Amélie du Salon Ubu Lille : "faire remonter des souvenirs d'enfance"

Découvrez la culture japonaise dans ce salon de thé où on resterait bien à se détendre des heures et des heures...

portrait japonais

Amélie est la créatrice et la gérante du Salon UBU à Lille. Créer ce salon de thé japonais était pour elle un rêve d'enfance, qu'elle a finalement réalisé dans la Capitale des Flandres. Son objectif : faire découvrir toujours plus profondément la culture japonaise aux Lillois.

Qu'est-ce que le salon UBU à Lille ?

Le salon UBU est un salon de thé japonais.

Pour commencer, le mot UBU, en japonais, ça représente les premiers rêves. Et moi, depuis toujours, j'avais ce rêve de créer un concept qui me ressemblait. J'ai d'abord fait des études de stylisme, et j'ai travaillé dans le domaine de la mode, mais j'avais toujours gardé ce premier rêve en tête. J'aime voyager, j'aime la cuisine, la lecture, le domaine du thé aussi.

Je ne bois pas du tout de café, mais j'adore le thé. Et lors de mes voyages en Asie, je suis entrée dans beaucoup de salons de thé, ce qui m'a donné l'idée d'ici !

J'avais ce rêve, et comme mes enfants sont plus grands aujourd'hui, j'ai pu me consacrer à ce projet : créer mon propre salon. Donc voilà, c'est fait !

coin salon japonais

Quel type de cuisine proposez-vous ?

Nous proposons une cuisine vraiment comme à la maison, simple, qui nous rappelle l'amour de maman... Des choses qui nous font remonter des souvenirs de notre enfance. Des choses qui ont l'air simple, mais qui finalement demandent beaucoup de travail.

L'idée est vraiment de faire découvrir la culture japonaise plus profondément. Nous avons envie de présenter plus de notre culture alimentaire, qui ne se résume pas au sushi et au maki. Et je suis très heureuse, car je me rends compte que les clients connaissent déjà beaucoup de choses du Japon. C'est l'objectif : faire découvrir notre culture aux gens. Et pour changer un peu aussi !

Au salon de thé, nous proposons exclusivement des recettes à base de riz. Il y a donc le onigiri, le onigirazu, qui est un sandwich de riz. Nous suivons également la tendance, en cuisinant des pokebowls. Nous avons aussi nos raviolis faits maison, qui sont des raviolis chinois revisités à la japonaise. Nous n'avons pas beaucoup de produits sur notre carte, parce que nous préférons avoir une petite carte, mais avec uniquement des produits de qualité. Et tout ce qu'il y a ici, c'est ce que moi-même j'aime bien !

eclair sesame

Et concernant le thé, quels types pouvons-nous découvrir ?

Nous avons du thé coréen, du thé japonais, du thé chinois, et du thé taïwanais également. Chaque pays a des cultures du thé différentes. Par exemple, le thé de Taiwan doit normalement toujours être servi avec du lait.

Nous avons plein de thés différents (chauds et froids également) ! Et nous avons même des cartes secrètes... L'idée, c'est vraiment de discuter avec le client, pour qu'il me dise ses envies, je lui demande aussi s'il a des problèmes de santé (des problèmes pour dormir, de digestion, etc.). Et en fonction de cet échange, je vais proposer un thé qui lui correspondra. Je trouve que c'est intéressant, j'aime bien parler avec les gens, échanger, et partager le savoir également.

salon ubu thé

Est-ce vous qui cuisinez ?

Pour l'instant, c'est moi qui cuisine tout, oui. Mon mari est de nationalité chinoise, mais sa mère est japonaise. Il connaît donc très bien les deux cultures. Et comme il est chef d'un restaurant japonais, c'est lui qui m'a appris toute la partie cuisine.

J'ai quand même une équipe derrière moi, mais je m'occupe des recettes, de la création, et de la partie thé également.

salon de the japonais

Pourquoi avoir choisi Lille pour ouvrir le Salon UBU ?

Tout simplement parce que c'est là qu'il y a toute ma famille. Quand je reviens de voyage, et que je vois le panneau de Lille, je me dis toujours : "Ça y est, je rentre chez moi !"

J'aime beaucoup la ville de Lille, car c'est à la fois une ville tranquille et dynamique. Il y a beaucoup de nouvelles choses qui se créent, de nouveaux concepts, et les Lillois ont envie de tester des nouvelles choses. C'est une ville beaucoup plus tranquille à vivre, mais il y a de tout : art, musique... tout ce dont nous avons besoin !

Et je trouve que les habitants de Lille sont très sympas, et ouverts pour parler et échanger.

facade du salon de thé Ubu Lille

Quels sont vos projets pour la suite ?

Nous avons ouvert en mars 2020, une semaine avant le premier confinement, mais à la base, j'avais prévu de proposer également des ateliers au sein du salon de thé de Lille. L'idée était de faire venir des artisans pour qu'ils présentent d'autres aspects de la culture, tels que la cérémonie du thé, l'art de l'origami, etc. Ce projet n'a pas pu voir le jour à cause de la crise sanitaire. Mais par la suite, je pense que je vais retravailler sur cette idée d'ateliers.

J'aimerais aussi trouver un local ouvert dans le centre-ville de Lille, comme un petit stand sur la Grand-Place. Mon idée serait de créer un stand de bento comme dans les stations de train japonaises. Au Japon, dans chaque station, il y a un stand qui vend des bentos. J'ai envie de recréer ce concept ici à Lille.

>> Salon Ubu à Lille : 149 Rue Pierre Mauroy, 59000 Lille

Retrouvez également les produits et les bons plans de Salon Ubu et achetez en Click & Collect sur l’application The-ring.io par ici :https://the-ring.io/lille/shops/salon-ubu-f625cc72