Rodolphe de Déclic Concept Store Mouvaux : «Avoir son petit plus»

Le concept : une boutique de cadeaux originaux pour tous et pour tous les budgets.

03/08/2020, 19:03 | édité le 10/09/2020, 15:19


Rodolphe Huguet est le gérant de la boutique Déclic Concept Store de Mouvaux. Il travaille en famille avec son fils et son épouse. Aux airs de caverne d’Ali Baba moderne, cette boutique regorge d’idées de cadeaux en tous genres !

Comment êtes-vous arrivé jusque là aujourd’hui ?

Avant ça, j’ai fait pas mal de choses. Je suis notamment issu de la grande distribution : j’ai été à mon compte avec mon hypermarché pendant un petit bout de temps puis je suis retourné dans le monde salarial en grande distribution. Au bout d’un moment, j’ai voulu me relancer en tant qu’indépendant et j’ai donc d’abord eu une boutique de prêt-à-porter pendant six ans, aussi à Mouvaux. Mais le prêt-à-porter commençait à etre une voie difficile et il y a eu beaucoup de travaux sur Mouvaux, donc on a stoppé l’aventure du prêt-à-porter.

Et puis ici, j’ai eu la chance de pouvoir récupérer ce local qui est extrêmement bien placé, surtout après les travaux, parce qu’on a la chance d’avoir un parking gratuit juste en face du magasin. Après, il fallait trouver un concept, et on s’est lancé dans un concept autour du cadeau en s’inspirant de certaines boutiques que j’apprécie énormément comme Momento Mori à Lille ou encore la Chaise Longue. Et voilà, je me suis lancé ! C’était un peu un truc de fou, puisqu’on est parti dans tous les sens, car on touche a peu près à tout, aussi bien à l’alimentation, que la déco, que le gadget, que le prêt-à-porter, que l’hygiène …

Déclic Concept Store Mouvaux, c’est une boutique de cadeaux originaux pour tous.

Déclic Concept Store Mouvaux

Justement, quels produits vendez-vous ?

Alors, le projet à la base, c’était vraiment de partir dans tous les sens. Charles, mon fils, m’a suivi, alors que mon épouse était un peu plus sceptique au début. Aujourd’hui, rester sur un type d’activité, c’est compliqué. Il faut un magasin un petit peu évolutif et savoir jongler sur les modes en cours. Je vais prendre un exemple très concret : aujourd’hui, notamment à cause du Covid19, nous sommes beaucoup plus attentifs à l’hygiène, ainsi qu’à l’écologie, au zéro déchet … Donc je me suis lancé, par exemple, sur les gourdes isothermes, sur des produits avec un côté un peu plus bio, sur des lunchboxes aussi.

Le problème quand on a un magasin mono-produit, c’est qu’on est toujours obligé de faire ce produit, que ça marche ou pas. L’avantage de Déclic Concept Store Mouvaux, c’est que si demain, je veux vendre des casseroles par exemple, je peux vendre des casseroles; si demain je veux faire des sandwichs, j’ai un meuble froid, il n’y a rien qui m’empêche d’en faire …

La deuxième chose qui caractérise notre boutique et nos produits, c’est qu’on cherche toujours à avoir des produits originaux. Pour tout ça, il y a tout un travail de sourcing, notamment par Maison & Objet, mais aussi par de l' »espionnage » à distance via les réseaux sociaux pour aller voir ce qu’il se passe dans les autres pays et repérer les petites marques tendances. On va vraiment trouver des produits que je qualifierais d’originaux, qu’on ne trouve pas ailleurs.

Déclic Concept Store Mouvaux

Comment choisissez-vous donc les produits que vous allez proposer ou pas ?

C’est nous qui choisissons les produits que nous vendons. On fait tout ce travail de sourcing comme on a parlé. Et on fonctionne aussi parfois aux coups de coeur de notre part. Après, c’est vrai qu’il y a toujours des produits auxquels nous-mêmes, nous somme peut-être un peu moins sensibilisés, mais qui cartonnent. Donc ces produits là, on les vend aussi, car c’est dans la tendance, même s’ils nous parlent un peu moins.

Au début, on avait plutôt développé sur l’homme et la femme, et puis on s’est rendu compte qu’il y avait une forte demande sur l’enfant, une forte demande aussi sur les personnes âgées. Donc aujourd’hui, dans le magasin, on peut trouver à peu près tout pour tout le monde. C’est ça qui est sympa aussi.

Et on peut répondre à tous les moments de ce que l’on appelle le calendrier de la vie, c’est à dire qu’on peut répondre à la fois à Noël, qu’à la fête des grands-mères, qu’à la fête des pères, qu’à la fête des mères. Quand c’est le début de l’été, on va vendre du matelas gonflable et du ballon, et quand c’est l’hiver, on va faire de la chaufferette … Bien sûr, pour répondre à toutes ces demande, ça demande de la réactivité pour avoir les produits qu’il faut. Le but c’est de toucher vraiment tout le monde en terme de cadeaux et aussi pour tous les budgets. Aujourd’hui, il faut aussi être cohérent en terme de prix, car on sait bien qu’il y a une bataille avec internet et il ne s’agit pas d’être plus cher que les autres.

Déclic Concept Store Mouvaux

Pourquoi avoir choisi Mouvaux pour ouvrir votre commerce ?

C’est déjà une longue histoire entre moi et Mouvaux vu que j’étais déjà commerçant mouvallois pendant 6 ans. Mouvaux a eu une période très compliquée, parce qu’il y a eu énormément de travaux. Ça a duré presque 4 ans, dont pratiquement une année avec une rue Franklin Roosevelt complètement barrée. Mais au moins, maintenant que les travaux sont terminés, nous sommes tranquilles et on n’aura pas de mauvaise surprise avec d’autres travaux !
Mouvaux est une ville intéressante avec ses avantages et ses inconvénients. Déjà, avec ses 13 000 habitants, ce n’est pas une très grande commune. Et c’est une ville avec une population à la moyenne d’âge assez élevée. Mais par contre, Mouvaux a une très grande particularité : tout le monde passe par Mouvaux. Les gens de Bondues passent par Mouvaux pour aller sur Lille, les gens de Marcq-en-Baroeul passent par Mouvaux pour aller sur Tourcoing, les gens de Tourcoing passent par Mouvaux pour aller au Croisé-Laroche … C’est un carrefour très très vivant. Et aujourd’hui, on a eu la chance d’avoir un maire qui n’a pas mal oeuvré sur le problème des places de parkings. Donc celui qui veut trouver une place, il en trouve une, et surtout, c’est gratuit !

Après, il y a une deuxième chose sur Mouvaux qui est intéressant quand on est commerçant, c’est la sécurité. Aujourd’hui, franchement, il n’y a presque aucun souci d’insécurité ici. Il faut être vigilant, bien sûr, on n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise, mais globalement, on n’a jamais de problème. Et la population mouvalloise est extrêmement sympathique, respectueuse, simple.

Déclic Concept Store Mouvaux

Comment est composée votre équipe ?

Ici, on travaille en famille. Charles, mon fils, m’aide beaucoup au magasin. Mon épouse, Nathalie, vient aussi m’aider parfois, notamment le samedi. C’est vraiment une affaire familiale, et moi, j’en suis le gérant.

Quel est votre rôle ?

On travaille vraiment ensemble. C’est vrai que j’ai un petit peu le pouvoir de décision, mais si Charles a des idées de nouveaux produits, on se concerte tous ensemble pour voir si on le fait ou pas. Je suis le gérant, donc c’est moi qui gère les comptes, notamment. Donc mon seul véto, c’est au niveau des factures, c’est à dire si oui ou non on peut se le permettre. L’intérêt de travailler en famille, c’est que j’ai une confiance à 100%.

Et l’avantage de travailler avec mon fils aussi, c’est que lui il est plus ouvert sur les réseaux sociaux. Par exemple, sur Facebook, j’ai mis un petit peu d’argent pour des publications sponsorisées, sur les conseils de Charles. Et ça, ça me ramène énormément de monde ! C’est une chose que je n’aurais peut-être pas fait s’il n’y avait pas eu Charles.

Moi, mon rôle principal, c’est avant tout d’être un commerçant. Je pense que commerçant, on l’est ou on l’est pas. Pour nous, ce qui compte avant tout, c’est la satisfaction client, c’est de pouvoir rigoler et partager avec le client. Les personnes qui viennent en magasin, généralement, elles reviennent ! Ça, c’est notre plus grande satisfaction.

Déclic Concept Store Mouvaux

Sentez-vous que votre boutique souffre du e-commerce ?

Alors, cette période est un peu spéciale, parce qu’avec l’effet Covid19, le magasin a très bien marché. C’est fou ! Au mois de juin, on a presque fait le même chiffre qu’à Noël ! Donc on est vraiment sur un phénomène un peu spécial. En ce moment, les gens ont parfois moins envie d’aller dans les grandes villes : aller dans le-centre ville, aller dans le parking, payer le parking, aller toucher à tout, fréquenter du monde … Nous ici, nous sommes hyper gagnants pour le coup, parce que les gens qui viennent savent qu’ils ne croiseront pas 40 000 personnes. Il y a vraiment un effet qui nous favorise en ce moment, et en plus, le magasin plaît !

Mais par rapport à internet, oui, je pense qu’internet est un concurrent. Mais après, ce dont il faut faire extrêmement attention, c’est encore une fois les prix. Par exemple, il y a certains produits pour que nous vendons en magasin que vous trouverez moins chers sur internet. Mais sur internet, c’est un peu vicieux, parce que souvent, quand on met nos articles dans le panier à la fin, on nous rajoute parfois 8 euros de frais de livraison … Donc au final, dans ma boutique, je suis moins cher ! Et puis il n’y a rien de plus agréable que de pouvoir voir le produit, le toucher, etc. Chose qu’on ne peut pas faire sur internet. Et puis, nous, notre force, c’est qu’on a un tel nombre de marques référencées qu’il n’y aura pas un site internet unique qui proposera toute cette gamme de produit.

De toute façon, c’est une concurrence, et il faut savoir faire avec. Internet peut même être un outil, parce qu’il nous sert à aller voir les nouveautés, les tendances, à nous positionner en terme de prix, etc. Au final, ça nous fait même progresser, parce que ça nous oblige à faire attention pour rester compétitifs. D’ailleurs, nous-même, pour Déclic Concept Store Mouvaux, on aimerait développer notre site de e-commerce.

Selon moi, je pense qu’on souffre plus de la concurrence des grands centres commerciaux que d’internet, même si moins dans ce domaine là. Quand j’étais dans le prêt-à-porter, ce qui nous faisait mal, c’était les grandes chaînes et les grands centres commerciaux.

Déclic Concept Store Mouvaux

Quel conseil donneriez-vous à un futur commerçant qui souhaite se lancer à Mouvaux ?

Alors, là aussi, je vais vous donner mon avis et pas une régle générale. Aujourd’hui, sur Mouvaux, il y a trois boutiques de cadeaux : Le Grenier à Malices, Ces Petits Riens (plus dans les bijoux), et nous. Aujourd’hui, des boutiques cadeaux, on pourrait en mettre encore une dizaine sur Mouvaux. Parce que les 13 000 habitant de Mouvaux, forcément, ils ne viennent pas tous chez moi. Ce que je veux dire, c’est que la concurrence, selon moi, c’est une bonne chose. Il y en a beaucoup qui pensent que la concurrence, c’est mauvais, mais ce n’est pas comme ça qu’il faut réfléchir.

Par contre, il faut faire attention effectivement à ne pas faire les mêmes produits que les autres. Evidemment, il faut avoir l’idée, il faut y croire, il faut être sur la tendance du marché … Mais après, selon moi, c’est important d’être vraiment en cohésion avec les autre commerçants. Par exemple, au début, je vendais du bijou. Je me suis rendu compte que ma voisine, Ces Petits Riens, le faisait beaucoup mieux que moi, alors j’ai arrêté le bijou et j’envoie mes clients qui cherchent des bijoux chez elle et inversement de son côté. Je pense qu’il faut vraiment avoir une cohésion entre commerçants.

Après il y a aussi un coté financier, mais je ne vais pas rentrer dans les détails. Il faut savoir avoir toujours une réserve, parce qu’il peut toujours y avoir un coup dur. Là, on en a eu un sacré avec le Covid19 ! On n’est jamais à l’abri, donc il faut toujours faire attention.

Et puis après, ce qu’il faut, c’est croire en son projet, et surtout, d’essayer de ne pas faire ce que tout le monde fait, d’avoir son petit plus. C’est aussi bête que ça !

Déclic Concept Store Mouvaux

>> Déclic Concept Store Mouvaux : 184 Rue de Lille, Mouvaux

Propos recueillis par Marine Souxdorf

L'actualité des villes et des commerçants de proximité

Recevez chaque semaine les
dernières news et
les infos
des commerçants de
proximité