Sophie de Emilie and The Cool Kids, à Lille : «Fait maison, sur place»

Sophie et Célestine vous proposent des pâtisseries plus gourmandes les unes que les autres, et bien plus encore ...

08/06/2020, 17:46 | édité le 10/09/2020, 15:22


Après un tour du monde, Sophie et Célestine ont découvert le coffee shop Emilie and The Cool Kids, à Nice. Un concept qu’elles adorent et qu’elles ont donc importé à Lille il y a un an.

Rencontre avec Sophie, co-gérante de ce café aux produits entièrement faits maison.

Quel est le concept de votre coffee shop ?

C’est une petite franchise qui vient de Nice. Célestine et moi, on a habité à Nice pendant deux ans et c’est là qu’on a découvert l’univers et le concept de la franchise.

Du coup, on a eu un gros coup de coeur pour ce concept : ce côté familial, cosy, ainsi que le fait que tout soit fait maison. Et du coup, on y a travaillé. Celestine est spécialisée dans les pâtisseries, et moi j’étais plus dans la gestion : j’étais responsable du magasin là-bas. Du coup, on a décidé toutes les deux de remonter dans la région de Célestine, ma région de coeur, le Nord, pour monter notre franchise ici et faire découvrir ça aux lillois. C’était le 12 juillet 2019, ça ne fait même pas un an.

emilie and the cool kids lille

Quelle est l’histoire d’Emilie and the Cool Kids ?

Ce sont deux niçoises qui ont créé ça, Céline et Emilie. Elles sont un peu passionnées des Etats-Unis, de tout ce qui est pâtisserie américaine, le côté gourmand, et puis aussi le fait de recevoir les gens un peu comme chez soi.

Donc elles en ont d’abord ouvert un tout petit coffee shop, qui a très bien fonctionné. Du coup, maintenant, il y en a trois sur Nice. C’est surtout développé que dans le sud de la France, pour l’instant. Mais c’est amené à être développé partout en France.

Et quels sont les produits que vous proposez ?

En pâtisseries américaines, il y a beaucoup de cookies, car c’est notre spécialité. On va avoir une dizaine de cookies différents chaque jour, du classique chocolat au lait, au beurre de cacahuète, Kinder, M&M’s, et plein de bons cookies comme ça. On a également des muffins, avec un muffin vegan tous les jours. Après, on a des plus gros gâteaux comme le carrot cake, le cheese cake, le banana bread, des cakes vegans également. Plein de gâteaux qui encore une fois, varient tous les jours.

Après, pour le salé, on a aussi des bagels, qui sont toastés à la minute, sur place. Tout est fait à la demande. On a une carte d’une douzaine de bagels différents, hot dog et salades.

Et après on a les brunchs, qui fonctionnent très bien aussi. On propose des brunchs toute la semaine. Et ça, c’est un petit créneau qu’il n’y a pas trop sur Lille puisqu’on propose vraiment que ce soit tous les jours dimanche et qu’on puisse bruncher un mardi, comme un vendredi, comme un dimanche.

emilie and the cool kids lille

Et tout est fait maison ?

Oui, c’est Célestine qui fait tout (même si l’aide, je suis apprentie pâtissière). Elle prépare tout tous les matins, sur place.

On arrive donc le matin à 6 heures et dès cette heure, on fait toute les pâtisseries pour que ça soit fait pour 8h30-9h, pour l’ouverture. Et puis toute la matinée, Célestine continue à pâtisser pour sortir les plus gros gâteaux. A partir de midi, hop, on met la cuisine en mode bagels. Puis l’après-midi, on repart en pâtisserie. On ferme à 19h, donc c’est vraiment toute la journée.

Et quelle est votre pâtisserie phare, celle qui marche le mieux ?

Bon, à part les cookies, qui sont les produits phares de notre marque, c’est le carrot cake qui plaît beaucoup et qui est l’un des best-seller. Et il y a aussi le brownie noisettes. 😋

emilie and the cool kids lille

Quelle est votre histoire ? Comment en êtes-vous arrivées là toutes les deux ?

Célestine et moi, on est en couple depuis dix ans, et mariées depuis deux ans. Et du coup, on a pas mal voyagé et on a fait un tour du monde pendant un an avant d’arriver à Nice. Pendant ce voyage, on a découvert le café en Colombie, en Australie, et tout l’univers des coffee shops. Et on a eu vraiment un gros coup de coeur pour cet univers là. Du coup, quand on est rentré en France après notre voyage, on a décidé d’essayer de se former dans un café et on a commencé à apprendre le métier chez Emilie and the Cool Kids à Nice. C’est là qu’on a vraiment appris le métier.

Puis on a voulu remonter chez Célestine, près de la famille et des amis. C’était soit ça, soit la Bretagne, et on a choisi le Nord.

Pourquoi avoir choisi Lille pour ouvrir votre commerce ?

Tout d’abord parce qu’on s’est rencontré à Lille, à la faculté de sport de Lille, STAPS, et on a vécu ici toutes les deux pendant plusieurs années. Donc on a pas mal d’amis, de famille.

Et puis, on connaissait déjà la ville, et je pense que les lillois aiment ce genre d’endroit, où ils se sentent un peu comme à la maison. Je pense qu’il y avait déjà des cafés un peu comme ça, mais je pense aussi qu’on avait aussi notre place dans cette offre là à Lille.

Après, on a choisi le centre-ville de Lille, parce qu’on voulait être dans le centre pour être un café de quartier et non un café de centre commercial. On voulait vraiment un endroit avec des habitués. Là, on a plein d’habitués comme les gens qui travaillent autour. Et c’est ce qu’on voulait, vraiment, un contact avec les clients. Puis on a eu un coup de coeur pour ce beau local !

emilie and the cool kids lille

Est-ce que vous avez une clientèle type ?

Oui et non. Parce qu’on est dans le quartier des bureaux (6 rue Jean Roisin), et on ne travaille que la journée (on est fermé le soir). Du coup, c’est beaucoup de clientèle de bureaux pour le midi. Le matin, il y a les gens qui passent après le métro pour leur petit café et leur petit cookie à emporter. Et puis, le goûter, qui fonctionne quand même pas mal, avec souvent des personnes qui viennent se poser après une escapade shopping. Il y a un peu de tout en fait au niveau de la clientèle. Il peut y avoir toute la famille qui va prendre son goûter, les copines qui vont venir bruncher, des couples aussi… Il y a vraiment de tout, donc c’est chouette !

La franchise Emilie and The Cool Kids a gagné un prix ?

Oui, le prix de la franchise d’ailleurs, sur leur développement et sur la manière dont ils développent la marque. Vu que c’est encore une petite franchise, il y a vraiment très peu de magasins, et donc nous sommes vraiment très proches de Céline et Emilie, qui ont créé le concept. Elles sont super cools et c’est vraiment chouette. Aussi, tous les magasins sont différents : on choisit notre décoration, aucun magasin n’est pareil, ce qui permet d’avoir un café qui nous ressemble. Le fait également qu’on soit assez libre dans les pâtisseries : il y a les classiques, qui sont les cookies et muffins, qu’on retrouve dans tous les magasins, et puis après, pour les autres gâteaux, nous sommes plutôt libres, du moment que ça reste dans le thème américain. C’est ça qui est chouette aussi, ce n’est pas une chaîne où tout le monde fait pareil !

emilie and the cool kids lille

Pourquoi ce nom, Emilie and the Cool Kids ?

Ça a changé il y a quelques années. Avant, c’était Emilie’s Cookies. Parce que c’était vraiment spécialisé dans les cookies. Et comme ils se sont développés un peu et qu’ils ont commencé à proposer du salé aussi, ils ont un peu changé le nom.

Et du coup, Emilie and The Cool Kids, déjà parce qu’au niveau de la sonorité, ça ressemble quand même à Emilie’s cookies, pour pas que les gens soient perdus et parce que ça reste quand même dans le thème américain. Et puis nos clients, c’est nos cool kids, dans l’idée que les cookies, c’est pour les enfants, mais c’est aussi pour les adultes. Ça fait un petit clin d’oeil, parce qu’on est tous des grands enfants !

Comment gérez-vous votre présence digitale ?

On a une personne qui s’occupe de la communication de la marque globale à Nice. Après, nous, au niveau de Lille, on a nos propres réseaux sociaux, Facebook et Instagram, que nous gérons nous-mêmes. Et on a de l’aide de la part de cette personne à Nice, qui est là pour nous accompagner, si on a un soucis. Eux, ils gèrent aussi le site internet.

Parlons actualité : est-ce que vous avez pu continuer votre activité pendant le confinement ?

On a fermé durant le premier mois. Après, on tournait un peu en rond chez nous, dans notre appartement sans jardin… Et puis, on s’est dit qu’on avait envie de faire quelque chose. On a voulu faire des gâteaux pour les hôpitaux. Donc deux fois par semaine, on faisait des cookies et des gâteaux pour les hôpitaux. Donc ça c’était vraiment chouette, ça nous a permis de retourner en cuisine et puis d’essayer d’aider avec ce qu’on savait faire le mieux, donc les cookies !

On a aussi fait des brunchs en livraison. Ça a hyper bien marché ! Les gens étaient content de retrouver notre brunch chez eux !

Puis on a rouvert une semaine avant le déconfinement.

emilie and the cool kids lille

Et comment se sont passées ces premières semaines de réouverture ?

Déjà, on était content de retrouver nos clients ! Et eux aussi, ils étaient contents de revenir. Parce que beaucoup ont recommencé à travailler en bureaux au même moment. Ça revient doucement. C’est progressif.

Votre commerce est référencé sur the-ring.io. Pourquoi s’être lancé dans cette aventure ?

Ce qui nous a convaincu, c’était le fait que ça soit proche et local. C’est vraiment sympa ce côté local et proche de tous les commerçants. On trouvait que c’était une bonne idée !

Quel conseil donneriez-vous à un futur commerçant qui souhaite se lancer ?

L’emplacement. C’est très important, comme toujours. C’est l’élément clé ! C’est clair. Il faut vraiment trouver une emplacement qui est bien, ou alors, il faut vraiment faire quelque chose pour se démarquer. Quitte à mettre un peu plus d’argent, il faut vraiment penser à l’emplacement.

Et puis après, c’est chouette, c’est une aventure qui vaut le coup ! L’entrepreneuriat, c’est vraiment top ! C’est une belle découverte et nous, on n’a pas de regret avec Célestine. C’est des heures de sommeil en moins, mais ça vaut le coup quand on voit le sourire des gens !

emilie and the cool kids lille

>> Emilie and The Cool Kids Lille : 6 Rue Jean Roisin, Lille

Marine Souxdorf

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité