Nicolas, de Youride à Lille : «Nous sommes les premiers consommateurs de nos produits.»

YouRide est un magasin spécialisé dans le matériel de kitesurf, wakeboard, snowboard et wingsurf.

11/02/2020, 18:40 | édité le 24/06/2020, 19:36


Nicolas Caulier travaille dans le domaine de la glisse depuis 18 ans. Il y a six ans, il a voulu se lancer dans sa propre aventure en ouvrant YouRide Surfshop , son magasin spécialisé dans le matériel de kitesurf, wakeboard, snowboard et wingsurf.

Qu’est-ce qui rend votre commerce spécial ?  

Ce sont les produits qu’on vend qui rend notre magasin spécial. Ce sont des produits très spécifiques pour la pratique du kitesurf, wakeboard, snowboard et wingsurf. C’est le seul magasin de Lille à être autant spécialisé.

Et ce sont des produits tellement spéciaux, que nous testons tout ! Nous sommes nous-mêmes les premiers consommateurs de nos produits. D’ailleurs, quand j’ai cherché mes collaborateurs, je n’ai pas cherché dans les écoles de commerce. J’ai cherché des personnes qui pratiquaient ces sports. Parce qu’en tant que vendeurs, il faut savoir de quoi on parle ! On va tester 100% de nos produits. Il y a maintenant énormément de choix sur les sites internet. Et trop de choix tue le choix ! Les clients sont noyés et nous, on est là pour faire le tri pour eux.

Interieur-magasin-youride

Que préférez-vous dans votre métier ? 

Ça me permet de pratiquer mes passions. C’est quand même génial, un travail comme ça, non ? Parce que comme on disait, nous testons tous nos produits. Et ça tombe bien, c’est ma passion de faire ces sports-là ! On part à la montagne et à la mer pour cela. Nous sommes souvent invités par nos marques pour tester de nouveaux produits. La dernière fois, on a été invité par une marque de kitesurf pour partir sur l’Ile Maurice !

Quelles sont les problématiques que vous rencontrez dans votre métier quotidiennement ?

Elles sont multiples. C’est un marché qui reste concurrentiel, donc il faut être vraiment bon. Il faut toujours être à l’affut de tout, des dernières façons de communiquer, des dernières tendances, des mises à jour de prix de nos concurrents sur internet … Parce que oui, on met un point d’honneur à rester compétitif en matière de prix. Aujourd’hui, il faut être soit moins cher, soit le seul à avoir le produit. Mais avec internet, c’est devenu impossible d’être le seul à avoir un produit. Alors il faut rester compétitif !

Maintenant que s’approchent les élections, qu’attendez-vous des prochains élus pour améliorer Youride Surfshop?

Ça c’est une grande question ! Déjà, du changement. Parce que clairement, je ne me sens pas vraiment aidé par la municipalité. Je peux vous donner trois exemples :

  • Le plan de circulation il y a quatre ans. On n’a pas été touché directement dans la rue Nationale. Par contre, beaucoup de clients n’aiment plus aller à Lille. Depuis lors, il y a de plus en plus de clients qui demandent à se faire livrer.
  • Nous n’avons pas du tout été protégés quand il y a eu les différentes manifestations, et surtout les gilets jaunes. Nous n’avons pas été entendus ni accompagnés. Même si effectivement, il existait des mécanismes, mais ils ne sont pas venus à nous.
  • Là, dernièrement, on se sent encore plus mal vus et mal traités avec les amendes pour dépôt sauvage de poubelles. Nous mettons bien les poubelles comme il faut le soir. Mais la nuit, elles sont parfois déplacées et éventrées. Étudiants Lillois éméchés, sans-abris, personnes qui cherchent des cartons, peu importe ! Nous, on ne fait pas du tout de « dépôt sauvage », comme ils appellent ça ! L’agent fouille dans les poubelles à la recherche d’un papier qui prouvera que la poubelle est la nôtre et nous verbalise. En une seule semaine, j’ai reçu trois amendes !

Il faut vraiment arrêter d’inverser les rôles ! Nous, les commerçants, nous sommes les premiers acteurs de la propreté et de la beauté de notre ville. Le commerçant est tout aussi important qu’un monument ou un musée : il ramène des gens à Lille. On donne aussi une résonance à la ville ! Il serait temps de remettre tout à plat et de commencer à travailler en concertation avec nous, et pas contre nous.

Sentez-vous que Youride Surfshop souffre du e-commerce ? 

Plus vraiment, parce que notre notoriété est déjà grande. La machine tourne déjà très bien. Après oui, on aura toujours des clients qui iront vers des sites e-commerce avec des prix un peu moins élevés. Mais nous nous battons pour tenir nos prix compétitifs et nous restons dynamiques sur le test de produit et le conseil aux clients. On a même notre propre site de e-commerce, même si nous axons plus sur la vente en magasin. Tout cela fait que malgré l’apparition du e-commerce, on n’a fait que progresser en six ans.

Comment gérez-vous votre présence sur les réseaux et sur le web chez Youride Surfshop ?

On travaille sur deux réseaux sociaux principaux : Facebook et Instagram. On fonctionne comme ça : pour les news fortes (nouveauté, promotions, évènements …), on va faire une publication. Et pour les choses de la vie du quotidien, on fera une story. La dernière fois, par exemple, on avait fait des stories un peu drôle lors d’une livraison tellement grosse qu’on ne pouvait même plus entrer dans le magasin.

C’est important aujourd’hui de bien gérer les réseaux sociaux. Cette nouvelle génération est une génération d’hyperconnectés. Elle a besoin que l’information vienne à elle. Si on ne met pas un produit sur nos sites et réseaux, les gens pensent qu’on ne l’a pas et le commandent ailleurs !

Vous êtes référencé comme établissement connecté sur la plateforme the-ring.io. Pourquoi s’être lancé dans l’aventure ?

Youride Surfshop est un magasin avec une clientèle très ciblée, et non un magasin de passage, et nous avons déjà un site de e-commerce. Alors, les fonctionnalités qu’amène the-ring.io pour l’instant ne nous concernent pas vraiment.

Mais rien que de faire partie d’un petit (et bientôt grand) réseau de magasins, c’est toujours intéressant pour plein de choses ! Du coup, oui, dès le début, on a voulu être un acteur de the-ring.io.

Quels conseils donneriez-vous à un futur commerçant qui souhaite se lancer ? 

Il y en a plein ! Le plus important, c’est de donner envie aux gens de venir chez lui. Donc, d’abord, il faut alimenter ses réseaux sociaux et son site internet. C’est crucial.

Et ensuite, il faut toujours se mettre en avant. Mettre en avant sa spécificité, sa plus-value et son savoir-faire, mais aussi le côté humain et le conseil en magasin.

🏄‍♂️Que trouve t’on chez youride à LIlle ?

Du matos de pro pour le kitesurf , wakeboard , snowboard et wingsurf

🌊Youride à Lille propose t’il de tester son matériel ?

Oui bien sur vous pouvez contacter Nicolas directement pour des tests de la part de the-ring

Propos recueillis par Marine Souxdorf

>> Découvrez comment the-ring.io fait venir du monde dans les entreprises grâce au digital.