Partez à la découverte des animaux au Zoo de Lille

Ce zoo abrite plus de 400 animaux (110 espèces environ) ... Vous allez adorer !

13/01/2021, 17:29 | édité le 16/01/2021, 20:00

entree du zoo de lille

Aussi appelé parc zoologique du Bois de Boulogne, le Zoo de Lille a été créé en 1950. Plus de 400 animaux (110 espèces environ) y sont présents et de nombreuses personnes s’y divertissent.

Comptant au nombre des parcs et jardins de Lille les plus visités, le zoo de Lille est un espace où on peut découvrir des centaines d’animaux. Niché dans un écrin de verdure de 3 hectares (le parc de la Citadelle de Lille), le parc zoologique se situe au pied des remparts de la citadelle Vauban.

Histoire du Zoo de Lille

Quand il fut créé en 1950, le zoo de Lille ne comprenait que quelques enclos qui abritaient des animaux de ferme. Il fut inauguré par Eugène Claudius-Petit, ministre de la Reconstruction et de l’Urbanisme. C’était à l’époque plus un parc de loisirs qu’un zoo à proprement parler. Dès 1953, deux rangées de volières seront ajoutées et le centre aura ses propres collections de gibier et d’ours. C’est ainsi que le parc se transforme en zoo. Les animaux qui y ont été recueillis étaient en majorité des animaux confisqués par les douanes ou encore retrouvés à l’abandon.

Au début des années 1960, le parc s’agrandit d’un hectare supplémentaire et les premiers singes arrivent. Plus de 350 animaux seront présents dès la fin de l’année. Très vite, il devient un lieu incontournable pour les Lillois. Quoi de mieux que de passer un dimanche en famille à la découverte de ces nombreux animaux ?

Par la suite, le zoo de Lille connaît de nouveaux grands changements :

  • Les animaux de zoo d’Englos sont accueillis dans celui de Lille dans les années soixante ;
  • Le zoo s’agrandit pour atteindre 3,5 hectares de superficie dans les années quatre-vingt-dix ;
  • Différents aménagements et refontes du parc dans les années 2010.

Le parc zoologique de Lille est devenu un véritable pôle touristique en France. En 2000, c’est le 9e « site culturel et récréatif français » le plus visité, et le quatrième parc de loisirs le plus visité. En 2017, il faisait partie du top 3 des zoos les plus fréquentés de France.

Cette année 2017 marque cependant un tournant dans l’histoire du zoo de Lille : l’entrée, qui était jusque-là gratuite pour tous, devient payante pour non-résidents de Lille, Lomme et Hellemmes. Une nouveauté qui, logiquement, fait baisser le nombre de visiteurs de l’année 2016 à 2017. Mais l’année 2017 fut aussi l’année de la nouveauté pour le parc, puisque plusieurs rénovations ont été faites, mais surtout, une grande volière sud-américaine a été installée. Une volière bien particulière, puisque c’est une volière immersive dans laquelle les visiteurs peuvent entrer. Cette année-là, de nombreux nouveaux animaux arrivent aussi : le parc compte désormais 110 espèces animales.

https://ik.imagekit.io/z3atstaayc/the-ring-blog/wp-content/uploads/2020/03/zoo-de-lille-donar-reiskoffer-L3-1.jpg
© donar reiskoffer

Quels animaux y trouve-t-on ?

Comme vous l’avez compris, le parc zoologique du Bois de Boulogne a beaucoup évolué. La liste des animaux présents sur le site est impressionnante.

La voici donc (animaux classés par ordre alphabétique) :

  • L’agami trompette (espèce menacée)
  • L’agouti d’Azara
  • L’aigrette à face blanche
  • L’alpaga
  • Le ara chloroptère
  • Le ara macao
  • La bernache de Magellan
  • La bernache néné
  • Le binturong (espèce vulnérable)
  • Le boa constrictor
  • Le boa des arbres de Madagascar (espèce menacée d’extinction)
  • Le cacatoès rosalbin
  • Le cacatoès soufré (espèce menacée)
  • Le caméléon casqué
  • Le capucin brun
  • Le cardinal rouge
  • Le cariama huppé
  • Le carpophage blanc
  • Le chat de Pallas (espèce menacée)
  • Le chevrotain malais
  • Le chien de prairie à queue noire
  • La chouette chevêche
  • Le coati roux
  • La conure soleil (espèce en danger)
  • Le dendrocygne veuf
  • L’écureuil de Prévost
  • L’effraie des clochers
  • Le fennec
  • Le gibbon à mains blanches (espèce menacée d’extinction)
  • Le goura de Sclater (espèce vulnérable)
  • Le grand cormoran
  • La grue demoiselle
  • La grue royale (espèce en danger)
  • Le héron garde-boeufs
  • Le hocco à pierre (espèce en danger)
  • L’ibis à face noire
  • L’iguane vert
  • L’ibis de Ridgway
  • L’ibis rouge
  • L’inséparable à joues noires (espèce vulnérable)
  • Le kinkajou
  • Le kookaburra à ailes bleues
  • Le loriquet arc-en-ciel
  • Le loris lent pygmée (espèce vulnérable)
  • Le loup à crinière (espèce menacée)
  • La loutre cendrée (espèce vulnérable)
  • Le maki catta (espèce vulnérable)
  • La mangouste naine
  • Le martin de Rothschild (en danger critique d’extinction)
  • Le mouton d’Ouessant
  • Le muntjac de Reeves
  • L’oie à tête barrée
  • L’oie nonnette
  • L’ombrette africaine
  • Le padda de Java (espèce vulnérable)
  • Le panda roux (espèce menacée d’extinction)
  • Le paon bleu
  • Le paresseux à 2 doigts
  • Le pélican blanc
  • La péloméduse roussâtre
  • La pénélope à gorge bleue
  • La pintade de Numidie
  • Le porc-épic à crête
  • Le rat des nuages
  • Le renard polaire
  • Le renard volant (espèce menacée d’extinction)
  • Le rhinocéros blanc (espèce menacée d’extinction)
  • Le rouloul couronné
  • Le saki à face blanche
  • La sarcelle de Bernier (espèce en danger)
  • Le siamang (espèce menacée d’extinction)
  • Le spréo superbe
  • La sterne inca
  • Le suricate
  • Le tadorne de Belon
  • Le tamarin labié
  • Le tapir terrestre (espèce menacée d’extinction)
  • Le tatou à 6 bandes
  • Le touraco vert
  • La tortue d’Aldabra (espèce vulnérable)
  • La tortue de Floride
  • La tourterelle à ailes blanches
  • La tortue grecque (espèce vulnérable)
  • La tortue sillonnée (espèce vulnérable)
  • Le vanneau soldat
  • Les varis (espèce menacée d’extinction)
  • Le vautour aura
  • Le wallaby de Parma
  • Le youyou du Sénégal

(Source : https://www.lille.fr/Zoo-de-Lille/Les-animaux-du-zoo)

On vous l’avait dit, la liste est longue ! N’hésitez pas à vous y rendre pour admirer les nombreuses espèces qui évoluent au sein du parc. Ce zoo est acteur de la conservation animale, et c’est pour cela que les animaux du zoo de Lille sont soit des animaux saisis par les douanes, soit des animaux abandonnés, ou encore, des animaux nés en captivité (mais nous reviendrons plus tard sur ce sujet). De plus, comme vous pouvez le constater dans cette liste, de nombreux d’animaux recueillis sont des espèces vulnérables, menacées d’extinction, ou encore en danger.

panda roux au zoo de lille
©Bios~commonswiki

Comment visiter le zoo de Lille ? Demandez le chemin !

Mais alors, en voyant cette liste d’animaux, vous vous dites sûrement : « Mais par où commencer ? » Vous verrez, le parcours est très facile et très bien indiqué sur place. Vous pouvez aussi consulter le plan du zoo avant de vous y rendre.

Le parc zoologique de Lille compte désormais six zones thématiques. Voici le sens de la visite :

  • Autour du monde : Cette première zone est une très bonne entrée en la matière. Dès votre entrée dans le zoo de Lille, vous découvrirez différents oiseaux, ainsi que de petits mammifères venant du monde entier. Et vous commencerez directement par le panda roux, une espèce malheureusement menacée d’extinction.
  • Voyage exotique : Dans cette deuxième zone, le voyage continue. Tortues géantes, boas, caméléons, iguanes… Si vous êtes adeptes de reptiles, cela sera sûrement votre zone préférée, sinon, elle vous donnera peut-être des frissons dans le dos.
  • D’Île en île : Avez-vous déjà voyagé vers une île ? Là-bas, la faune est évidemment très différente et plus que passionnante. Vous découvrirez dans cette zone de nombreux oiseaux majestueux comme la grue royale, le pélican blanc, mais aussi la fameuse Vallée des Singes. Et c’est sans oublier bien sûr l’alpaga !
  • Terres d’Afrique : Direction l’Afrique (mais ça, vous vous en doutiez vu le nom de la zone…) ! C’est la zone préférée de beaucoup de visiteurs. Partez à la rencontre notamment des rhinocéros blancs !
  • Excursion sud-américaine : dans cette zone, vous pourrez admirer les loups à crinière, petits nouveaux de l’année 2018, ainsi que les tapirs du Brésil, qui vivent d’ailleurs dans le même enclos.
  • Sous les tropiques : voici la fameuse grande volière immersive qui a été mise en place en 2017. Cette volière de 750 mètres carrés et 10 mètres de haut vous permet de vous balader dans un jardin tropical rempli de magnifiques oiseaux sud-américains, ainsi que d’une flore incroyable.

Vous avez l’impression d’être suivi ? Sachez que des paons bleus se baladent en liberté dans le parc zoologique de Lille.

Le temps de visite du zoo est d’à peu près deux heures, mais vous pouvez bien sûr y rester le temps que vous voulez (avant la fermeture, tout de même !). Si vous avez un petit creux, pas besoin de sortir du parc. Rendez-vous à la Cabane Gourmande (au bout de la zone Autour du Monde) pour une bonne glace, une gaufre, une crêpe sucrée, une galette, ou juste une petite boisson (La Cabane Gourmande est fermée le lundi et le mardi). Puis, à la fin de votre visite, vous pourrez aussi passer par la Boutique du Zoo pour vos achats de souvenirs (peluches, jeux, produits dérivés, etc.)

Un parc zoologique qui prend soin de ses animaux !

Quand on pense au zoo, on a parfois peur du traitement des animaux et de leur bien-être. La protection animale est l’une des valeurs les plus importantes du zoo de Lille ! Le parc a plusieurs missions dans cette optique : le divertissement et l’éducation, élevage et conservation, bien-être animal, et recherche scientifique.

Des animaux sauvages en plein centre-ville ? Et le bien-être alors ?

Le zoo est en plein milieu de la ville de Lille, à à peine quelques mètres de la route. Un lieu plus qu’inhabituel pour les centaines d’animaux sauvages venant des cinq continents. Mais alors, comment faire pour assurer le bien-être de chaque résident du zoo ?

  • Quand les animaux sauvages arrivent au zoo de Lille, tout un programme est mis en place pour qu’ils s’acclimatent à ce nouveau lieu de vie, et notamment aux bruits de la ville et aux foules de visiteurs. Par exemple, on diffusait la radio dans l’enclos des rhinocéros blancs tous les jours, pour les habituer aux bruits.
  • Les enclos sont adaptés aux besoins de chaque animal. La plupart des enclos sont très grands pour qu’ils puissent se sentir en liberté. Chaque enclos est constitué de beaucoup de végétations pour permettre aux animaux de se cacher de la foule. Des enclos qui sont également rénovés fréquemment pour le bien-être des espèces.
  • Si un animal n’est pas adapté aux conditions de vie du zoo de Lille, il ne sera pas recueilli ici.
  • Des entraînements médicaux sont mis en place pour que les animaux restent en bonne santé. Les animaux sont aussi stimulés pour éviter les stress et l’ennui de la captivité.

La conservation comme mission !

La protection animale est l’un des grands engagements du zoo de Lille. Il est acteurs de la conservation animale de différentes manières :

Le zoo de Lille participe à l’élevage de plusieurs espèces menacées, vulnérables, et même en danger immédiat d’extinction, pour lutter justement contre leur disparition. Il est membre de plusieurs associations et programmes d’élevages :

  • L’AFdPZ : « Créée en 1969, l’Association Française des Parcs Zoologiques (AFdPZ) fédère une centaine de parcs zoologiques en métropole et outre-mer qui doit respecter les directives du code d’éthique de l’AFdPZ. Elle a pour mission de mettre en réseau les parcs zoologiques français, experts de la faune sauvage, et d’assurer leur représentativité devant les autorités de tutelles ainsi que devant les organisations internationales. Notre organisation soutient l’engagement des parcs œuvrant pour le bien-être animal et remplissant leurs missions officielles de conservation de la biodiversité, d’éducation des citoyens et de recherche scientifique. L’AFdPZ gère aussi son propre fonds de conservation in situ. »
  • L’EAZA : « Créée en 1992, la mission de l’EAZA (Association européenne des zoos et aquariums) est de faciliter la coopération au sein de la communauté européenne des zoos et aquariums vers des objectifs d’éducation, de recherche et de conservation. Nous pensons que les zoos et aquariums ont un rôle important à jouer dans la protection de la nature et de la faune, tant dans nos institutions que sur le terrain. En veillant à ce que ses zoos et aquariums membres atteignent et maintiennent les normes les plus élevées de soins et d’élevage pour les espèces qu’ils gardent, l’EAZA permet aux citoyens européens de s’informer et de contribuer aux objectifs mondiaux de conservation de la biodiversité. On estime que plus de 140 millions de personnes visitent les membres de l’EAZA chaque année, ce qui équivaut à environ un citoyen européen sur cinq. »
  • La WAZA : « Depuis 1935, le but de l’Association mondiale des zoos et aquariums (WAZA) est de guider, d’encourager et de soutenir les zoos, aquariums et organisations du monde aux vues similaires en matière de protection et de bien-être des animaux, d’éducation environnementale et de conservation mondiale. WAZA est l’alliance mondiale d’associations régionales, de fédérations nationales, de zoos et d’aquariums, vouée au soin et à la conservation des animaux et de leurs habitats à travers le monde. Les membres se composent de près de 400 institutions et organisations de premier plan à travers le monde, et ce nombre continue d’augmenter. »

Le zoo de Lille s’engage aussi pour la conservation in situ, pour lutter en faveur de la préservation des espèces aussi dans leur milieu naturel. Pour cela, la structure soutient différentes associations, des projets de protection animale dans le monde entier :

  • PICA : « Sur les 41 espèces de chats, 34 sont considérées comme des « petits chats », dont beaucoup sont menacés. Le chat de Pallas ne fait pas exception. Afin d’améliorer notre compréhension de l’espèce et en même temps de renforcer les efforts mondiaux de conservation, l’alliance internationale pour la conservation du chat de Pallas (PICA) a été créée. »
  • Kalaweit : « L’association Kalaweit (loi française 1901) a été créée en France en 1998. Son objectif est la sauvegarde des gibbons et de leur habitat en Indonésie. C’est aujourd’hui le plus grand projet de sauvegarde des gibbons au monde. En Indonésie, les forêts sont mises à mal par l’extraction de bois exotiques et surtout par la production d’huile de palme. Les jeunes gibbons sont capturés pour devenir des animaux de compagnie mais vers 7 ans, âge de la maturité sexuelle, l’animal devient agressif et est tué. Au moment de la capture, les parents ont eux-mêmes été tués. Le gibbon et l’orang-outan sont en danger d’extinction, mais contrairement à l’orang-outan, il n’existait avant l’action menée par Kalaweit, aucun programme de sauvegarde des gibbons à Bornéo et à Sumatra. Si rien n’est fait, les forêts auront disparu des principales îles indonésiennes d’ici 2030, et avec elles, leur faune et leur flore uniques… »
  • Kwata : « L’association Kwata est une association guyanaise d’étude et de protection de la nature, créée en 1994, agréée par le Ministère de l’Environnement. Cette structure est membre de l’Union Mondiale pour la Nature (IUCN) et du comité français de l’Union Mondiale pour la Nature. Elle rassemble tous ceux qui sont sensibilisés à la richesse et à la fragilité du patrimoine guyanais. Tous les programmes sont développés en gardant une démarche pragmatique, proche des besoins concrets des décideurs locaux, des gestionnaires des espaces naturels, des utilisateurs du milieu, et du public guyanais. »
zoo de Lille Gibbon
© NicolasLoeuillet

Sensibilisation du public à la protection animale

L’une des missions des parcs zoologiques est aussi de sensibiliser le public à ces problématiques de l’extinction, mais aussi à l’importance de respecter l’environnement. De nombreux ateliers sont organisés dans le zoo pour sensibiliser les plus jeunes à toutes ces menaces qui pèsent sur les animaux du monde.

Le zoo de Lille organise aussi différentes campagnes de sensibilisation chaque année :

  • En 2012-2013 : près de 9 000 € récoltés pour la conservation de L’Asie du Sud-est ;
  • 2013 : 6 800 € récoltés au profit des oiseaux, pour les associations OisO et VCF.
  • 2014 : 3 260 € récoltés pour financer le projet « Chouettes Chevêches » du GON.
  • 2014-2015 : 8 315 € récoltés pour l’association Polar Bears International, pour sauver les milieux polaires et leur faune.
  • 2016 : Cette campagne qui a mis en avant les différents primates du zoo de Lille a permis de récolter 4 800 € pour l’association Helpsimus
  • 2018-2019 : La campagne portait sur les animaux carnivores.

En ce moment, pour la période 2020-2021, la campagne de sensibilisation à « Which Fish ? » porte sur le monde aquatique. Saviez-vous que « 76 % des pêcheries mondiales sont pleinement exploitées ou surexploitées et 9,1 millions de tonnes de prises accidentelles sont rejetées chaque année. » Cette campagne a pour objectif de sensibiliser le public à cette problématique et de le guider dans son choix de consommation. Un poisson adulte, un poisson de saison, un poisson local, un poisson certifié… Aujourd’hui, il est crucial que chacun repense sa consommation de poisson, afin que celle-ci soit plus durable, et pour lutter contre la surpêche et les autres menaces qui pèsent sur le milieu aquatique.

© NicolasLoeuillet

Un zoo plus qu’animé !

Au zoo de Lille, on ne s’ennuie jamais ! Plusieurs animations, événements, visites, sont organisées. Un lieu plus que vivant et animé avec comme invités d’honneur les animaux.

Un grand programme d’animations

Nombreux sont les groupes scolaires et les centres de loisirs qui viennent visiter le zoo de Lille. C’est pour cela que le parc propose différentes animations et activités pour ces groupes. Des ateliers et programmes qui peuvent être adaptés en fonction de vos demandes et de vos besoins. Au programme : visites guidées, ateliers de reconnaissance des animaux, atelier pour apprendre à nourrir les animaux, activités ludiques pour comprendre ce que le braconnage et la déforestation, rencontre avec les différents acteurs du zoo comme les soigneurs animaliers.

Il est bien sûr également possible de faire une visite totalement libre du parc zoologique, même pour les groupes.

Ces animations ne sont pas uniquement accessibles aux groupes scolaires et de centres aérés. Il existe de nombreuses activités pour le grand public :

  • Fêtez votre anniversaire au zoo. C’est une super idée, vous ne trouvez pas ? De fêter l’anniversaire de votre enfant au zoo de Lille. Un jour qui sera inoubliable pour lui (et elle) et ses amis.
  • Participez à une visite guidée sensorielle.
  • Rencontrez les acteurs du zoo et découvrez les coulisses de ce grand parc. Il est même possible de nourrir les animaux avec les soigneurs.
  • Apprenez à nourrir les animaux et créez un jeu alimentaire pour eux.
  • Plusieurs livrets de jeux sont mis à votre disposition pour en apprendre plus sur les résidents du parc zoologique de Lille. « A qui est-ce ? », « Qui mange quoi ? »… Des livrets ludiques plein de découvertes pour vos enfants, à découvrir dans le zoo ou même chez soi.
  • Contactez le 03 28 52 04 20 ou animzoolille@mairie-lille.fr pour connaître toutes les animations du parc animalier de Lille.

Les grands événements du zoo

Durant l’année, le zoo de Lille organise quelques événements pour les animaux et pour ses visiteurs. En voici quelques-uns :

  • Halloween des animaux : Les animaux aussi fêtent Halloween au zoo ! Vous pouvez aussi y participer avec vos enfants. Le zoo propose des ateliers pour créer votre citrouille d’Halloween ou votre épouvantail, et le donner ensuite à manger aux animaux.
  • La Soirée Magique au Zoo : Chaque année, le zoo de Lille organise une soirée qui accueille les enfants porteurs de handicap ou atteints de maladies chroniques, et leur famille. Une initiative qui vient du zoo de Rotterdam pour les enfants atteints de cancer. Cette soirée annuelle est un moment privilégié entre les invités et les animaux du zoo !

Qui travaille au zoo ?

Au zoo de Lille, il y a les animaux, évidemment, mais il y a aussi toutes ces personnes qui s’occupent des animaux et du zoo à proprement parler. Mais qui sont-ils ? Gérer un zoo nécessite de nombreuses compétences et profils. Ils sont environ 40 personnes à travailler dans ce zoo. Partons à la découverte des métiers du zoo de Lille :

  • Le ou la responsable du parc zoologique de Lille. C’est un peu le chef d’orchestre du lieu, car il va gérer toutes les facettes de la structure, comme tout responsable d’entreprise. C’est lui (ou elle) qui va également être à la tête des équipes.
  • Le responsable scientifique et médiation. C’est cette personne qui va s’occuper des différents événements et animations du parc. C’est aussi cette personne qui va se charger d’informer le public, mais aussi de la signalétique au sein du parc.
  • Le vétérinaire : dans sa salle de soins, elle s’occupe de soigner les animaux, de les vacciner, et plus encore. C’est lui qui surveille la santé des pensionnaires du zoo.
  • Les responsables des animaux. Les animaux sont d’ailleurs comptés tous les jours !
  • Les soigneurs animaliers. Ils sont là pour s’assurer du bien-être de tous les animaux. Ils travaillent bien sûr en collaboration étroite avec le vétérinaire.
  • Le cuisinier. Un métier indispensable au sein d’un zoo, comme tous les autres ! Le cuisiner prépare la nourriture de chaque animal, en fonction des besoins alimentaires, de l’état de santé, de l’heure de repas, etc.
  • Les animateurs. Comme son nom l’indique, ils sont là pour animer le parc. Ils vous proposent différentes animations pour découvrir encore mieux les animaux du parc.
  • Le responsable technique et son équipe de techniciens : Ce sont eux qui s’occupent de la maintenance technique et de la bonne organisation du zoo de Lille.
  • Le (ou la) responsable administrative, accueil et billetterie. Cette personne s’occupe de toute la partie administrative du parc zoologique, mais aussi du bon accueil de chaque visiteur.
  • Le régisseur. C’est un autre membre de l’équipe administrative du lieu, qui s’occupe notamment de la partie financière et des recettes.
  • Les agents de caisse. Ce sont eux qui vous accueillent chaque jour à l’entrée du parc.
  • La secrétaire.
  • La responsable sécurité et son équipe d’agents d’accueil et de surveillance.
  • Pendant plus de 15 ans, on pouvait presque compter aussi le clown Sirouy dans l’équipe. C’était un peu la star du zoo de Lille ! Ce clown transformait de simples ballons en animaux du zoo, mais il apparaît beaucoup moins dans le zoo depuis que l’entrée est devenue payante. (Il fait maintenant des représentations en milieu scolaire).

De nombreuses activités à faire également autour du zoo de Lille

Le parc zoologique de Lille se trouve dans le quartier Vauban-Esquermes, en plein dans le Parc de la Citadelle, au pied des remparts. Une fois votre visite du zoo de Lille terminée, vous avez donc plein d’autres activités qui s’offrent à vous :

  • Une petite (ou grande) balade dans le parc de la Citadelle (le Bois de Boulogne). C’est le premier poumon vert de la ville de Lille, avec pas moins de 110 hectares de superficie. Vous y trouverez des boucles et parcours bien-être, ainsi que des équipements de renforcement musculaire.
  • Encore une balade, mais cette fois-ci, le long de la Deûle, ce canal historique qui date de l’an 1 271. N’allez pas trop loin non plus, parce que vous pourriez arriver à Lens ou à Deûlémont (tout dépend dans quel sens vous allez) ! Vous pouvez aussi faire des balades à vélo, en bateau, ou même pêcher.
  • Pour le déjeuner ou encore le dîner, avez-vous déjà mangé sur une péniche ? La Péniche Archimède est un bar-restaurant flottant (et succulent !). Pour le café, découvrez aussi le Bus Magique, péniche amarrée à l’entrée du Parc de la Citadelle. Et si vous préférez vous restaurer sur la terre ferme, il y a aussi La Capucine, un bistrot cantine entre le jardin Vauban et le parc Zoologique.
  • Assurez-vous d’avoir bien digéré pour cette prochaine activité près du zoo de Lille : Accro Lille. Du mois d’avril jusqu’au mois de septembre, venez découvrir les différents parcours accrobranche en plein parc de la Citadelle et sautez d’arbres en arbres et de lianes et lianes !
  • Le parc d’attractions Cita-Parc sera un passage incontournable si vous êtes avec vos enfants. Ce parc d’attractions de 9 000 mètres carrés est composé de 15 manèges sur le thème de la nature et des animaux.
  • Découvrir la « reine des citadelles », ancienne forteresse de la ville de Lille. C’est le Roi Soleil qui a ordonné la construction de la Citadelle de Lille pour protéger la ville, au XVIIe siècle. La Citadelle est devenue une vraie « ville dans la ville« , car elle contenait en son sein des moulins, des ateliers, des boulangeries, une église, des hôtels, des pavillons pour les gouverneurs et officiers, etc. Cette citadelle est l’œuvre de l’architecte et ingénieur Vauban. On reconnaît d’ailleurs sa signature, car cette forteresse a une forme d’étoile (vu d’en haut), forme de plusieurs de ses réalisations.
  • Le Jardin Vauban est aussi juste à côté. Ce parc au style anglais va vous charmer. En été, c’est l’endroit parfait pour se détendre. Vous y trouverez un cours d’eau, une grotte, une cascade d’eau et un théâtre de marionnettes.
vue aerienne de la citadelle de lille
© Piocrr

Tout ce qu’il vous reste à savoir sur le zoo de Lille

Comment y aller ?

Le zoo se trouve à l’adresse Avenue Mathias Delobel, à Lille. Juste entre le canal de la Deûle et le monument de la Citadelle, vous ne pouvez pas le louper. Il existe différents moyens d’y accéder :

  • En voiture : vous pouvez y arriver par l’A1 ou l’A22 en suivant Lille Centre. Il vous suffira ensuite de remonter le Boulevard de la Liberté. Vous pouvez aussi venir par l’A25 en sortant à Port Fluvial et en suivant Vauban / Citadelle. Le parking est payant.
  • En bus : Vous avez le choix entre la Liane 1, 90 et 12. Pour la L1 et L90, vous devrez sortir à l’arrêt Champs de Mars, et pour la Liane 12, à l’arrêt Jardin Vauban.
  • En métro : L’arrêt le plus près est République Beaux-Arts, sur la ligne 1 du métro de Lille. Une fois sorti de la station, il vous suffit de marcher vers le parc de la Citadelle par le Boulevard de la Liberté. Cela vous prendra environ 20 minutes à pied.
  • En train : les gares Lille-Flandres et Lille-Europe sont à environ 20 minutes de marche.
  • En vélo : Il y a une station de V’Lille tout près du zoo (station Jardin Vauban), ainsi que des arceaux devant l’entrée du parc pour y laisser votre propre vélo (n’oubliez pas votre cadenas 🔒)
  • Avec votre trottinette, en rollers, en skate… Par contre, tous ces véhicules sont interdits au sein du zoo.
  • À pied, évidemment !

Horaires du zoo de Lille

En été, à partir de fin mars, il est ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 18 (sauf le mardi) et le week-end de 10 h à 19 h. En hiver, dès février, il accueille le public tous les jours de 10 h à 17 h sauf les mardis. Vous voulez visiter le zoo de Lille un jour férié ? Pas de problème, il est uniquement fermé le 1er et 8 mai. (Renseignez-vous tout de même avant de vous y rendre, au cas où)

Les caisses ferment une heure avant la fermeture, mais si vous avez déjà un billet ou un pass, vous pouvez entrer au plus tard une demi-heure avant la fermeture du zoo.

Tarifs

L’accès au parc zoologique est gratuit pour les résidents de Lille, Lomme et Hellemmes. Si c’est votre cas, vous devez tout de même vous munir de la carte Lille et moi pour profiter de cet avantage. Cette carte vous permet de profiter de la gratuité ou de tarifs préférentiels dans certaines structures culturelles et historiques de la ville, dont la gratuité du zoo de Lille. Vous pouvez faire votre demande de carte en ligne, en présentant un justificatif de domicile de moins de trois mois, une pièce d’identité, et une photo d’identité. Cette carte est individuelle.

L’entrée du parc est également gratuite pour les écoles, centres de loisirs, centres sociaux et maisons de quartier, centres sociaux de Lille, Lomme ou Hellemmes ainsi que pour les professionnels des parcs zoologiques (sur présentation d’un justificatif).

Pour les personnes n’habitant pas à Lille, Lomme ou Hellemmes, plusieurs tarifs existent :

  • Entrée d’une journée : Adultes : 4 € / Enfants : 2 € (de 5 à 17 ans inclus) / Enfant de moins de cinq ans : gratuit / 2 adultes + 2 enfants : 10 € (enfant supplémentaire : 1,50 €) / Personnes en situation de handicap : 3 € pour les adultes et 1,50 € pour les enfants.
  • Abonnement d’un an (entrées illimitées) : Adultes : 14 € / Enfant : 8 € (de 5 à 17 ans inclus) / moins de 4 ans : gratuit / Famille : 36 €
  • Tarifs de groupes (à partir de 8 personnes) : Adultes : 3 € / Enfant : 1,50 € (de 5 à 17 ans inclus).

Vous pouvez réserver vos billets en ligne ou au 03.28.52.07.00.

© Jamain

Accessibilité (personnes handicapées) :

Le zoo de Lille travaille depuis plusieurs années sur son accessibilité aux personnes handicapées et plusieurs aménagements ont donc été faits.

  • Le parc est accessible aux personnes à mobilité réduite. Un chemin de visite conseillé a été aménagé pour qu’elles puissent profiter à 100% du parc, en ne ratant aucun animal. Elles doivent cependant être accompagnées, car le parcours compte plusieurs fortes pentes. À l’entrée du zoo, vous pouvez aussi demander le prêt d’un fauteuil roulant.
  • Le zoo de Lille est accessible eux personnes non-voyantes ou malvoyantes. Depuis 2017, plusieurs plaques tactiles ont été installées. Aujourd’hui, il y a douze plaques tactiles de ce genre dans le parc (pour le gibbon, le pélican blanc, le tapir terrestre, le rhinocéros blanc, l’ibis, le boa constrictor, la tortue géante d’aldabra, le tatou à six bandes, le dendrobate, le suricate, le cacatoès et le panda roux). Grâce à ces plaques bien particulières, les personnes non-voyantes ou malvoyantes vont pouvoir, par le toucher, découvrir ces différents animaux et leurs caractéristiques comme la texture de la peau, le profil de l’animal, sa taille, etc.
  • Le parc est également accessible aux personnes malentendantes. Lors de votre réservation, précisez que vous êtes accompagné d’une personne malentendante, ou que vous l’êtes vous-mêmes. Le zoo s’est équipé de boucles magnétiques pour rendre accessible la totalité de leurs activités et animations encadrées au public malentendant.

Les interdictions du parc

  • Il est interdit de fumer à l’intérieur du parc ;
  • Vous ne pouvez pas pique-niquer directement dans le zoo ;
  • Entrée interdite aux vélos, rollers, trottinettes et autres véhicules de ce type ;
  • Entrée également interdite aux chiens ou tout autre animal (qui ne vient pas du zoo, évidemment).
  • Et enfin, l’entrée est interdite aux joggers. Si vous voulez faire un footing, tout le reste du parc de la Citadelle vous attend !

Marine Souxdorf

Image de couverture : ©Velvet

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité

S'inscrire à la newsletter