une visite complète de la ville de Lille.

Et enfin, il y a celui d’une heure et demi, pour ceux qui ne souhaitent rien louper de Lille ! Des personnes qui sont à Lille pour deux jours, par exemple, et qui veulent une visite complète complète de Lille.

Tradi Balade à Lille, balade en 2 CV

Et vous faites des rallyes aussi ?

Thomas : Oui, on fait des rallyes dans le centre-ville de Lille, avec une partie en 2 CV et une partie avec des dégustations. Donc une partie dégustation où cette fois, les participants sont piétons. Il y a des dégustations de chocolat, de gaufres, de bières, de fromage également, dans le Vieux Lille. Et l’autre partie, c’est en 2 CV : il y a des enveloppes à trouver dans la ville de Lille, avec des énigmes à l’intérieur. Des énigmes qui sont parfois humoristiques et parfois culturelles. Donc ça, ce sont les rallyes en centre-ville de Lille.

Ensuite, il y a les rallyes à l’extérieur de Lille. Des rallyes qui ont été composés par l’équipe : du coté des Weppes, avec un départ à Ennetières-en-Weppes et une arrivée à Fromelles, à Bailleul aussi, et puis tout en haut du Mont des Cats, avec une arrivée à Cassel. Et après, on fait aussi des rallyes personnalisés, en fonction des demandes des clients. Pour les rallyes, les clients sont pour la plupart, des entreprises.

Guillaume, en tant que guide, est-ce que tu aurais une anecdote croustillante à nous donner sur Lille ?

Guillaume : Une première anecdote : la Grand Place de Lille. On a tendance à l’appeler la Grand Place, sauf qu’elle porte le nom de Place Charles de Gaulle. Elle porte aussi le nom de Place de la Déesse. Charles de Gaulle est né à Lille, et c’était une sorte d’hommage qu’on lui a rendu en lui donnant le nom de cette place, qui est une place symbolique à Lille. Et pourquoi la place de la Déesse ? Tout simplement, pour la statue de la Déesse. Lille a été occupée par les autrichiens pendant quelques années, et donc la déesse, qui est la statue en plein milieu de la Grand Place, représente un espèce d’ultimatum à cette occupation. C’était une habitante de Lille qui était prête à se battre pour sa ville. Si vous regardez d’un peu plus près, elle pointe son doigt vers le sol et elle porte une arme dans l’autre main, synonyme de : « Je suis prête à me battre pour Lille ! »

Il y en a plein d’autres, d’anecdotes. Et on peut faire des petites connexions entre tous les éléments qu’on retrouve à Lille. Par exemple, à deux pas de la Grand Place, vous avez la confiserie Méert, qui était un symbole important pour le Général De Gaulle, puisque quand il venait à Lille, il demandait à chaque fois à ses grands parents de lui acheter des gaufres.

On peut aussi parler des canaux. Saviez-vous qu’on comptait 23 kilomètres de canaux à Lille. C’est quand même incroyable ! Et on avait une activité portuaire en plein centre ville de Lille.

Tradi Balade à Lille, balade en 2 CV

Toi, personnellement, quel est l’endroit que tu préfères faire visiter ?

Guillaume : J’aime bien tous les coins de Lille ! L’un des plus beaux selon moi, et c’est un avis qui, je pense, est partagé par pas mal de Lillois, c’est la Vieille Bourse. Puisque la Vieille Bourse existe quand même depuis 400 ans environ, et le bâtiment a su se réinventer. Au début, c’était comme une place de commerce, maintenant, c’est devenu un lieu de vie. On y retrouve des vendeurs de livres d’occasion maintenant, entre autres. Donc c’est vraiment sympa ! On est en plein centre ville, mais finalement, quand on est à l’intérieur, on a l’impression d’être coupé du monde. Et tout autour de ce bâtiment, il y a vraiment un truc chouette qui s’y dégage. Notamment l’architecture, qui est vraiment très travaillée et très recherchée.

Deuxième coin que j’adore faire visiter, c’est à coté de la Notre-Dame-de-la-Treille. Tout autour, vous avez des maisons de différentes tailles et de différentes couleurs. C’est joli ! Et parfois, elles sont un peu penchées …

Vous qui faites découvrir Lille. Qu’est-ce que cette ville a de spécial ?

Thomas : Moi pour le coup, je suis né à Lille, et je suis trop content de ma ville, j’en suis très fier. C’est une ville qui est très jolie, qui a été vraiment bien rénovée niveau architecture. Et c’est vrai que s’il n’y avait pas eu toute cette rénovation, ça aurait été plus difficile pour nous de mettre en avant la ville, parce qu’elle n’aurait pas été si jolie. Alors que là, ça a été vraiment bien rénové. On dit souvent que la particularité de Lille, c’est justement sa richesse et sa diversité architecturale. Parce que, contrairement à certaines autres villes, même parfois dans une même rue, on aura trois matériaux complètement différents, des façades de différentes époques, des toits pas tous identiques, des maisons qui ne sont pas toutes de la même largeur, il y a parfois des sculptures …

Après, Lille, ce qui est sympa aussi, c’est que c’est une ville à taille humaine. C’est l’esprit des lillois en fait, c’est cet esprit chaleureux. Intra-muros, ce n’est pas une ville qui est très grande, ni une ville qui est très peuplée. Tous les commerçants se connaissent, quand on fait les petits tours en 2 CV, on croise souvent les mêmes regards. C’est vrai qu’il y a tout ce côté là qui est sympa. Le fait aussi d’être à côté de Paris, de la Belgique, des Pays-Bas ou de l’Angleterre. C’est une ville qui est maintenant plus touristique qu’avant, qui plaît vraiment !

Et puis, on a des bons plats régionaux !

Tradi Balade à Lille, balade en 2 CV

Qui sont vos clients ? En majorité des touristes ou des Lillois ?

Thomas : Alors, forcément, on a beaucoup de touristes, puisqu’on fait des circuits touristiques. C’est vrai que cette visite est à destination des touristes. Après, les touristes, ça peut être des touristes français comme des touristes étrangers. Ils viennent d’un peu partout en France d’ailleurs, de Paris, du Sud-Ouest, du Sud de la France, de la Bretagne, d’Alsace également… Ensuite, il y a forcément les touristes étrangers, et puisqu’on est à coté de la Belgique, on a beaucoup de belges, et d’anglais aussi. Et on a beaucoup de clientèle asiatique, suite au gros travail qui a été fourni par le Comité Départementale du tourisme et l’Office du tourisme de Lille depuis 2017.

Et puis après, il y a les locaux, sous forme de bon cadeau notamment. C’est vrai que c’est souvent quelque chose qui est offert dans le cadre d’un anniversaire ou à Noël par exemple. Ou même parfois à la Saint Valentin, pendant nos Tradi’Glamour. D’ailleurs, on a même eu des demandes en mariage ! Les locaux, après la visite, ils nous disent souvent : « C’est marrant, je n’en savais pas autant sur la ville ! » Et finalement, en si peu de temps, avec un budget qui n’est pas non plus trop élevé, on peut redécouvrir sa ville.

Tradi Balade à Lille, balade en 2 CV

Vous qui travaillez dans le tourisme. Est-ce que le tourisme à Lille est développé ?

Tradi’Balade, ça a dix ans. Et il y a 10 ans, le tourisme à Lille, c’était autre chose ! Je me souviens, sur Tripadvisor, il n’y avait que nous et une seule autre activité : une jeune fille qui faisait les visites des cimetières, en dehors de Lille d’ailleurs, à destination surtout des australiens et des anglais. Donc nous, on s’est vraiment attaché à montrer Lille sous sa meilleure couleur, montrer tous ses avantages. Et en parallèle, la ville de Lille a fait énormément de travail, que ce soit la mairie, le Comité Régional du Tourisme, le Comité Départemental du Tourisme, pour bien mettre en avant cette ville. Parce qu’on n’a pas vraiment à rougir de notre ville par rapport à d’autres villes françaises qui sont positionnées juste devant nous en terme de tourisme. Vraiment, cette ville, elle est vraiment magnifique ! Donc on peut dire que ça devient vraiment une ville touristique, oui. Il y a de quoi faire ! Et puis les commerçants sont très chaleureux, les rues sont très sympas …

Souvent, la remarque qui est faite c’est : « Tiens, on n’avait vraiment pas l’impression que Lille, c’était une ville aussi jolie. Et si on avait su, on serait venu peut être plus tôt, et puis on serait aussi déjà revenu ! » Lille, c’est vraiment une destination d’une journée, d’un week-end. Et puis ça, c’est pour Lille, parce que quand on compte l’agglomération, la MEL, il y a plein de choses à faire également. Et puis il y a aussi le littoral à découvrir !

Comment est composée votre équipe ?

Thomas : J’ai commencé tout seul, petit à petit, et puis maintenant, on est une équipe ! Il y a une équipe de chauffeurs guides, comme Guillaume, qui sont en contrat étudiant, pour la plupart, et puis une équipe au bureau, qui est chargé de projet événementiel, chargé de projet marketing, communication, etc. En, ce moment on a aussi une équipe de stagiaires d’école de commerce, qui nous aide surtout après cette période d’après confinement, pour nous aider et donner un gros boost à l’entreprise.

Tradi Balade à Lille, balade en 2 CV

Guillaume, pourquoi tu t’es lancé dans ce job de chauffeur guide ?

Déjà, ce que je trouve agréable c’est de se dire que les gens nous font confiance. Déjà, Thomas nous fait confiance sur la voiture, qui est emblématique, et qui véhicule l’image de l’entreprise à travers tout Lille. Et après, moi, j’ai vraiment été intéressé par ce travail parce que j’étais aussi déjà amateur de voitures anciennes.

Après, c’était aussi le concept de pouvoir rencontrer des gens, de pouvoir travailler son anglais aussi, parce qu’on a aussi une clientèle étrangère, donc ça nous force à communiquer en anglais. On apprend des choses sur la ville aussi. Et finalement, les gens, ils ne vous connaissent pas, et ils se laissent bercer. Et quand à la fin, les gens vous disent : « Vraiment, j’ai passé un super moment ! », on se dit que la visite est réussie !

Propos recueillis par Marine Souxdorf