Sucre d'Or : la véritable gaufre liégeoise au coeur de Lille

Accordez-vous une savoureuse pause sucrée avec une gaufre liégeoise artisanale, une vraie de vraie !

Gaufre au chocolat de chez Sucre d'Or à Lille

Si vous passez au 64 rue Faidherbe à Lille, une odeur à laquelle il sera difficile de résister viendra chatouiller vos narines ! C’est à cette adresse que s’est récemment installé Sucre d’Or, nouveau palais de la gaufre - et pas n'importe laquelle : la véritable (et délicieuse) gaufre liégeoise. Aux fourneaux : Soraya, une passionnée dont les créations vous raviront les papilles...

gaufre vanille

Quel est le concept de Sucre d'Or ?

À la base, c'est vraiment le concept de gaufres que l'on peut trouver un peu partout à Bruxelles car finalement, quand on se balade dans Lille, ça n'est pas du tout la même offre que dans la capitale belge. L'idée c'est de proposer de véritables gaufres liégeoises avec des perles de sucre à l'intérieur qui caramélisent dans le gaufrier. Quand on la déguste nature, elle se vaut à elle-même, il n'y a pas besoin de toppings - même si on en propose tout de même.

Et nous avons également voulu nous démarquer en mettant à la carte des gaufres aromatisées : il y a la classique à la vanille, celle à la framboise, mais aussi celle aromatisée pomme-cannelle et celle au spéculoos. En fonction des saisons, les demandes varient. En hiver et en période de Noël, la gaufre pomme-cannelle est très prisée, puisqu'elle a un goût similaire au pain d'épices alors qu'au printemps, les clients se tourneront plus vers la gaufre à la framboise. Nous avons aussi décliné notre offre avec de la glace artisanale, fabriquée en France dans les Alpes. Nos glaces ont d'ailleurs eu beaucoup de succès pendant les confinements puisque les clients en commandaient par litres !

Pot de glace avec des gaufres en fond

Pourquoi avoir créé Sucre d'Or ?

La gaufre vient en partie de mon enfance. Quand j'étais petite, j'adorais l'odeur. J'ai été moi-même consommatrice de sucré à travers les fêtes foraines avec les pommes d'amour, les barbes à papa et c'est dans cette idée-là que j'ai voulu créer Sucre d'Or.

Avant Sucre d'Or, étiez-vous déjà dans la pâtisserie ?

Non, pas du tout. J'ai fait des études en chimie et en langues. J'ai voyagé un petit peu et surtout je suis allée beaucoup sur Bruxelles. Pendant 3 ans, je me suis formée en me focalisant sur la gaufre. Par exemple, j'ai suivi beaucoup de vidéos pour apprendre, mais j'ai aussi adapté certaines choses parce que j'aime faire les gaufres à ma façon. On peut penser que c'est quelque chose de très basique, de très simple et qu'on peut apprendre ça rapidement mais c'est plus complexe que ça en a l'air. D'une personne à l'autre, le résultat n'est pas toujours le même quand on cuit une gaufre.

Gaufres artisanales faites maisons, à emporter au 64 rue Faidherbe à Lille, ou en livraison sur Uber Eats et...

Posted by Sucre d'or Lille on Saturday, November 21, 2020

Cela a-t-il été difficile de lancer un nouveau commerce en pleine période de crise sanitaire ?

Nous avons ouvert en septembre 2020, soit quelques mois avant le 2e confinement, puis il y a eu le 3e confinement en avril 2021. Ça a été une année un peu compliquée pour nous, comme pour beaucoup de commerces. L'avantage, c'est que nous avons eu le temps de travailler la carte mais à mon sens, c'est un peu un faux-départ. Ça nous a cependant donné un avant-goût par rapport à la clientèle : on a vu que ça plaisait aux gens et ça nous motive à rester. Parce que même si nous ne sommes pas ouverts depuis très longtemps, nous avons constaté l'engouement des gens notamment pour es gaufres aromatisées. Certains clients ont déjà leur parfum favori. Nous avons même eu un couple de Bruxelles qui nous a dit qu'ils n'avaient jamais mangé de gaufres aussi bonnes. Ça a été très flatteur !

Gaufre goût framboise avec d'autres gaufres en fond

Vous êtes à deux pas de la Gare Lille Flandres, c'est l'emplacement idéal, non ?

À la base nous devions nous installer en centre commercial, mais j'ai pensé que c'était quand même un concept qui se prêtait mieux aux rues piétonnes. Il y a 5 ans, je m'intéressais déjà à ce quartier, au détour de mes balades en ville. Et il s'est avéré que, fin 2020, ce local est devenu disponible après le départ en retraite de la personne qui l'occupait jusqu'alors. Ça a été l'opportunité parfaite pour nous établir ici.

L'avantage c'est que nous avons beaucoup de passage. Nous avons parfois des visiteurs qui viennent d'autres régions et qui s'arrêtent chez nous pour déguster une gaufre avant de reprendre le train. Nous avons également des étrangers, comme des hollandais, ou même une fois, nous avons eu des Cubains. Comme je parle anglais et espagnol, je converse un peu avec eux. J'aime beaucoup le fait que ces gens terminent leur séjour par nos gaufres. Certains en emportent même en boîte pour les faire découvrir chez eux.

Cuisson des gaufres

Pourquoi avoir choisi de rejoindre The-ring.io ?

Ce que je trouve intéressant avec The-ring.io, c'est que, contrairement à d'autres applications, elle permet le contact direct avec le client avec le "click and collect". Nous ne sommes pas sur une relation dématérialisée puisque les gens commandent et viennent chercher. Par conséquent, il y a aussi une possibilité de fidélisation.

Quels sont vos projets pour la suite ?

En ce moment, nous travaillons les gaufres salées. Nous aimerions proposer, par exemple, une chèvre-miel ou peut-être tomates-mozzarella, en tout cas des combinaisons d'ingrédients qui se marient bien avec la pâte à gaufre. Une autre idée serait également que les gens puissent composer eux-mêmes leur propre gaufre. Tout en conservant le côté vente / street food, on se projette aussi avec un concept de salon de thé puisqu'on peut accueillir ici jusqu'à 19 personnes. Nous sommes encore en travaux mais nous aimerions aller au bout du projet ici à Lille pour ensuite, peut-être ouvrir des kiosques dans des galeries commerciales.

Gaufre au speculoos